Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8476
Age : 41
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / EVE: Valkyrie (PS VR) / No Man's Sky (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Sam 18 Juin 2011 - 0:52
ah oui tiens, la custo des armes j'avais oublié. Rarement vu un système plus con qui n'a ni queue ni tête. Bon forcément, là encore je suis de l'école logique de Monster Hunter dans l'idée... utiliser des éléments pour faire du matos, et pas des "trucs" sortis du néant qu'on mélange en x50 avec machinx40 et bidulex800 qui donne une épée+++ ! Belle économie car même les Ar Tonelico font un effort de cohérence de mise en scène à la création de chaque item. Là c'est le minimum syndical pour ne pas dire l'an 0 de la custo/upgrade. De celle qui donne franchement pas envie de s'y pencher et quand on se dit que le mecs en sont au numéro XIII, on est limite en droit d'espérer un petit quelque chose à ce niveau là.
avatar
YAD
GameOnien
GameOnien
Masculin Nombre de messages : 5242
Age : 39
Jeu(x) du moment : Skyrim, forza 4, top spin 4
Date d'inscription : 06/12/2006
http://espritsinteractifs.com/forum

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Sam 18 Juin 2011 - 0:58
D'ailleurs ils expliquent au tout début qu'en mélangeant certains éléments tu peux avoir quelques bonus ou effets. Et bien en essayant tout et n'importe quoi, je n'ai jamais rien obtenu. C'était une private joke des développeurs ?

Bref sur la plaine, j'ai choppé suffisament de pépites d'or (ouais, j'ai oublié de dire que la recherche de trésors avec le chocobo doit être ce qui m'a le plus passionné) et j'ai testé un peu différente combinaisons pour monter mes armes et équipement.

Le seul truc que j'en ai conclu, c'est qu'il s'agit juste d'un moyen de gonfler la durée de vie et enchainant les combats en fin de jeu ou en cherchant les trésors afin d'en monter le plus possible.
J'avais fait les calculs, en montant une épée au max, ça te prend juste un temps monstre si tu veux optimiser un peu tout.

Bref, cet aspect du jeu est complètement foiré.
avatar
Kessiere
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1237
Age : 30
Jeu(x) du moment : Yakuza,PES 6
Date d'inscription : 22/01/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Sam 18 Juin 2011 - 1:05
Je pense que ça résume intégralement l'aspect stratégique du système de combat, en incorporant de temps en temps un soigneur pour refaire le plein de HP. C'est quand même pas super fouillé. Donc je me suis bien emmerdé pour les combats durant le premier tiers du jeu, j'ai un peu apprécié le second et l'ennui est revenu dans le 3è, par lassitude.

Quid des formations à 2/3 ravageurs ou attaquant? Car c'est quand même avec ça que tu peut atteindre les 999% de dégats et faire d'énormes dégats en peu de temps. Le systéme de fight renferme pas mal de subtilité mais comme elles ne sont pas nécessaires (vu la simplicité de la grande majorité des combats) bah ouais ca peut paraitre pauvre (alors que non). Sur un autre forum j'ai vu un mec dire : le systéme de combat est pas fouillé j'ai finit le jeu en formation DEF/ATT/ATT.
Ouais c'est clair que tu peut finir le jeu comme ça. Mais alors bonjour l'ennui et les combats qui durent dix plombes.

Sinon le job attaquant à quand même des capacités sympa : launch, dégats augmenté en fin de break, coup qui rabat au sol... Après ca reste de l'attaque physique mais en même temps c'est le principe du job Smile
Le job soigneur c'est un peu le même topo : à part soigner il fait rien. Mais en même temps on lui demande de faire que ça. Le job soigneur c'est le genre de job ou tu passes 10/20 secondes avant de reprendre l'offensive.

Pour l'optimisation des armes le "bonus" c'est que les multiplicateurs que tu obtient lorsque tu utilises assez de matières organiques. Le principe c'est d'utiliser des matières orga pour choper le multiplicateur x3 puis d'utiliser le maximum d'un même type de matière mécaniques pour optimiser le rapport gils/xp.
Mais bon ça n'empêche pas le système d'être tout pourrit. Dommage car j'aime bien le principe que chaque arme soit à peu-près équivalente et corresponde à une façon de jouer précise.
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8476
Age : 41
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / EVE: Valkyrie (PS VR) / No Man's Sky (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Sam 18 Juin 2011 - 14:53
@YAD a écrit:J'avais fait les calculs, en montant une épée au max, ça te prend juste un temps monstre si tu veux optimiser un peu tout.

Marrant. Je connais un autre joueur qui avait fait la même chose en cherchant à optimiser ce temps de jeu pour le réduire au max via je ne sais plus quelle bidouille. Ca restait au final super long pour pas grand chose car complètement non naturel. Donc ouais, je vois aussi juste ça pour gonfler la durée de vie de manière très artificielle. surtout que le menu est tellement sympa qu'on dirait un jeu Compile Heart pour le coup.
avatar
Kessiere
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1237
Age : 30
Jeu(x) du moment : Yakuza,PES 6
Date d'inscription : 22/01/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Sam 18 Juin 2011 - 16:11
Perso j'ai pu monter 2 ou trois armes au max en une seule partie et en ne faisant aucun grind. Suffit de savoir quel composant acheter et de toujours utiliser le multiplicateur maximum. Par contre laisse tomber l'idée de monter chaque arme de chaque perso au max, faut s'en contenter d'une par perso sinon t'en as pour des centaines d'heures. Smile
avatar
YAD
GameOnien
GameOnien
Masculin Nombre de messages : 5242
Age : 39
Jeu(x) du moment : Skyrim, forza 4, top spin 4
Date d'inscription : 06/12/2006
http://espritsinteractifs.com/forum

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Sam 18 Juin 2011 - 16:31
Pour le coup des multiplicateurs j'avais capté. Je fesais tout avec du X3 aussi (et c'est vrai que 2-3 items dispo en magasin, à la fin du jeu, aident bien). Mais ça reste quand même terriblement cher (donc long) parce que les dernières étapes demandent beaucoup d'objets pour monter ne serait-ce qu'un petit peu une arme.

C'est l'histoire de combiner un objet particulier avec un autre, cité en début de jeu, que je n'ai jamais vu. C'est un autre problème que les multiplicateurs.

Pour les formations 100% attaquants / ravageur, c'est effectivement l'option que je prenais dès que j'étais bien boosté.
Mais je trouvais que l'option tacticien ou saboteur aidait à abréger plus vite les combats de base. Surtout à partir du moment ou tu as la capacité qui augmente la vitesse des persos.
Mais pour le coup, utiliser uniquement des attaquant ou ravageur est encore moins subtil que ce que je disais. Surtout que leurs capacités sont uniquement ou presque des capacités passives.
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6569
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Sam 18 Juin 2011 - 23:24
FFXIII, je l'ai plutôt bien apprécié alors que j'étais vraiment méfiant vu les défauts qu'on lui reproche. On découvre rapidement qu'il y a du vrai, du faux, et de l'exagération sur certains points.

J'ai bien aimé son système de combat que j'ai trouvé plus intéressant que dans les précédents opus. La fonction automatique a pour beaucoup de joueur déçu, mais elle n'est pas obligatoire, et n'offre pas forcément les meilleures stratégies. En tout cas, dans les précédents FF, le combo bourinage+level Up+matraquage d'attaque étaient en gros 95% du jeu.
Dans FFXIII, même si la fonction automatique est la part principale du jeu, rien que le changement de stratégie apporte une différence visuelle et stratégique.
La gestion des invocations, et de la possibilité d'attaquer avant le remplissage total de l'ATB apporte un gros plus.
Après, je n'avais pas une évolution ouf vu que j'ai relativement tracé, et j'ai trouvé que certains combats m'ont posé quelques soucis (bien plus que resonance of fate que les gens considèrent comme dur...).

L'autre point que j'ai plutôt bien aimé, c'est la construction du scénario autour des personnages. Pas toujours parfait, mais j'ai bien aimé cette évolution.
Par contre, je trouve que lighting a la palme du perso le plus raté du jeu, et Fang du plus inutile. Lighting, outre le fait qu'elle ne sert pas à grand chose à faire sa blazé, a parfois des réactions complètement stupide (le passage avec Hope, ou elle réalise qu'elle n'était qu'un "toutou").
Fang, elle est classe, mais c'est tout. Elle doit avoir 3 phrases de dialogues (bon, j'exagère 4), et finalement, c'est le perso le plus en retrait au niveau de l'histoire. Vanille est intéressante, mais elle récolte la palme de la tête à claque à cause de sa doubleuse.

Ce que je reproche au jeu, c'est son début et sa fin. Le début est juste la honte pour square enix en terme de narration. Il est difficile de faire pire. Les perso utilisent des tas de termes compliqués sans l'expliquer, comme si c'était naturel pour le spectateur. Obligé de passer par une putain d'encyclopédie pour capter un minimum ce qui se passe (et encore, c'est pas toujours très clair). On rajoute à cela, que l'on passe une heure a combattre qu'avec des possibilités giga restreintes et l'on traverse des lignes droites....
Arriver sur gran pulse, limite, le scénario devient proche du néant, et quand on arrive devant le boss de fin... Je ris par son design, ses motivations, des scènes pas toujours très cohérente, et une fin... ridicule.

Je vais passer le système d'évolution qui est foireux, et le système d'évolution d'arme qui est certainement le plus mauvais que j'ai pu voir. Les musiques qui ne sont pas mauvaises, mais qui collent rarement à l'ambiance, et une interactivité proche du néant (le seul passage où ya une interactivité dans un robot, c'est juste immaniable.

La, ou j'ai été déçu, c'est que globalement beaucoup ont craché contre les 20 premières heures par son manque de liberté et ses changements d'équipes constant, et beaucoup ont adoré la partie gran pulse. Moi, c'est l'inverse.
Je dois avouer que lorsque je suis arrivé sur la plaine de gran pulse, ça doit être véritablement la première fois du jeu ou j'étais sur le cul visuellement. J'ai adoré ce coté de plaine "immense" avec une vie présente, des colosses immenses... Une fois, l'aspect visuel passé, ba, on se fait chier, plus de scénario, un jeu toujours aussi linéaire, et une quête annexe aussi chiante que l'opening de l'inspecteur derrick.
Le fait que l'équipe soit réuni n'apporte plus vraiment de changement stratégique vu que l'on reste en général avec sa team fétiche (alors que les 20 heures nous forcé à nous adapté en fonction de certains perso et stratégie).
avatar
Moggy
Boule de poil
Boule de poil
Nombre de messages : 7055
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006
http://croccritik.blogspot.fr/

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 3:41
@Kessiere a écrit:Ha mais niveau post-game et upgrade d'arme c'est clairement de la daube, ca se discute pas Smile


Oh que oui !
Je n'ai jamais compris le systeme d'upgrade d'armes. Je ne me suis jamais pris la tête dessus non plus.

Alors j'ai un rapport assez contrasté avec ce FFXIII: Les 2 premieres heures de jeux sont assez ennuyeuses. On ne comprend pas grand chose. Les personnages te balancent des noms dont on ne saisi absolument rien. On te parle de Pulse, Cocoon, La grande purge, le sanctum, les L'cie, Fal'cie, et j'en passe. Tout ce charabia fait que j'ai eu du mal à accrocher pendant les prémices, dans le niveau Jean Pierre Jeunet.

Ensuite, lorsque l'on commence à comprendre l'enjeu du scenario ça commence à etre interessant. Cela intervient lors de la réunification des personnages, donc dans le premier "donjon". A partir de là, j ai beaucoup aimé ce jeu. Je me suis attaché aux personnages, à leur evolution. J'ai egalement apprécié le systeme de combat grave dynamique qui ne s encombre pas de features inutiles comme il y a dans bon nombre de RPG japs'.
Effectivement, au bout d'un moment on commence à pas mal marteler le bouton "attaque", mais finalement, je faisais de même pour tous les autres RPG que j'ai fait, à part pour certains boss.

Le jeu est magnifique techniquement. Certains persos ont la classe comme Lightning ou Sazh. D'autres ont plus une gueule quelconque comme Snow. J'etais assez surpris de voir que Hope est assez attachant, contrairement aux préjugés que je me faisais de lui en zieutant les différents trailers.

Helas, j'ai littéralement décroché au bout d'un moment. En fait juste avant d'arriver sur Pulse. cela doit intervenir au bout de la vingtaine d'heures de jeux. J'ai commencé à ressentir un ennui profond et une fois sur Pulse bah c'est... hmm... grand... très grand.
On s'emmerde, on cours, on fait des quetes à la con dans lequel il faut tuer plein de bebetes locales et on a une ou deux cinematiques qui viennent ponctuer le tout.

Alors je n'ai pas terminé ce jeu, mais j'ai vu ma compagne le terminer donc oui je connais plus ou moins certaines choses dans le scenario. Je me suis fait joliment spoiler la fin en regardant le trailer de FFXIII-2.
Je ne suis pas dégouté car je ne sais finalement pas si je reussirais à me replonger dans le jeu.

En definitif, il s'agit d'un bon petit jeu. Une sorte de petit four cool à manger.

Kupo
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8476
Age : 41
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / EVE: Valkyrie (PS VR) / No Man's Sky (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 13:18
@Pipasrei a écrit:Dans FFXIII, même si la fonction automatique est la part principale du jeu, rien que le changement de stratégie apporte une différence visuelle et stratégique.

Différence visuelle ? Laquelle ? A choisir je préfère encore FFX-2 alors car au moins j'avais mes trois lesb... nunuches qui changaient de fringues à tout vas et avec un système de preset de costumes, on aurait déjà eu le pré-FFXIII quelque part.
avatar
Yougad
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 2265
Age : 26
Jeu(x) du moment : moggy,
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 13:46
J'ai lu tout votre intéressant débat. Pour ma part je rejoins l'avis de Kessiere. Le jeu m'a carrément plu mais j'admet tout à fait qu'il a de nombreux défauts à commencer par le système d'upgrade d'armes le plus moisi qu'il m'a été donné l'occasion d'essayer.

En en parlant à droite à gauche avec des potes ou même en lisant des avis sur le web je me suis rendu compte que pas mal de joueurs se sont arrêtés sur Grand Pulse. Pourquoi ? Il suffit de suivre la petite flèche jaune nous indiquant de nous rendre au nord-est ( ou ouest je sais plus ). De là c'est quand même très amusant de constater que le jeu s'en prend plein la gueule car c'est soit-disant un couloir mais dès qu'on laisse une liberté de mouvement totale ça démotive les joueurs.
Aussi au niveau des musiques je rejoins Darky à aucun moment je ne me suis senti envoûté et ce n'est pas le final avec Leona Lewis qui m'a fait changé d'avis sur la fin. Autant j'admire Hamauzu sur d'autres de ses travaux mais la il s'es méchamment cassé la gueule à coup de musiques archi répétitives et ré-arrangées à tout va. Le thème de baston est entendu pendant 40% du jeu mais avec des instruments, rythmes et orchestrations différentes.

Après je fais littéralement parti de ceux qui ont totalement accroché au scénario et à l'aventure ( une grosse minorité des joueurs j'ai l'impression ) Les personnages ne sont peut-être pas tous folichons mais tout le mystère révélé
Spoiler:
autour du passé commun de Vanille et Fang
m'a juste mit sur le derrière ainsi que le dénouement final de l'histoire et la superbe cinématique de fin ( si on se bouche les oreilles car Leona traîne dans le coin )Je n'ai pas trouvé le scénario si compliqué et en cas de pépin le "dossier" relate efficacement toute l'histoire et nous offre un complément très intéressant sur l'univers d'FFXIII, j'ai pris plaisir à tout lire. Aussi je suis assez gaga dès qu'une oeuvre peu-importe le support nous fait voyager dans un monde futuriste, ainsi le passage sur Eden m'a beaucoup plu ... ce qui n'est pas le cas du donjon de fin.

Enfin le système de combat, que dire si ce n'est que pareil j'ai adoré. Le début a beau être un bourrinage de la touche A/X la suite s'avère nettement plus complexe avec une stratégie d'attaque propre à chaque monstres et surtout à chaque boss, un intéressant côté réflexion s'incruste alors aux bastons. Bon hélas je suis pas fan des invoc' de cet épisode, plus anecdotique qu'autre chose. Je suis aussi assez outré comme le disait Dark par le game-over lorsque le main meurt, ça fait juste chier pour rien déjà qu'on peut même pas invoquer les streumons de ses camarades. En plus vu que je maitrisais toujours Lightning j'avais pas envie de changer pour un autre gai-luron au risque de me faire latter au prochain boss, donc j'ai jamais vu les invocs des persos dont je ne me servais jamais.
avatar
Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?
Masculin Nombre de messages : 5443
Age : 26
Jeu(x) du moment : Fallout 4, Tales of Zestiria, Destiny, Star Wars: Battlefront
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 14:01
De là c'est quand même très amusant de constater que le jeu s'en prend plein la gueule car c'est soit-disant un couloir mais dès qu'on laisse une liberté de mouvement totale ça démotive les joueurs.

Ah, mais non. Le problème de Gran Pulse c'est justement que la soit-disante liberté n'est qu'une fausse liberté, la faute au peu de chose que l'on peut y faire. Grosso modo, c'est juste une grande plaine vide.
avatar
Truelee
Gamer
Gamer
Masculin Nombre de messages : 195
Age : 22
Jeu(x) du moment : Chrono Chross, Burnout Paradise, Resonance of Fate
Date d'inscription : 17/06/2011
http://blog.gamekult.com/blog/truelee/

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 14:08
Mogfa +100

Ouais, je fais que passer, j'ai déjà dit ce que pensais "t'façons" (dit d'une façon volontairement beauf) !!
avatar
Yougad
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 2265
Age : 26
Jeu(x) du moment : moggy,
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 14:09
Certes mais c'est une grande plaine quand même. Après oui la seule et unique QA proposée relève plus d'une énorme flemme de la part des développeurs, je me suis pas du tout attelé.
Ce que je veux dire c'est que d'un point de vue espace ce n'est plus claustrophobique comme le reste de l'aventure, les joueurs trouvent ça honteux de suivre un couloir ( et ils ont adoré FFX ... bref c'est une autre histoire ) et puis la bon ok c'est un grand terrain de jeu mais ça contraste carrément avec les autres environnements et les autres lieux même si c'est de courte durée.
Si on parle de "contenu" de cette plaine effectivement c'est une autre paire de manche, je trouve ça aussi minable que la seule liberté extra-scénario proposée soit une pitoyable chasse aux monstres. Mais la à parler de Quêtes Annexes et de contenu on ouvre un débat bien plus poussé ( cf notre topic LA Noire sur Esprit Interactifs )
avatar
Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?
Masculin Nombre de messages : 5443
Age : 26
Jeu(x) du moment : Fallout 4, Tales of Zestiria, Destiny, Star Wars: Battlefront
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 14:14
Ce que je veux dire c'est que d'un point de vue espace ce n'est plus claustrophobique comme le reste de l'aventure, les joueurs trouvent ça honteux de suivre un couloir ( et ils ont adoré FFX ... bref c'est une autre histoire )

Je n'ai pas de problème avec la linéarité, mais je peux comprendre qu'on en n'est pas eu avec celle du X et au contraire qu'on en est eu avec celle du XIII, tout simplement parce que FFXIII est vraiment extrême, là où FFX finissait par vraiment nous lâcher la grappe juste avant le donjon de fin. Il y avait des tonnes d'annexes (certes, avec certaines qui figurent parmi les plus ridicules de toute l'histoire du RPG) et on pouvait aussi retourner dans n'importe quel lieu visiter auparavant. Ce n'était pas une linéarité aussi imposante que celle du XIII.
avatar
Truelee
Gamer
Gamer
Masculin Nombre de messages : 195
Age : 22
Jeu(x) du moment : Chrono Chross, Burnout Paradise, Resonance of Fate
Date d'inscription : 17/06/2011
http://blog.gamekult.com/blog/truelee/

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 14:20
Mogfa + 100 ... oui, encore.

Et puis il y avait des villes (surement ce qui fait le plus la différence), le blitzball qui était carrément un jeu dans le jeu, une réel impression de voyager, de partir en pélerinage justement. Après, je préfère également le scénario, les personnages, les invocations, le système de combat et d'évolution surtout ... mais ça, c'est subjectif.
avatar
Moggy
Boule de poil
Boule de poil
Nombre de messages : 7055
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006
http://croccritik.blogspot.fr/

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 18:49
Moi j ai aimé les passages sur Cocoon donc ça ne m a pas dérangé. Juste que curieusement je me suis ennuyé au bout d un moment.

Sinon oui mon Youyou, le scénario n est absolument pas compliqué. Je ne sais pas si t as vu un site qui disait le contraire ? (c est une vraie question en plus)
Purée si y en a qui l ont trouvé compliqué...

Le système de combat est franchement bon.

Alors oui je n ai pas parlé des musiques. Alors au contraire de Dark ou Youg, j ai trouvé l OST vraiment bonne. Mais il est vrai qu elle n est pas mémorable. Les musiques des combats et des boss sont parmis les plus belles du genre. Kupo
avatar
Yougad
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 2265
Age : 26
Jeu(x) du moment : moggy,
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 19:24
C'est ça elle ne sont pas mémorables en fait, pas nulles à mourir mais juste passables. Comme le disait Dark si tu m'en fais écouter une autre que celle des combats/boss ou de l'écran titre je serais incapable de l'associer au jeu.
Pour un Final Fantasy elles sont justes archi décevantes par rapport aux anciennes moutures qui avaient mis la barre très haut du temps d'Uematsu.
avatar
Moggy
Boule de poil
Boule de poil
Nombre de messages : 7055
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006
http://croccritik.blogspot.fr/

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 19:43
Ouais, mis à part le theme principale du jeu, il n y a pas de petite melodies qui te restent en tête comme le Cosmos Canyon de FFVII (par exemple). Pourtant, cette derniere musique ne sert qu'à illustrer le village de Red XIII. Dans FFXIII, ce sont plus des musiques d'ambiances, certes réussies, mais tu ne peux pas les chantonner. Tu les oublies.

Il y avait celles du XII qui n'etaient pas memorables, mais c'etait du Sakimoto tout craché...

Kupo
avatar
Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?
Masculin Nombre de messages : 5443
Age : 26
Jeu(x) du moment : Fallout 4, Tales of Zestiria, Destiny, Star Wars: Battlefront
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 20:36
Tiens, j'ai adoré l'OST de FFXII (pas dur, Sakimoto Very Happy ) et bien apprécié celle du XIII, même si cette dernière aurait pour moi gagné à être plus condensé.
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8476
Age : 41
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / EVE: Valkyrie (PS VR) / No Man's Sky (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 22:04
1. Non le scénario n'est pas trop compliqué... juste assez crétin je trouve. L'histoire de Vanille et Fang ok, amusant l'idée. Le final un peu étrange, l'ensemble mouais bof. Trop tiré par les cheveux pour un esprit binaire comme le mien, sans moment mémorable, sans rebondissement intéressant qui marque réellement l'esprit (ou alors c'est tout le reste qui m'a aveuglé).

2. Ah ça ouais, Grand Pulse c'est "grand"... aussi grand qu'un 20 ou 30ième de Fallout sans doute, mais sans rien à faire d'autre que combattre. Sans rien de réellement passionnant à découvrir tellement c'est vide, ni de réellement éblouissant tant visuellement c'est convenu. A ce titre, les quelques vidéos de Xenoblade que j'ai pu voir me déboite autrement plus la tête niveau richesse et recherche que cette plaine inintéressante de FFXIII. Pour être vulgaire, c'est du niveau de Two Worlds II avec un manque d'imagination incroyable quant à l'architecture du monde (FFXII fait nettement mieux). Or c'est quelque chose que j'attends d'un Final Fantasy quelque part... qu'il soit hors norme (c'est le cas au début de FFXIII, puis ça s'estompe, ça meurt et ça finit par s'écraser sur Grand Pulse).
avatar
YAD
GameOnien
GameOnien
Masculin Nombre de messages : 5242
Age : 39
Jeu(x) du moment : Skyrim, forza 4, top spin 4
Date d'inscription : 06/12/2006
http://espritsinteractifs.com/forum

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Dim 19 Juin 2011 - 22:48
le problème de gran pulse, c'est surtout qu'il n'y a rien à faire. Juste combattre encore et toujours du monstre éventuellement remappé en rencontrant souvent le même (par un ou par deux).
C'est aussi un des défauts de ce jeu. Le très faible nombre d'ennemis différents.
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8476
Age : 41
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / EVE: Valkyrie (PS VR) / No Man's Sky (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Mar 19 Juil 2011 - 13:25
@Dark Inquisitor a écrit:Les combats ? Parmis ce qui se fait de plus mauvais dans le JRPG depuis longtemps. Les Paradigms sont une régression totale des Gambits (trop complexes sans doute pour les joueurs, j'en conviens) et l'impossibilité d'en changer en combat, c'est STUPIDE. Les déplacements automatiques qui mènent parfois à des placements débiles, fallait le faire... trop compliqué de laisser le contrôle au joueur comme FFXII ? Du coup je les ai trouvé ennuyeux du début à la fin du jeu surtout que j'étais obligé de jouer sans jouer (techniquement, on a un rôle très restreint essentiellement basé sur le fait de faire cycler les paradigms au bon moment, rien d'autre). Et les boss c'est pire... surtout ceux qui démontent la team en un rien de temps.

Je me sens presque obligé de ressortir du placard une partie de ce que j'ai déjà pu dire sur FFXIII après avoir lu d'un membre que je ne citerai pas, que FFXIII c'est trop génial. Donc je mets de côté l'archilinéarité d'une grande partie du jeu, de côté les perso insipides et énervants, de côté la bande son casse-burne que j'ai détesté, de côté l'évolution des armes parmis ce qui se fait de plus mauvais et incohérent depuis longtemps, de côté les quêtes annexes aussi passionnantes qu'une brosse à dent usagée, de côté le scénario qui demande des connaissances pointues sur le sujet qu'il aborde sans quoi on capte pas franchement ce qui se passe et on trouve ça naze, de côté l'absence d'imagination quant à l'univers de Pulse au delà de l'architecture de certains lieux ... et je me concentre juste sur les combats.

Sauf qu'en fait, j'ai déjà tout dit plus haut sur ce qui fait qu'à mes yeux, on a l'un des plus mauvais système que j'ai pu voir ces dernières années. On me parle de stratégie dans ce jeu, je n'y vois qu'une préparation plus ou moins bonne des Paradigms, ce qui dit autrement revient à faire des combinaisons un brin cohérente a priori à la portée de n'importe quel joueur de JRPG. Tout le reste n'est qu'incompréhension pour moi... incompréhension d'un système qui a le cul entre deux chaises entre un jeu dynamique, et un jeu assisté à la FFXII qui avait ce mérite d'aller au bout de son idée, laissant le joueur contemplatif de la bonne préparation de ses Gambits. Là, on cycle bêtement entre nos paradigms en fonction de ce qui se passe ... et si ma mémoire est bonne, il me semble quand même assez improbable de se gourer quant à ce qui se passe justement.

On débuff (Saboteur, sorry j'utilise les noms anglais des jobs) l'ennemi s'il se buff ... puis de manière assez logique on se buff si le besoin s'en fait sentir (Synergist), on tape pour monter la jauge de chains (Ravager) et bourrine pour valider le tout (Commando). Si on a bobo, on rajoute un Medic pour soigner et ponctuellement, on utilise les Sentinel pour aggro les ennemis (en position de défense). C'est un peu plus orienté que FFX-2, mais esthétiquement on y gagne même plus le changement de costumes puisqu'il est juste question de rôle. Du coup, à moins d'avoir réellement mal préparé ses presets de paradigms, il est assez difficile de se louper même si le fait que le jeu impose un nombre de preset assez faible, c'est complètement débile dans un sens.

Ensuite les combats contre les invocations/boss... rarement j'en ai autant chié dans un jeu à me manger défaites sur défaites le temps que je valide les requêtes stupides des invocations. Comme la perte du leader entraîne le Game Over, on rajoute une sublime couche de crétinerie au système. Ma solution pour aller au bout du jeu et ne pas subir trop ce système pourrave, ça a été de choisir dès que j'ai pu Fang, et de la mettre souvent en Sentinel... comme ça j'avais pas trop à m'occuper du jeu à par le changement classique des paradigms. Je fais fi des placements aléatoires de perso pendant le combat car j'en ai pas un souvenir très clair, et je me souviens juste qu'ils se mettaient régulièrement n'importe où, mais pas là où il était logique qu'ils aillent.

Au final, il n'a resté pour moi que le rendu visuel de FFXIII pour le sauver de l'ennui profond dans lequel il m'a plongé pendant tout le temps de jeu. Mon côté maso et curieux, couplé au fait que je n'ai jamais été réellement bloqué, ont fait que je suis allé au bout de l'aventure sans en tirer aucun plaisir autre que parfois visuel. On m'avait donné une version promo, j'ai voulu me rendre compte du massacre, j'ai pas été déçu car après FFXII qui inversement m'avait bien amusé, là ma jauge de sympathie pour les FF est tombée très très très bas. Tellement bas que FFXIII-2 devra faire très fort pour me réconcilier avec cette licence qui sert à tout et n'importe quoi.
avatar
Kessiere
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1237
Age : 30
Jeu(x) du moment : Yakuza,PES 6
Date d'inscription : 22/01/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Mar 19 Juil 2011 - 14:25
Je l'ai déjà dit sur un autre forum mais je comprends toujours pas comment on peut se manger gameover sur gameover contre les invocs Laughing
A part Bahamut et éventuellement Odin contre lesquels je conçois qu'on puisse perdre une ou deux fois, le reste c'est bidon de chez bidon : lancer deux fois scan et jongler entre deux paradigms suffisant amplement.
C'est d'ailleurs bien dommage qu'ils soient bidons ces fights quand tu vois qu'as coté tu as certains boss qui t'oblige à vraiment être sur la brêche.

Sinon ouais les combats de FFXIII tuent leur mère...pour peu qu'on joue comme c'est pensé pour. Parcque le nombre de mecs qui critique le système car ils ont fait le jeu entièrement avec une strat à deux attaquants et une sentinelle Neutral C'est tout à fait possible mais c'est surtout con et chiant.
Franchement j'ai kiffé comme rarement un système de fight et je m'éclatais à "timer" les changements de paradigmes pour réaliser des actions de folies (genre passer un perso en commando juste une action pour envoyer l'ennemi en l'air, repasser tout le monde en ravageur pour monter au max la jauge de combos avant de rappaser en commando juste avant que la jauge de break se vide afin d'écraser l'ennemi au sol pour un bonus de dégats).

Bref le système de fight n'a que peu de défaut pour moi : le placement parfois étrange des persos (ce qui rend les attaques AOE de certains ennemis bien trop puissante) et l'impossibillité de changer de leader en combat étant les deux seuls qui me viennent à l'esprit.
avatar
B!gBossFF
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1916
Age : 33
Jeu(x) du moment : Phoenix Wright : l'affaire DSK
Date d'inscription : 03/03/2007
http://experiencesvideoludiques.com/

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Mar 19 Juil 2011 - 14:37
Donc, tu te forces a effectuer des stratégies de combat qui ne sont même pas nécessaires a priori pour remporter les combats. OK. Moi, j'ai presque envie de dire... a quoi bon ?

Et surtout : a quand un RPG ou il serait vraiment nécessaire d'exploiter a 100 % un système de combat pour s'en sortir ? (on m'a parlé de Resonnance of Fate, il est sur ma pile de jeu a faire...)
avatar
Kessiere
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1237
Age : 30
Jeu(x) du moment : Yakuza,PES 6
Date d'inscription : 22/01/2007

Re: Final Fantasy XIII, ou le RPG polémique de 2010

le Mar 19 Juil 2011 - 14:51
C'est complétement con comme question Laughing
A quoi bon utiliser les Witch Time dans Bayonnetta alors que c'est pas nécessaire pour finir le jeu ? A quoi bon soigner ses persos dans Tactics Ogre alors que même mort il ne disparaissent pas avant trois tours ? A quoi bon jouer l'infiltration dans MGS alors qu'on peut finir le jeu en fonçant comme un bourrin ?

Peut-être car c'est plus amusant comme ça ? Que c'est plus efficace (dégats augmentés + combats raccourcis) ?
Mais bon après c'est peut-être moi qui suis bizzare à vouloir exploiter un système pour faire des choses classes et amusantes, mais j'ai comme un doute Razz
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum