Les rpgs japonais et occidentaux: deux visions du jeu.

Partagez

Anansi
Magicien
Magicien

Masculin Nombre de messages : 3263
Age : 40
Jeu(x) du moment : shadows of the damned, infamous 2
Date d'inscription : 22/01/2007

Les rpgs japonais et occidentaux: deux visions du jeu.

Message par Anansi le Lun 17 Mar 2008 - 13:13

Des civilisations différentes engendrent logiquement des visions différentes. Quiconque a joué à la fois a un FF et a un Elder scroll n'a pu manquer de remarquer deux approches bien distinctes du rpg. On pourrait schématiser ces différences sur plusieurs points, exemples a l appui.

Le héros.

Dans les rpg nippons, il est trés caractérisé, a souvent un passé bien défini et s'inscrit dans le scénario comme indispensable à celui-ci (au-delà de la fameuse participation à la quête). Clad ainsi est immédiatement reconnaissable, a un passé (trouble certes) et un rôle central dans l'histoire qui le place au-delà du statut de simple héros pour devenir une icône du jeu vidéo. Dans les productions occidentales, c'est le joueur qui dans la majorité des cas créera son héros, lui permettant une identification plus forte. Dans Oblivion, le héros est le reflet (fidèle ou phantasmé) du joueur, son passé est inexistant et son implication dans l'aventure causée par le hasard/destin.

La liberté.

Dans les productions niponnes, la liberté est bien souvent minimale. Le joueur est là pour vivre une aventure "prédéfinie", ses choix seront limités, voir nuls, pour ne pas bouleverser l'histoire. On retrouve d'ailleurs souvent un passage peu avant la fin de l'aventure ou le joueur sera cette fois ci plus libre et pourra se lancer dans les fameuses quetes annexes. Lost Odyssey, bien que trés récent, reprend ce schéma tout en ne donnant aucune possibilité au joueur de changer le cours de l histoire. Les rpgs occidentaux au contraire proposent souvent une grande liberté. Le joueur peut souvent aller presque ou bon lui semble, il a la possibilité d agir comme bon lui semble. Mass effect, tout en proposant une histoire travaillée (par rapport a un Oblivion par exemple) permet au joueur de visiter la galaxie, de faire les missions dans l'ordre qu il veut, de choisir son équipe (on peut refuser certains membres, voir passer a coté), de jouer les salauds ou de se poser comme modèle de vertu...bref une immense liberté.

On pourait continuer d observer d autres points (la jouabilité, souvent "figée" dans ses modéles chez les japonais, plus immersive et novatrice chez les occidentaux) mais ceux ci permettent déja de souligner l'approche bien différente. Meme si des jeux comme FF12 (décrié par beaucoup justement car il sort de la jouabilité classique) ont tenté des raprochements avec le "modéle" occidental (ici le jeu online type WOW), le récent LO et avant lui Blue dragon montre que la tradition japonaise n'est pas préte de s'éteindre.
Si les rpgs occidentaux tendent plus a innover, force est de constater qu ils sont bien moins nombreux et peuvent donc plus facilement échapper a la routine (meme si celle ci menace des séries comme les Elder scrolls).
Mais ces différences peuvent peut-être surtout se comprendre par la maniére de "raconter". Dans les rps japonais, le scénario a tendance a primer sur le reste. Cinématiques incroyables (beaucoup plus rares dans les prods occidentales), personnages hauts en couleur (dans tous les sens du terme), histoire aux enjeux énormes (sauver l'univers)...De ce simple fait, la mécanique du jeu ne peut permettre au joueur de modifier l'histoire, prégnante sur le reste, là ou les rpgs occidentaux voient des histoires plus "classiques" (voir squelettiques) permettent au joueur de choisir ses faits et gestes et ses destinations.
Bien sûr ce petit comparatif ne se veut pas vérité absolue (on pourra toujours trouver des exceptions) ni totalement objectif (c est impossible et j avoue bien volontiers préférer "l'école occidentale"), mais plus le lancement d'une discussion.
Alors...

A VOUS DE JOUER !

B!gBossFF
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Masculin Nombre de messages : 1916
Age : 32
Jeu(x) du moment : Phoenix Wright : l'affaire DSK
Date d'inscription : 03/03/2007

Re: Les rpgs japonais et occidentaux: deux visions du jeu.

Message par B!gBossFF le Lun 17 Mar 2008 - 14:16

Pour ma part, ce que j'apprécie dans un RPG japonais, c'est avant tout la richesse du scénario et de l'univers, puis la profondeur de la psychologie des personnages. Alors certes, il existe des exceptions notables comme Dragon Quest 8, qui ne propose rien d'autre au joueur qu'un système de jeu classique, mais abouti, et un univers vaste, mais force est de constater que la force d'un RPG japonais, est de nous proposer un background incroyable, qui permet de faire passer les émotions les plus diverses.
A ce titre, assez paradoxalement, le RPG japonais s'inspire et se rapproche...du cinéma hoolywoodien ! Non, non, ne rigolez pas... Very Happy
Le but est bien le même. Celui de faire passer un message, grace a un support (JV ou film...) extrêmement scénarisé qui guide le joueur, et qui cadre son expérience.

La logique du RPG occidental est tout autre. L'immersion n'est pas recherché par le moyen d'un background qui guide le joueur, mais au contraire grâce a une liberté d'action qui permet au joueur de façonner son expérience de jeu a son image. La démarche est bien différente, et même radicalement opposé a la logique du RPG japonais...mais le résultat est tout aussi convainquant, en témoigne le succès de la série des Elder Scrols, aussi bien ludique que commercial.

Sinon Anansi, ton dossier est incomplet ! En effet, tu a oublié d'aborder le cas des RPGs moldavo-zimbabwéens, comme Legend of Forésia. Il faudrait peut-être demander aux développeurs de nous soumettre leur propre vision du RPG, qui est, j'en suis convaincu, bien différente de la notre, et de celle du commun des mortels... Laughing

Paladin
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Masculin Nombre de messages : 1641
Age : 31
Jeu(x) du moment : les dominos, les dames, le sudoku et le solitaire
Date d'inscription : 26/11/2007

Re: Les rpgs japonais et occidentaux: deux visions du jeu.

Message par Paladin le Lun 17 Mar 2008 - 16:53

Pour moi, ça en est même deux types de JV différents, ce serait un peu comme de comparer un Tactics à un Action.
J'avoue avoir une préférence pour l'école japonaise, même si je regrette que celle-ci tombe de plus en plus fréquement dans le syndrôme dit "du couloir". FFX, Baten kaitos, Shadow hearts (> encore que là ça passe mieux mais flemme de devellopper), et consorts m'auront malgré toutes leurs qualités assez déçus par cet aspect.
Au point même que je me suis demandé l'espace d'une période si mon truc n'était pas justement le RPG occidental... mais en fait non. La structure narrative et le background des univers de RPG jap me manque trop dans ce genre de soft.

Bref, je me demande simplement pourquoi les dev japonais restreignent de plus en plus la surface explorable de leurs univers... enfin quoi merde, une bonne map à la skies of arcadia et la question de la liberté restreinte est over, quoi.

B!gBossFF
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Masculin Nombre de messages : 1916
Age : 32
Jeu(x) du moment : Phoenix Wright : l'affaire DSK
Date d'inscription : 03/03/2007

Re: Les rpgs japonais et occidentaux: deux visions du jeu.

Message par B!gBossFF le Lun 17 Mar 2008 - 16:57

@Paladin a écrit:
J'avoue avoir une préférence pour l'école japonaise, même si je regrette que celle-ci tombe de plus en plus fréquement dans le syndrôme dit "du couloir". FFX, Baten kaitos, Shadow hearts (> encore que là ça passe mieux mais flemme de devellopper), et consorts m'auront malgré toutes leurs qualités assez déçus par cet aspect.

Je le déplore aussi. Simplement, ce mécanisme de progression permet au moins de parfaitement maîtriser la trame scénaristique d'un jeu. Ce procédé a donc "les qualités de ses défauts" ! Very Happy

LDD
Autodidacte
Autodidacte

Masculin Nombre de messages : 3863
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Re: Les rpgs japonais et occidentaux: deux visions du jeu.

Message par LDD le Lun 17 Mar 2008 - 16:59

Je ne sais pas s'il faut absolument dire qu'un genre est supérieur à l'autre, tant les différences sont importantes.

Par contre, pour rebondir sur ce que dit BBFF, je dirais qu'il est faux de dire que ls RPGs nippons proposent nécessairement un background plus étoffé que les RPGs occidentaux. J'ai même plutôt tendance à penser l'inverse : des jeux comme Mass Effect ou Baldur's Gate nous propulsent dans un univers dont les moindres détails ont été pensés, jusqu'aux techniques de combat spatial, aux religions des différentes cultures, etc. On obtient une cohérence bluffante.

Dans la plupart des RPGs nippons, on a affaire à un monde assez simple, souvent bipolaire, et finalement, le background est généralement secondaire par rapport aux relations entre les différents personnages qui sont, elles, nettement plus travaillées que dans les RPGs dits occidentaux.

Le fait que le RPG occidental s'origine davantage dans la littérature et les jeux de plateau expliquent la prédominance d'un univers sur des personnages. On est là pour s'évader dans un univers fantastique dont le joueur est le héros de sa propre aventure. Le RPG nippon, lui, semble davantage enfermé dans les codes des premiers jeux de rôle japonais, notamment Final Fantasy.

B!gBossFF
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Masculin Nombre de messages : 1916
Age : 32
Jeu(x) du moment : Phoenix Wright : l'affaire DSK
Date d'inscription : 03/03/2007

Re: Les rpgs japonais et occidentaux: deux visions du jeu.

Message par B!gBossFF le Lun 17 Mar 2008 - 17:15

Effectivement LDD, tu as parfaitement raison. Dans les RPGs japonais, le background est essentiellement distillé par le scénario, alors que pour les RPGs occidentaux, celui-ci est proposé aux joueurs sous une forme différente, faite de détails a priori insignifiants, mais qui donnent justement par leur profusion une cohérence insoupçonné. Very Happy

Mais mon regard sur le sujet est nécessairement biaisé, dans la mesure ou le scénario dans un RPG est, selon ma propre conception de ce que peut être un bon RPG, un élément CAPITAL ! Mais il s'agit la d'une remarque totalement empreinte de subjectivité, je le reconnais...

D'ailleurs, j'apprécie aussi les JDRs occidentaux, a commencer par Oblivion. Very Happy

YAD
GameOnien
GameOnien

Masculin Nombre de messages : 5242
Age : 39
Jeu(x) du moment : Skyrim, forza 4, top spin 4
Date d'inscription : 06/12/2006

Re: Les rpgs japonais et occidentaux: deux visions du jeu.

Message par YAD le Lun 17 Mar 2008 - 17:57

Ce n'est pas forcement évident de différentier les deux genres de façon distinctes. FF12 est probablement plus proche de star wars KOTOR que de FF10. Comme KOTOR est plus proche de FF12 que d'oblivion.

Depuis quelques temps, il y'a deux genres qui prédominent dans le RPG occidental.

Les dérivés de D&D produits par bioware (KOTOR, never winter's night, mass effect) reprennant le tour par tour optimisé vers l'action. Et finalement on se retrouve avec un genre finalement pas si loin que le RPG jap. Bien sur il y'a quelques spécificités du genre occidental (dialogues omniprésents et d'importance capitale, système de classe et d'évolution de classe souvent similaires bien qu' adaptés pour chaque jeu)

Et il y'a les RPG orienté plus FPS, avec des actions en temps réel et liée au positionnement du perso. Bien entendu tous les bethesda (morrowind, oblivion), arx fatalis, et les RPG-hack and slashs, voir les hack and slash tout court (beyond divinity, titan quest).

Ces deux genres ont été assez longtemps destiné à un public plus agé, car tournant le plus souvent sur PC. Mais aujourd'hui leur regain d'intéret chez les plus jeunes est probablement du à leur adaptations - voir optimisation - pour tourner sur les consoles.
Ce genre de jeu orientera probablement son background pour toucher un public plus jeune dorénavant.

LDD
Autodidacte
Autodidacte

Masculin Nombre de messages : 3863
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Re: Les rpgs japonais et occidentaux: deux visions du jeu.

Message par LDD le Lun 17 Mar 2008 - 18:01

Je suis d'accord avec toi même si Mass Effect (qui ne reprend aucunement les règles d'AdD&D, même si Bioware est à la baguette) semble ne pas vraiment correspondre à l'une de des optiques que tu mets en relief. ME est nettement plus orienté action que NWN, il n'y aucune comparaison possible. ME est un A-rpg, après tout.

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Jan 2017 - 17:54