Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nero angelo
Gamer confirmé
Gamer confirmé
Nombre de messages : 364
Age : 29
Jeu(x) du moment : zelda TP avec un peut de guild war
Date d'inscription : 18/02/2007

Les production indépendante

le Lun 1 Aoû 2011 - 14:45
Au lieu de créer 10 000 topic, j'ai décidé de tout réunir en 1 seul Smile .
Grâce a canard PC (magasine et site web) j'ai découvert l'univers des jeux indépendant, donc voila quelque jeux que j'ai pus acheter ou du moins essayer:
Minecraft:
Surement un des jeux indé qui a rencontré le plus de succès.Ce jeu est ce que l'on appelle un jeu "bac a sable" (ou sandbox pour les Anglais).On joue sur une map qui est créée....aléatoirement !!!.
On peut construire ce que l'on veux avec pour limite notre imagination.Bien sur on peut aussi s'amuser a explorer les souterrain, faire des mines car ils faut récolter des ressource pour crée de nouveau objet par exemple...Mais le jeux est encore en bêta et donc loin d'être fini.
Screenshot:




Terraria:
Dans le même style que minecraft , sauf que le jeu est en 2D et qu'il a un aspect craft,RPG,exploration vachement plus pousser que minecraft,avec a la clé de nombreux monstre et boss, personnellement je préfère terraria(pour l'instant).Bien que le jeu sois en vente sur steam il n'est pas totalement finis, D'ailleurs si certaine promesse des dev's sont tenu, on aura le droit a un Mega jeu( déja que le jeux de base est énorme)
Screenshot:




Natural selection 2:
Natural selection 2 était avant tout un mod prévus pour Hl², suite du célébre mod natural sélection sortis sur Half life.Ce jeux est un mélange de FPS et de RTS, chacune des 2 faction(aliens et marines) on un commandant qui assure la construction des différentes structures (pour récolter les ressource, produire de nouvelle arme, les recherches...).Les aliens on la possibilité d'évoluer, on commence a partir de la forme la plus faible et on peut évoluer en d'autre créature quand on a assez de point de ressource.Une des principales features du jeux est la dynamic infestation(http://www.unknownworlds.com/ns2/2006/12/dynamic_infestation) pour les aliens.
Ce jeux de base était prévus sur le source engine de valve ,mais finalement les dev's on décider de crée leur propre moteur: le Spark engine qui ne laisse pas indifférent.
Screenshot:




Video:

Le jeux est encore en beta close mais il est souvent mis a jour les les dev's .

E.Y.E Divine Cybermancy:
Cette fois on a affaire à un jeux....Français oui !!!, car le jeu à été produit par le studio indépendant français nommer: Streum On Studio
Ce jeu est un mélange d'action et de RPG le tout dans un univers cyberpunk.Le jeux est divisé sur plusieurs map sur lequelle on dois accomplir diverses quête( primaire ET secondaire), sachant que les mission varie selon les dialogues que l'on a avec les NPC( des dialogues avec de multiple choix).
Ce jeux bénéficie d'un mode Coopératif et ne coute que 17€ avec a la clé normalement une bonne rejouabiliter .Disponible sur Steam depuis le 29/07/2011
Images:





Vidéo:


SPAZ : Space Pirates And Zombies
C'est un petit qui est développé par seulement 2 personne, et est actuellement en phase beta.
Une démo du jeu est disponible sur leur site.
je pense que des vidéos seront mieux qu'il long paragraphe, voila des vidéo:
45 min de gampelay:

Trailer:




JamesTown:
C'est un shoot em Up a l'ancienne qui est disponible sur Steam
images:




Bon pour l'instant je m'arrête la et je continurais plus tard, ou alors si vous connaissez d'autre production indépendante n'hésiter pas a en parler ici.
avatar
L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 3775
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: Les production indépendante

le Lun 1 Aoû 2011 - 15:00
Je teste E.Y.E depuis hier. J'attends de passer au moins une quinzaine d'heure avant de juger s'il s'agit oui ou non d'une excellente alternative à Deus Ex (encore lui), comme le laissent augurer de fort belle manière les 2 premières heures de jeu. Merci pour le topic qui risque d'être animé, tellement la scène indé s'emballe en ce moment.
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6649
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Les production indépendante

le Lun 1 Aoû 2011 - 22:35
Les indies game, et les doujin game, c'est mon dada  Very Happy

(d'ailleurs, faudrait peut être mettre le topic dans la partie débat, car on trouve des productions indépendantes sur console).
Pour les curieux qui aiment ce genre de production, il y a eu ce livre qui est sorti au mois de mai.


250 Indie Games You Must Play est un livre écrit par Mike Rose, un des fondateurs du site indiesgame.com. Autant dire de suite que l'ouvrage est écrit par quelqu'un qui maitrise son sujet. Je pense que vous avez devinez que le livre traite de 250 jeux indépendants que l'auteur juge intéressant.

L'ouvrage en question comporte 280 pages (dimension 22,6 x 15,2 x 1,8 cm).  Chaque jeu est présenté sur une page. L'auteur réalise aussi des articles pour définir ce qu'est un indies game, les raisons de son succès récent, les différents qui sont dédiés à ce genre de jeu, et les sites qui traitent de ce genre d'actualité.





Le livre est composé en 4 parties. La première sur les articles qui présentent l'univers de l'indies. Ensuite, les jeux freeware téléchargeables, les jeux à jouer via navigateur et enfin, les jeux payants.

Les 2 principaux points qui me déçoivent, c'est la mise en page plutôt minimaliste. Chaque jeu est présent sous un paragraphe et une image en dessous. C'est le genre de livre qui aurait gagné à avoir une mise en page un peu plus soigné.
La seconde raison qui sautent aussi aux yeux, c'est le peu d'information présente sur la page. Autant pour certains jeux, il est vrai que quelques lignes suffissent par la simplicité de son concept, mais pour d'autres comme Braid, Recettear, world of goo, aether... c'est trop léger. Toutefois, la plupart des articles vont à l'essentiel, c'est déjà un point positif vu qu'il tient plus du guide de conseil que d'un livre descriptif.

Autre point à noter, même si Mike Rose propose en règle général, un panel de titre très bon, on s'interrogera sur la présence de certains choix comme Rose & Camélia (le jeu est ultra fun pendant 5 minutes, mais après non), ou bien encore Qwop qui est un jeu flash ou l'on doit courir le 100mètres en réalisant chaque mouvements précis de chaque membre.

Je pense quand même qu'au niveau freeware, il y a vanguard princess, fatcat, Genetos, Cho Ren Sha 68K, les productions de Kenta Cho ont nettement plus d’intérêt. Pareil du coté des jeux payant, il me semble que des titres comme Limbo, trine, touhou, Mount & blade ont quand même plus d'impact que Arvoesine par exemple.

On remarquera quelques coquilles comme Rose & caméllia présent dans la partie freeware téléchargeable (alors qu'il s'agit d'un jeu flash).

Par contre, j'apprécie le fait que lorsque l'auteur présente un freeware comme N, cave story, love noitu. Il précise le fait de la présence d'une "suite", "version amélioré", ou payante sur d'autres supports autre que PC.

Même je connais plus de 3/4 des titres présentés dans le livre, j'ai découvert quelques titres qui me font de l’œil et que je vais tester. Pour quelqu'un qui possède une connaissance assez mauvaise ou moyenne en jeu indies, c'est un livre que je conseille quand même malgré ses défauts

Et voici une petite vidéo réalisé par mes soins (sans son)
Le livre est disponible sur diverses boutiques web pour une vingtaine d'euros.

http://www.amazon.fr/250-Indie-Games-Must-Play/dp/143987574X


Dernière édition par Pipasrei le Mar 6 Aoû 2013 - 12:58, édité 1 fois
avatar
L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 3775
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: Les production indépendante

le Lun 29 Aoû 2011 - 15:44
J'avance toujours dans E.Y.E. Voici un exemple de l'univers ésotérico-loufoque ultra-référencé de E.Y.E. Certains sont choqués. Moi j'adore.









:Very Happy:
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6649
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Les production indépendante

le Lun 29 Aoû 2011 - 22:13
Je viens de recevoir mon Big Bang Beat revolve (avec une sac à l'image du jeu). Et grande joie, je retrouve le thème de devil daigo (le boss de fin du premier opus), qui est clairement l'un des meilleurs thèmes d'un jeu de fight.

avatar
Endorfun
Gamer confirmé
Gamer confirmé
Féminin Nombre de messages : 429
Age : 31
Jeu(x) du moment : Assassin creed 3
Date d'inscription : 14/02/2008

Re: Les production indépendante

le Dim 11 Sep 2011 - 22:36

Salut tout le monde,

Après un silence de quelques mois ( beaucoup de travail) je découvre avec plaisir que le forum est dynamique. Je tiens à enrichir ce topic jeux indépendants en vous parlant de limbo.

Le but est simple. vous êtes un jeune garçon dans un monde ... bizarre et laissé à l'abandon. Le but du jeu est de retrouver votre souer et pour cela il vous faudra parcourir un long voyage durant lequel vous devrez résoudre quelques énigmes.

C'est un jeu de plate forme en noir et blanc, sans musique mais doté d'une bande d'effets sonores riches. Perso j'ai beaucoup aimé ce jeu que j'ai trouvé simple dans son scénario mais très riche pour le reste. A tester pour tous les amateurs de plate forme morbides.

Pour vois à quoi cela ressemble je vous invite à cliquer sur ce lien.

http://www.youtube.com/watch?v=Y4HSyVXKYz8
avatar
cerulean
Gamer
Gamer
Masculin Nombre de messages : 200
Age : 31
Date d'inscription : 25/07/2011
http://crea.bourgeois.free.fr/

Re: Les production indépendante

le Lun 21 Nov 2011 - 13:04
M'intéressant un peu aux jeux de courte durées en ce moment, je suis tombé sur quelques freewares intéressant ces derniers jours et que je tenais à vous faire découvrir.

Je commence donc par Bazooki: a Silent Affair. Reprenant le style du cinéma muet, vous y incarnez un type aux allures de gentleman un peu fêlé qui se trimballe avec un bazooka dans le seul but de faire exploser des caisses de TNT réparties sur différents niveaux.



À l'instar d'Angry Birds, et plus généralement la vague des jeux Smartphones, le jeu repose essentiellement sur la physique. Pour atteindre les caisses d'explosifs il vous faudra tirer un obus en prenant soin de régler votre angle de tir ainsi que sa puissance. Mais ce n'est pas tout, car Bazooki a aussi un petit côté réflexion pas désagréable! Ainsi, il faudra également utiliser intelligemment des parois rebondissantes, changer de place, actionner des interrupteur...



Le jeu dispose d'une vingtaine de tableaux et se finit en une demi-heure à peine. Bref Bazooki est un mini-jeu de détente très sympathique pour qui a envie de se vider un peu la tête, je regrette juste que les plateaux ne soient pas plus corsés. Essayez-le gratuitement ici: http://www.newgrounds.com/portal/view/573440

Mon second coup de cœur va à The Company of Myself. Dans la veine des jeux de réflexion comme Braid ou Les mésaventures de P.B.Winterbottom, The Company of Myself vous invite à diriger un homme doté de la capacité étrange de se cloner. Le jeu se veut minimaliste dans son design, sa bande-son et son scénario, mais tout cela se tient admirablement pour une expérience qui ne vous prendra qu'une bonne demi-heure là encore.



Dans chaque tableau, vous devrez atteindre une porte verte en vous aidant de vos clones. De courts textes ponctuent le parcours du personnage qui vous en apprendront plus à son sujet et ses sentiments. Le jeu est jouable en ligne à cette adresse: http://www.newgrounds.com/portal/view/518729

Enfin, mon préféré se nomme Gretel and Hansel. Reprenant l'univers du conte de Grimm, ce jeu d'aventure vous place dans la peau de la petite Gretel qui va devoir survivre aux terribles épreuves que lui imposent la vie. La première partie correspond au début du conte, alors que sa mère complote pour envoyer ses deux enfants se perdre en forêt. Gretel, apprenant son plan, va devoir trouver 10 pierres qui lui permettront de retrouver le chemin de sa maison. Le second jeu démarre alors que les deux enfants sont perdus dans les bois, et la petite Gretel devra tout faire pour survivre dans ce milieu hostile.



Je trouve ce jeu très réussi pour de nombreuses raisons. En premier lieu, ses graphismes reposent sur des aquarelles qui lui donnent un cachet indéniable. Chaque tableau est une petite peinture doté d'un charme et d'une atmosphère mélancolique qui retranscrivent à merveille toute l'ambiance tragique du conte. L'aspect morbide propres aux contes se ressent également par la présence de multiples façon de mourir au sein du jeu, des morts qui font offices de trophées à débloquer de surcroît. On notera aussi la présence d'éléments fantastique dans le second épisodes, comme les fées, les monstres qui volent les visages, ou encore l'arbre maléfique qui tue les enfants en les transformant en végétaux. Très malsain comme ambiance, donc.



Côté réalisation, si l'animation est un peu faible par son aspect de marionnette, les personnages dégagent quelque chose de vivant par leurs réactions et leurs animations contextuelles. On s'attache très vite à ce jeune duo et plus particulièrement à Gretel, Hansel étant dans le jeu l'archétype du simplet totalement à côté des événements. La musique, quoique répétitive, s’inscrit très bien dans l'ambiance générale, et les bruitages sont de bonne facture.
Côté gameplay, le premier épisode est un peu frustrant à jouer du fait de la lenteur des déplacements du personnage, une erreur corrigée néanmoins dans sa suite. Des petites bulles informent le joueur de l'action à réaliser ou de la présence d'une énigme, ce qui permet de finir le jeu sans tourner en rond pendant des heures. Néanmoins, il arrive qu'on passe à côté d'une action parce qu'il faut bien se placer pour pouvoir agir.



Le second épisode est enrichi de quelques features intéressantes comme la carte qui permet de se déplacer automatiquement dans une zone du jeu, les lunettes qui permettent de voir des objets invisibles et des scènes du passée, ou encore la collecte de pièces pour acheter des objets essentiels à la quête.
En bref, Gretel and Hansel est un jeu qui dispose d'un charme morbide indéniable et qui vous fera bien réfléchir par moments! Les deux épisodes se font en une heure à peu près, à savoir qu'un troisième est prévu d'ici le mois de janvier. Enfin, les liens des jeux: Gretel and Hansel 1
Gretel and Hansel 2
avatar
Altraum
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1026
Age : 28
Jeu(x) du moment : Umineko no Naku Koro ni EP 4, Alice Madness Returns, Arc Rise Fantasia, Vindictus, .hack//Infection (boss optionnel), Valkyria Chronicles (2ème partie), Yume Miru Kusuri
Date d'inscription : 17/07/2011

Re: Les production indépendante

le Lun 21 Nov 2011 - 19:02
Pour l'instant j'ai surtout essayé The Company of Myself dont l'idée du clonage est vraiment excellente, plus sympa que la manipulation du temps de Braid je trouve, et sachant que je suis un en ce moment sur un projet de jeu One Button pour mes cours ça fait plaisir de découvrir ces concepts.
avatar
L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 3775
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: Les production indépendante

le Jeu 8 Déc 2011 - 15:07
Le nouveau jeu de Double Fine studio studio a l'air à la hauteur des autres productions de la boîte.

ça s'appelle Iron Brigade (pas cool de changer le titre entre les versions previews et la release, j'ai stressé à ne plus retrouver le jeu...
En tout cas ça confirme le talent de la boîte à Tim Schafer (Brutal Legends, Stacking, Costume Quest, antérieurement Psychonauts), et ce tower defense à la sauce mecha me fait diablement envie.
avatar
cerulean
Gamer
Gamer
Masculin Nombre de messages : 200
Age : 31
Date d'inscription : 25/07/2011
http://crea.bourgeois.free.fr/

Re: Les production indépendante

le Mar 3 Jan 2012 - 3:00
Après 2h de jeu environ, je viens de terminer l'étrange TRAUMA. Jeu indépendant à l'esthétique et à la jouabilité très expérimentale, je ressors de là avec une impression très mitigée. Alors quoi de bon, quoi de moyen dans ce petit soft?

En premier lieu le pitch intrigant vous met dans la peau d'une jeune femme plongée dans le coma puis en pleine convalescence, et toute l'aventure se déroule dans des petits environnements créés dans son subconscient par le biais de ses souvenirs.
Du point de vue esthétique, je suis personnellement conquis par le mélange de photographies et d'éléments fantastiques en 3D. Les environnements ont tous une certaine personnalité et une ambiance assez lourde se dégage de chacun d'entre eux, ambiance provoquée par les teintes, la lumière ambiante (il n'y a d'ailleurs que des scènes de nuit) et la musique évidemment. Les décors photographiés nous placent bien sûr dans un cadre connu, cependant des éléments visuels fantastiques viennent troubler ces lieux qui nous paraissent familier. Cela peut se faire avec des tas de graines bizarres et anormalement grosses placés au milieu de la rue, un immense nuage tourbillonnant dans le ciel de la ville, des apparitions fantomatiques... À cela s'ajoute des petites cutscenes lors de la réalisation de certains objectif, sans prétentions, mais qui m'ont pas mal déroutées par leur caractère non conventionnelle, et je n'en dirais pas plus pour vous laisser la surprise ^^

Le "scénario" est lui aussi assez déroutant, et de ce côté je trouve que le jeu en souffre un peu. En effet, nous suivons les pensées d'une jeune femme perturbée par son accident, mais tout cela par des notions très abstraites et sans jamais approfondir le sujet ni même l'histoire du personnage, ce que pour ma part je trouve d'une part confondant et d'autre part un peu facile car on peut très bien voir ce soft comme doté d'une fausse profondeur intellectuelle. Le jeu balance donc de courtes réflexions sur les parents, les relations du passé, les choix etc, mais ne s'applique pas à leur donner corps en se servant de son personnage, ce qui donne d'un côté un personnage principal dont on ne sait rien ou très peu, et de l'autre des réflexions troubles sur la vie. Alors était-ce une tentative pour faire réfléchir le joueur par rapport à ses propres expériences? Peut-être...
L'autre souci vient aussi d'une démarche narrative totalement déconstruite. Au lancement du jeu, on peut sélectionner directement le niveau que l'on désire et ainsi vivre l'aventure à son idée. Chacun d'entre eux explore de toute façon un thème différent et une fois dans le niveau, le fait de suivre la "quête principale" peut être vu comme un mini-scénario au sein d'un récit plus grand. Après tout la mémoire humaine ne fonctionne pas en droite ligne, alors ça me va. Cependant le développeur a eu l'idée de rajouter des fins alternatives qui à mon sens viennent parasiter la lecture de l'histoire, en plus de partir parfois sur des délires pour le moins étranges.
Pour terminer sur cet aspect du jeu, j'ai par contre beaucoup apprécié le Voice Acting soigné qui participe beaucoup à l'ambiance générale du soft.

Au niveau du gameplay, il y a là du bon et du moins bon. En premier lieu, l'absence totale de tutorial est vraiment une lacune, car le déplacement ou les actions par symboles occupent une place importante, et c'est placer une difficulté inutile au joueur que de ne pas les expliquer de prime abord. On arrive toutefois au fur et à mesure à comprendre le système par le biais de photographies ou de petits indices, mais ça reste en tout cas une tare selon moi.
Le cheminement se fait de manière non conventionnel, et pour donner une comparaison, j'ai régulièrement eu l'impression de voyager entre des diapositives. Le système rappelle les anciens jeux d'aventure comme Myst ou Lost Eden, ce qui n'est pas déplaisant car la facture est bonne. Néanmoins, j'avoue avoir trouvé cela pénible par moments, notamment lorsqu'il est nécessaire d'atteindre un point éloigné ou lorsqu'il faut regarder les choses sous un certain angle. En effet ce système coup la liberté de regard, et ça devient délicat de se tourner dans le sens désiré par moments. De fait, l'utilisation des symboles tracés à la souris pour faire demi-tour ou dézoomer aide beaucoup, et est d'ailleurs très pointu car la reconnaissance des symboles marche à merveille. On peut aussi les utiliser pour résoudre certaines énigmes, cependant ce sera à des moments bien précis, le jeu ne donnant aucune place à des actions imprévues.
Enfin, outre le scénario principal à suivre, le jeu propose également trois fins alternatives à chaque niveau, mais également 9 photographies à collecter, et c'est ce qui m'a tenu le plus occupé Very Happy Ces photos ont trois fonctions: montrer les symboles importants au joueur, dévoiler quelques éléments du passé de notre héroïne, et enfin donner la solution aux énigmes des fins alternatives. Chose amusante, lorsque vous avez obtenus toutes les fins d'un plateau, vous aurez la capacité de détecter les photos. Alors, l’œuf ou la poule? =D

Pour faire bref, TRAUMA est un petit jeu atypique qui ravira les fans de soft étrange. Intéressant sur certains points et surtout son ambiance et sa facture originale, il souffre malheureusement d'un récit trop nébuleux et d'un gameplay par moments peu ergonomique.

EDIT: je reviens pour préciser que le jeu a été encoder en un seul format de petite taille (quelque chose comme 500x600 pixel), et le mode plein écran bave pas mal. Dommage...
avatar
Altraum
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1026
Age : 28
Jeu(x) du moment : Umineko no Naku Koro ni EP 4, Alice Madness Returns, Arc Rise Fantasia, Vindictus, .hack//Infection (boss optionnel), Valkyria Chronicles (2ème partie), Yume Miru Kusuri
Date d'inscription : 17/07/2011

Re: Les production indépendante

le Mer 25 Jan 2012 - 1:48
J'ai lu ton avis il y a déjà un moment en oubliant de répondre sur le coup, et ça fait maintenant plusieurs semaines que j'ai acheté Trauma sans y avoir touché, mais j'avoue qu'à la lecture ça m'a quelque peu refroidis. Déjà qu'il n'était pas réellement dans mes priorités et qu'il s'agissait plus d'une curiosité qu'autre chose, je risque de le laisser de côté un bout de temps.

Sinon la liste des finalistes regroupant aussi tous les projets présentés à l'édition 2012 de l'IGF a été publiée récemment, et comme toujours il y a dans le lot des titres particulièrement intéressants, notamment en terme d'ambiance, de story-telling et d'expérimentation. Des quelques 300 jeux présents, j'en retiendrai surtout une petite dizaine m'ayant tapé dans l'oeil, sans pour autant les avoir tous essayés, même si cela ne saurait tarder. Ainsi ma liste donnerait quelque chose dans ce goût là :

- 1916 Der unbekannte Krieg
- Asterion
- Nevermind
- Nitronic Rush
- Once Upon A Spacetime
- Vestige
- The Bridge
- The Snowfield
- The Swapper
- Clark & Dagger
- A Closed World

Au passage j'ai eu l'occasion d'essayer YouPlay en live lorsque j'étais en stage chez GameKult, puisque l'un des stagiaires présents travaillait sur ce projet à l'ISART, et bien que le concept soit un peu tiré par le cheveux l'idée était bien trouvée, et techniquement c'était assez intéressant.

Enfin cela m'aura aussi permis de découvrir Gambit, un laboratoire de recherche en jeu vidéo issu de la collaboration entre le MIT et Singapour, avec des sujets de recherche et des travaux pour le moins intéressants.

Plus tard il faudra aussi que j'ouvre un topic sur Dear Esther qui ne va pas tarder à sortir sur Steam (14 Février en principe), car il s'agit vraiment d'une expérience à suivre de près.
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6649
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Les production indépendante

le Mer 25 Jan 2012 - 8:50
Dans les titres qui ont attiré ma curiosité, il y avait également Feist (déja connu), The Iconoclasts, Parallax, Crystalides, alone in dreams, Kairo, et Lone survivor.

Je dois avouer que j'ai pas eu le temps de m'intéresser à tous les jeux cet année
avatar
Altraum
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1026
Age : 28
Jeu(x) du moment : Umineko no Naku Koro ni EP 4, Alice Madness Returns, Arc Rise Fantasia, Vindictus, .hack//Infection (boss optionnel), Valkyria Chronicles (2ème partie), Yume Miru Kusuri
Date d'inscription : 17/07/2011

Re: Les production indépendante

le Jeu 2 Fév 2012 - 2:13
Waow, je viens de finir Nitronic Rush, l'un des titres ayant participé à l'IGF, et franchement il méritait largement sa mention. Les sensations de conduite sont nerveuses et impeccables, l'utilisation des ailes apporte un peu de variété au gameplay et son utilisation est parfaitement intégrée, la musique est entêtante, et le tout m'a rappelé les bons vieux souvenirs passés sur des titres tels que P.O.D. En tout cas ce serait génial si le projet (déjà bien abouti) pouvait se concrétiser par une véritable production Steam, et pour l'heure je le recommande chaudement, d'autant que le mode Story se plie en à peine 30 petites minutes.

Le lien pour télécharger le jeu : http://nitronic-rush.com/

avatar
L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 3775
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: Les production indépendante

le Lun 5 Aoû 2013 - 23:34
Oooohhhh ! Un nouveau jeu (petit) d'ancien de chez Monolith créateurs de certains de mes FPS cultes comme Aliens vs Predator 2, No one lives Forever ou FEAR. La direction artistique et l'ambiance ont l'air grave sympa, et s'ils ont conservé leur savoir-faire en terme de sensations j'en bave d'avance O_O Le jeu s'appelle Betrayer. Ambiance monochrome + colonisation. Intéressant.

http://www.jeuxvideo.com/news/2013/00067200-betrayer-par-les-createurs-de-fear-et-nolf.htm
avatar
DemKin
Gamer
Gamer
Nombre de messages : 282
Age : 23
Date d'inscription : 08/04/2013

Re: Les production indépendante

le Lun 5 Aoû 2013 - 23:59
Le jeu a l'air classe !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum