Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8517
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Sam 11 Juin 2011 - 14:39
En fan de deux premiers épisodes qui étaient aussi techniquement médiocres que très plaisant côté combats, scénario et ambiances, j'ai logiquement poursuivi le chemin en allant du côté de chez Qoga. En résumé:
- Toujours aussi soigné dans son ensemble, avec des transitions belles et originales, une bande son qui déchire toujours autant (parfois avec des thèmes osés), et un scénario qui reste captivant pour tout fan de la série.
- Passage à la 3D plutôt foiré... persos mal intégrés, décors plats même si colorés, techniquement très limite sans être catastrophique.
- Nouveau système de combat qui offre deux approches:
>-- La positive, dans un sens, c'est que l'on profite nettement plus des Reyvateils qui nous accompagne, notamment dans les animations où elles se denudent pour gagner en puissance magique (fallait y penser). D'autant qu'elle se dénude de plus en plus pour finir presque total naked.
>-- La négative dans la quasi obligation de regarder la barre de synchro en bas, sans quoi on ne fait jamais de coups critiques, donc on augmente jamais l'affinité avec la chanteuse, donc elle se dépoile jamais et on a une magie toute pourrie. Dans les précédents épisodes, ils avaient l'intelligence de placer les infos AU DESSUS des personnages, comme ça on suivait l'action. Là c'est juste DEBILE.
- Les cosmosphères où, là encore ça dépend de votre propension à accepter les japoniaiseries... car parfois les univers sont bien barrés, les dialogues crétins, et ça m'arrive moi-même de zapper comme un malade tant j'ai deviné de quoi ça parle et je me fous des détails inutiles. Je loue quand même leur envie de se démarquer clairement de la concurrence.

Au final, c'est du Ar Tonelico. Les combats sont hélas en régression au profit du côté sulfureux qui a clairement gagné en puissance. On pourra conspuer la probable déviance malsaine qui veut que les Reyvateils sont physiquement très jeunes, ce qui est vrai ... mais sans spoiler, il ne faut pas s'arrêter à ce détail car dans 90% des jeux jap, quelqu'un de 30ans ressemble à un ado de 17 ans et ça date pas d'hier. Et surtout il n'y a pas que les deux nymphettes montrées sur la pochette de disponibles, leurs "copines" étant tout moins tendancieuses (et parfois franchement plus hot). Après, c'est vous qui voyez mais vu la tristesse du JRPG actuellement, c'est limite ce qu'on a de mieux à se mettre sous la dent en HD.
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8517
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Mer 22 Juin 2011 - 9:20
Bon, je pense que je suis le seul ici que ce jeu intéresse mais je vais quand même continuer mon monologue sur la progression. Là, j’en suis à un point ou après un plantage du jeu au bout de 30mn de jeu (et c'est pas le premier), je suis passé en mode blasé. Je zappe presque tous les dialogues des cosmosphères en lisant un mot sur cent, ce qui me suffit à voir que c’est toujours les mêmes blablabla autour du « je te fais confiance, je tiens à toi, t’es génial, je te protègerai à la vie à la mort, prout prout prout »….

Et dans la série « Grands Moments du Jeu Vidéo », j’ai retenu les sublimes passages dans une cosmosphère où la Reyvateil a une sorte de chiasse chronique et dont une partie de ce niveau se déroule aux… chiottes (logique). Avec de magistrales répliques à base de « on peut pas rester là, Machine a rempli la cuvette et la chasse ne marche plus ». « Comment t’as pu faire tout ça toute seule toi ? Ca refoule grave ». « Aaaaaah mais ça va quoi, je suis pas bien je suis pas bien ». Ou comment détruire en trois phrases le semblant de côté sexy de la donzelle -_-‘.

Je commence un peu à fatiguer de certains jeux là j’avoue… je vais le finir pour l'histoire et parce que j'aime cette série mais ça tourne en rond sévère, et ça régresse très fortement niveau combats. Misère.
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6614
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Mer 22 Juin 2011 - 10:04
@Dark Inquisitor a écrit:Bon, je pense que je suis le seul ici que ce jeu intéresse mais je vais quand même continuer mon monologue sur la progression.

Non, tu n'es pas le seul. je l'ai acheté, et je compte le faire prochainement. En tout cas, j'ai déja écouté l'OST, et ya des morceaux qui déchirent pas mal, même si certains s'éloignent du style habituel de la série
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8517
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Mer 22 Juin 2011 - 10:43
Assurément un énorme point fort du jeu les musiques, depuis le premier Ar Tonelico. A titre perso, plusieurs titres sont même dans top ten des OST, devant NieR par exemple. Pour le reste, je pense que t'as compris qu'il ne faut pas s'attendre à un miracle, hélas. Petit à petit, les jap massacrent leurs licences une à une, c'est beau.
avatar
Ayu
Gamer
Gamer
Féminin Nombre de messages : 165
Age : 23
Jeu(x) du moment : FFXIV, Atelier(s), Tales Of...
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Mer 22 Juin 2011 - 15:14
Hu ça a m'a pas l'air top du coup comme jeu...
J'ai Melody og Elemia sur PS2 auquel j'ai pas encore touché (honte honte honte) mais le jeu m'avais l'air sympa et j'aurais voulu tester les autres de la lignée...
Du coup j'vais ptet m'abstenir avec celui-ci, à voir.

Courage Dark !
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8517
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Mer 22 Juin 2011 - 16:59
Bah pour l'instant, c'est le deuxième opus qui est le meilleur du lot. Donc si tu peux le chopper après Melody of Elemia parce qu'il t'a plu, n'hésites pas. Pour le reste, j'ai déjà un peu tout dit plus haut en gros.

J'ajouterai même que si dans le deux, les cosmosphères avaient cela d'intéressant qu'on débloquait en récompense un nouveau costume pour notre chanteuse enjouée, cette fois on peut se gratter bien comme il faut. Certes ils ont une nouvelle approche de la chose mais le résultat est que cette fois, elles ont la même tenu du début à la fin. Un détail certes mais pour moi c'est synonyme de fainéantise quelque part.

J'attends encore de voir ce que va donner la Reyvateil Origin de cet épisode car bon, physiquement elle est dans la lignée des deux précédentes, ce qui fait que la plastique "gamine de 10 ans" j'ai l'habitude, mais comme leur moyenne d'âge est de 740 ans (je vais pas rentrer dans les détails, personne va suivre si je commence à utiliser les mots du jeu), elles sont toujours cette manie ma foi amusante de parler avec des expressions que personne ne comprend. Assurément ça leur donne du charme et une maturité qui se combine avec une approche parfois très pragmatique des choses.
avatar
oya-tama
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 2639
Age : 29
Jeu(x) du moment : Toukiden, Final Fantasy XIII : Lightning returns, Puyo Puyo Tetris
Date d'inscription : 07/01/2008
http://lamaledictionmaudite.wordpress.com/

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Mer 22 Juin 2011 - 19:02
J'ai fini le jeu il y a un moment, et même si je trouve qu'il y a une regression par rapport au 2, qui est effectivement le meilleur de la série, cet opus n'est pas sans qualités et ses principaux défauts sont surtout dûe a un manque de moyen.

je regrette comme DI le fait qu'on ai qu'un costume par héroïne, même si c'est plus ou moins remplacé par le système de personalité multiple (ça aurait été juste dingue si on avait eu le droit a une cosmosphère par personalité et des costumes multiple pour tout le monde, même si dans le traitement de la chose ça n'aurais pas entièrement collé.

Les combats sont également en quelque sorte un gâchi, pleins de bonnes intention, avec son système de purge et la synchronisation des coups pour renforcer le côté rythme games, le tout est gâché par une réalisation qui fait qu'on doit avoir les yeux rivés sur la jauges d'harmonie pour faire des coups critiques. normalement, en lisant le manuel, j'ai vu que la jauge d'harmonie se calquait sur la musique, l'idée en soi est génial mais a été mal traité dans le jeu. Si la représentation de l'harmonie par rapport a la musique avait été mieux foutu, le système de combat n'en aurait été que meilleur. Enfin a côté du système de combat du 2, c'est clair qu'on est en regression )=.

Les flip sphere sont également très décevantes du fait que les attaques sont les même pour toutes les reyvateils a un détail prêt, c'est vraiment dommage de ce point de vue là.

mais en dehors de ça il reste l'un des jeux sur lesquels je me suis le plus amusé sur cette génération de console, car l'ambiance bonne enfant d'AT est toujours là, les cosmosphère sont encore plus dingues qu'avant, la caractérisation des personnages malgré leurs aspects cliché sont toujours réussi, et que j'avais du mal a décrocher du jeu. Les références aux anciens AT sont également les bienvenu, et la conclusion de la saga est satisfaisante, même si j'aimerai que le concept soit gardé éventuellement pour une autre série, et que cette fois ci les problème de réalisations soient règlés.

Par contre Dark tu m'étonne avec tes plantages du jeu, je n'en ai eu aucun de tout le jeu )=.
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8517
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Mer 22 Juin 2011 - 20:45
Ah oui tu fais bien de le rajouter, j'avais oublié les attaques ultra redondantes des Reyvateils puisqu'en effet, on ne choisit plus la musiques (ou le sort si vous préférez) à chanter, mais que c'est toujours le même et qu'on se contente de choisir 4 "Hymns" qui rajoutent par exemple plus de PV en heal automatique, une plus grande puissance d'attaque ou de défense, ou diverses protections (paralysie, poison,...). Dans l'idée c'est assez naze comme "évolution" car on voit toujours la même chose, encore et encore et encore.

Tu as pu t'amuser tant mieux... pour l'instant je suis très neutre dans le plaisir procuré par le jeu. Les combats aléatoires à la cadence parfois très élevée et qui trainent en longueur le temps d'avoir monté assez haut la jauge pour envoyer un sort qui calme tout le monde. Le système de défense automatique assez pourrave qui fait que contrairement au 2, on ne peut plus avoir une défense en béton basée sur notre habileté à être synchro. etc...
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8517
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Sam 2 Juil 2011 - 0:45
Alors voilà, j'aurais mis le temps mais j'y suis allé doucement (46h "seulement"). En terminant ce troisième et dernier épisode j'éprouve un peu de tristesse dans un sens.

Globalement j'ai aimé Ar Tonelico Qoga, et je l'ai détesté. Déjà pour son level design toujours au fond du gouffre de la honte de ce qu'on peut faire en level design (au moins ils en ont conscience vu certains dialogues du jeu façon "mais qui a pu inventer un truc aussi débile avec des escaliers dans tous les sens plutôt qu'un ascenseur qui va directement au dernier étage?"). Ensuite pour son passage foiré à la 3D qui offre des décors travaillés mais mal mis en valeur, et des personnages trop simplifiés pour être honnêtes. Pour son système de combat qui a régressé au point d'en devenir un ARPG assez merdique où l'on finit par bourriner sans trop regarder autour, puis machinalement appuyer sur O pour défendre la Reyvateil ... un appauvrissement à tous les niveaux, que ça soit les rares magies minables et qui se répètent jusqu'à l’écœurement ... alors qu'avec un minimum d'effort on avait un truc mortel, mettant en scène les 4 Hyuma que l'on a choisit en variant les attaques selon les combinaisons et mettant plus en valeur la Reyvateil que finalement on ne voit presque jamais. Et enfin pour nous gaver de revisites relou à refaire passer quinze fois dans le même labyrinthe pourri que dès la première fois on avait de modeler en concombre pour le mettre dans le fondement du lead level design...

Mais je l'ai aimé ce jeu. Son histoire géniale qui referme le chapitre Ar Tonelico, ses personnages plus ou moins importants mais charismatiques, ses cosmosphères surréalistes qui osent un peu tous les délires même si parfois de mauvais goût ou allant à l'overdose de dialogues qui en finissent par être chiant à répéter cent mille fois les mêmes refrains du JRPG. Son système l'alchimie simple, mis en scène de façon décalée mais qui fait mouche. Et enfin sa bande son mortelle qui renvoie ces messieurs que l'on dit incontournables mais que je trouve encroutés comme pas possible depuis des années au point que je suis infoutu de me souvenir d'un seul truc récent qu'ils ont pondu. Une bande son à ce point unique que je la classe sans problème dans ce que font de mieux les jap en terme de créativité, de recherche musicale et d'originalité pour un JRPG, pour ne pas dire la meilleure OST du JRPG que j'ai pu entendre à ce jour (subjectif of course).

Au final, je ne me suis pas super éclaté dans ce jeu, ni même amusé en fait. Je l'ai fait pour son histoire, pour connaître le fin mot de ce qui avait été lancé deux jeux plus tôt. Je l'ai fait pour voir ce que les jap ont encore dans le bide en matière de JRPG sur nos consoles HD. Je le conseille donc, ainsi que les deux premiers épisodes, à ceux qui cherchent "autre chose" et ne seront pas arrêtés par les défauts que je cite plus haut (le level design foireux, c'est depuis le premier ça). Dans mon esprit, les Ar Tonelico iront rejoindre les plus grands JRPG que j'ai pu faire, de ceux que le fond sauve une forme plus ou moins mise à mal par des budgets je pense assez serrés et maigres. Mon plus grand regret est finalement que tout le pognon foutu en l'air dans du FFXIII ne soit pas allé dans ces jeux (tout comme il n'est point allé dans les Xenogears/saga).
avatar
Titiks
Gamer
Gamer
Masculin Nombre de messages : 37
Age : 35
Jeu(x) du moment : Alice Madness Return, Lego Pirates, Dungeon Siege 3
Date d'inscription : 15/07/2011
http://www.xavierhenry.be

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Dim 17 Juil 2011 - 10:21
Petit remontage de sujet.
Je ne connaissais pas Ar Tonelico autrement que de nom. N'ayant pas pu trouver les épisodes sur PS2 (à l'époque, moins de moyen, et moins de facilité à en trouver), j'ai acheté Qoga le jour de sa sortie, les différents visuels m'ayant attirés. Ah, enfin un J-RPG qui n'essaye pas de ressembler à un RPG occidental...
Je m'attendais à du classique, de la niaiserie, et j'ai été servi, dans le bon sens du terme.

C'est le jeu le plus bavard auquel j'ai pu jouer je pense. Du dialogue pour tout et souvent pour rien, et des situations à double sens toutes les deux minutes.
J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'univers, ignorant la vraie nature des Reyvateils et tout le référentiel associé, mais j'ai bien accroché.

D'abord grâce à l'humour. Idiot, niais, graveleux parfois, ça n'arrêtait pas dans les deux premiers chapitres.

Ensuite grâce à l'esthétique. Oui, les personnages sont très mal intégrés aux décors et sont constitués de 3 polygones, mais les décors dégagent tout de même une certaine ambiance, surtout dans les donjons extérieurs.

Ensuite, l'ambiance sonore. J'ai été très inquiet à l'écoute du premier Battle Theme auquel on a droit, sorti d'un autre monde, mais la musique du reste du titre est tout bonnement fabuleuse, onirique. Mention à un certain donjon composé de trompette et de CD...

Et enfin, les cosmosphères. Espaces délirants, passant du bête novel à un pastiche de jeu 8 bits, en accumulant les situations parfois très malsaines ou déroutantes.
Mention spéciale à la Cosmosphère un peu particulière de la 3ème Reyvateil du jeu, qui a bien piqué mon intérêt.

Puis, j'avais l'impression de suivre une petite série télé, avec tout ses dialogues quotidien sur tout et rien. Je lançais le jeu avec plaisir.
Pas un grand jeu, mais un chouette jeu Smile
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8517
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Ar Tonelico Qoga - Knell of Ar Ciel

le Dim 17 Juil 2011 - 15:40
Tu commences quand même par le plus mauvais épisode... le côté positif c'est que vu que tu as aimé, tu devrais adorer les deux premier si tu les trouves un jour.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum