Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?
Masculin Nombre de messages : 5443
Age : 26
Jeu(x) du moment : Fallout 4, Tales of Zestiria, Destiny, Star Wars: Battlefront
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Sam 18 Fév 2012 - 12:43
Très bon article. Je me suis permis de le relayer ailleurs. wink
avatar
Elincia
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1543
Age : 23
Jeu(x) du moment : Drakerider
Date d'inscription : 10/10/2011
http://www.legendra.com

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Sam 18 Fév 2012 - 12:44
Pas de souci, c'est fait pour ça. Thx !
avatar
Altraum
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1026
Age : 28
Jeu(x) du moment : Umineko no Naku Koro ni EP 4, Alice Madness Returns, Arc Rise Fantasia, Vindictus, .hack//Infection (boss optionnel), Valkyria Chronicles (2ème partie), Yume Miru Kusuri
Date d'inscription : 17/07/2011

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 0:11
@Elincia a écrit:Et L'Céd, ton discours me chagrine un peu sur la liberté d'expression et les journalistes :(.

Je ne quotterais que cette réplique pour le coup, mais crois-moi, lorsque je lis celles du dessus, cela me chagrine (voir me choque) d'autant plus. Constater un tel manque de recul, une telle complaisance dans des généralités qui ne devraient même pas tenir lieu d'arguments, une telle surestimation de ses idées, et par dessus tout une telle mauvaise foi, il y a vraiment de quoi déprimer pour le coup. A l'origine j'avais dans l'idée d'enchaîner avec une sorte d'article plus ou moins basé sur le même plan, en mettant notamment l'accent sur l'absurde de certaines remarques ("De toute manière Activision est trop riche, c'est des méchants !", "Ouai mais on savait qu'il allait y avoir un Black Ops 2"... C'est sérieux comme arguments ?) et l'incrédulité d'une bonne partie du publique quant aux réalités concernant le marketing de ce type de projets (annoncer une date de sortie, ce n'est pas qu'une question de prise de conscience quant à l'existence d'un titre, surtout dans le cas présent), mais finalement, sachant que globalement il n'y a guère qu'avec toi Elincia que j'estime pouvoir tenir une véritable discussion sans avoir l'impression de m'adresser à un mur ou à un pseudo-révolutionnaire en puissance, je m'arrêterai là et serait ravi qu'on poursuive via d'autres voies (d'ailleurs si tu as Skype ou un compte eLive, ça m'intéresserai grandement qu'on fasse ça de vive voix). Enfin encore une fois, je ne défends pas Activision, ni qui que ce soit en fait, la question n'étant pas là sachant qu'il y a du tort dans les deux camps, mais à un moment il faut aussi savoir prendre du recul avant de grimper directement au poteau, et c'est ça que j'aimerai mettre en avant pour ma part (par ailleurs, mes excuses si le ton peut paraître véhément, mais autant dire que là ça me blase sincèrement).

*Vous pouvez désormais reprendre une activité normale*

- Un joli pied de nez du studio Remedy envers Microsoft
avatar
A.
Dark Souls Master
Dark Souls Master
Masculin Nombre de messages : 11003
Age : 34
Jeu(x) du moment : #NierAutomata, #ZeldaBreatheoftheWild
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 0:39
La prochaine fois donne des exemples au lieu de faire l'hypocrite... On dirait un bobo du jv qui ne s'assume pas... Blasant effectivement

Signé le pseudo révolutionnaire wink
avatar
Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?
Masculin Nombre de messages : 5443
Age : 26
Jeu(x) du moment : Fallout 4, Tales of Zestiria, Destiny, Star Wars: Battlefront
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 0:51
Et si on se calmait ?
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6569
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 1:25
@Altraum a écrit:sachant que globalement il n'y a guère qu'avec toi Elincia que j'estime pouvoir tenir une véritable discussion sans avoir l'impression de m'adresser à un mur ou à un pseudo-révolutionnaire en puissance

Sympa pour les autres (dont moi). Au moins, ça a le mérite d'être clair, et les prochains débats sur ce forum s'annoncent sans grand intéret au final.

Quand, c'est comme ça, autant adresser directement un MP à la personne. Ca n'a aucun intérêt sur le débat à part faire bêtement monter la tension. Surtout qu'il m'est déja arrivé de reconnaitre que j'avais tord dans certains cas de figure, enfin bref...

Le pseudo révolutionnaire que je suis, ne s’intéresse pas spécialement à gameblog. je rappelle juste que gameblog n'a absolument pas bouger pour l'histoire de gamekult, et à même profité de l'occasion de tacler son concurrent lors d'un interview en donnant limite raison à Sony.

Dans l'histoire en question, je m'intéresse surtout aux conséquences que cela peut avoir sur l'ensemble de l'industrie de la presse. Si tu ne vois pas une limite à ce genre de pression, tant mieux pour toi.

Et merci de ne pas caricaturer certains des arguments. Il a pas été dit tout seul, "De toute manière Activision est trop riche, c'est des méchants !". Activision a quand même un statut particulier, et un certains poids/pouvoirs sur cet industrie.
Elle fait quand même parti des industries qui a quand même pourri certains aspects de la current gen, et que si tout le monde lui cède bien ce qu'il veut, crois moi, qu'ils vont tout prendre.
D'autres entreprises se sont plains des sorties un peu avancé de certains revendeurs? Non.


Il y a plein d'autres grosses sociétés de jeux vidéo assez riches, et ils évitent de faire peter des scandales à tout bout de champs. Chez activision, c'est un peu leur sport. Tu peux être riche, sans s'amuser à imposer sa loi partout.

De plus, Altraum, je me répète pour la 50ème fois. Même si on part du principe que de toute façon l'annonce était prévisible, le nom de domaine a été acheté par activision en janvier (juste à vérifier dans les liens que j'ai donnée). Donc avec ou sans l'aide d'amazon, c'est une information officielle.
Si chez activision, on est trop con pour acheter des noms de domaines à l'avance, c'est un peu de leur faute.
Amazon n'a fourni aucune information (hormis le prix). Pas de date de sortie. Donc, ce n'est pas une surprise.


Je rappelle juste qu'un journaliste a été viré pour des histoires de pressions suite à un test
avatar
Elincia
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1543
Age : 23
Jeu(x) du moment : Drakerider
Date d'inscription : 10/10/2011
http://www.legendra.com

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 1:26
Altraum : C'est pas faute d'avoir voulu comprendre le pourquoi du comment de l'action d'Activision. Pour faire mon article (et comme tout bon journaliste se doit de faire normalement), j'ai tenté de contacter l'autre parti dans l'affaire, la branche française du studio, qui m'a répondu avec un vieux mail générique comme quoi ils ne commentaient pas les rumeurs ou les colportages. Apparemment même son de cloche chez Kotaku qui n'a pas eu de news après qu'ils les aient contacté pour l'instant.

A ce propos, le compte-rendu exact des faits :

http://kotaku.com/5886237/reporter-activision-blacklisted-us-because-i-refused-to-pull-call-of-duty-sequel-story

A noter que les rédacteurs ne mentionnaient que le recensement sur Amazon du soft, mais à aucun moment ne parlaient d'une annonce officielle d'Activision. D'ailleurs ils ont plutôt tendance à prendre des pincettes sur les leaks du genre.

La situation dans laquelle s'est trouvé Gameblog ou Xboxygen fait vraisemblablement état de pressions peu catholiques. Mais ce qui me rebute le plus, comme je le dis dans mon papier, ce serait la situation de Xboxnet si le fait est avéré. Faire pression sur le responsable de l'hébergement pour faire retirer la news ? Mais où va-t-on ? Rompre le partenariat c'est une chose, celle-ci en est une autre.
Après Altraum, comme le dirait Camus, le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti. Ici, je serais pour le moment plutôt du côté de la presse au vu de ce qui est raconté, et du refus d'Activision de communiquer sur cet événement.


Dernière édition par Elincia le Dim 19 Fév 2012 - 2:05, édité 1 fois
avatar
L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 3691
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 1:33
Allez fallait bien que j'explique mon point de vue là-dessus.

J'ai déjà eu affaire à des journalistes pour des histoires d'informations qui filtraient indépendamment d'une entreprise, dont je faisais partie. Informations qui a largement porté préjudice à l'entreprise, suite au refus de journalistes de s'arranger et d'accéder à une requête, peu orthodoxe je l'admets, de ne pas publier l'information. La requête a été faite parce que 24 heures plus tard l'erreur a été réparée (à nos frais, nous rendant compte de notre erreur) et donc l'information se serait retrouvée caduque de toutes façons.

Des 6 rédactions concernées, 4 ont accepté notre demande, 2 ont refusé. La boîte a dû licencier 2 employés 2 mois plus tard, car des clients ayant eu vent de l'information (une histoire de non-conformité qui s'est réglée en 24heures, parce qu'on a dépêché un artisan de démolir et refaire un escalier, il s'agissait d'un concours national d'architecture). J'ai eu au téléphone moi-même l'une des personnes qui ont refusé de retirer l'information de la homepage de leur site. Sous prétexte du devoir d'informer, sous prétexte que cette personne, visiblement grande spécialiste du fonctionnement d'une entreprise telle que la nôtre, ne voyait pas où serait le préjudice,etc,etc....

Et c'est là où je trouve que des points de vue exprimés sur cette affaire sont assez graves. Bordel, quand tu as des professionnels d'un milieu, qui sont donc acteurs des faits, qui sont là en train de faire leur boulot avec tout ce que cela comporte en terme d'études, de calculs et d'enjeux.... Tu as suffisamment à faire comme ça, pour ne pas en plus devoir subir de manière aussi lourde des erreurs aussi anecdotiques. Tu devrais pouvoir rester maître de ce type d'informations.

Je sais bien que la tendance est de frapper dès que possible sur un géant trop riche comme Activision. Outre le fait que je ne vois pas comment, en tant que passionné de jeu vidéo, on puisse décemment cracher aussi violemment sur l'un des acteurs majeurs du média qui constitue notre passion numéro 1. Même si on ne cautionne pas des choix marketing, même si le PDG est une tête à claques. Juger les joueurs de Call of Duty comme certains le font au détour de discours de cette affaire, et gerber à ce point le pan de l'industrie qui en fait un média aussi puissant que le cinéma, est à mon sens faire preuve d'un esprit résolument obtus et qui ne témoigne pas d'une passion si assidûe que ça. Bref.

Qui sont les mecs de Gameblog, les "journalistes" ou joueurs de tout bord qui peuvent discourir de manière aussi légère et prétentieuse en croyant cerner les enjeux, conséquences et retombées financières de la diffusion d'une telle information ? Les " de toutes façons on s'y attendait" ou bien " qu'est ce que ça peut leur foutre, ils en vendront quand même des caisses" lancés à tout va. Est-ce bien sérieux ?
Un ami propriétaire d'une Start up côtée en bourse m'a révélé un jour que la date et la localité de l'organisme auprès duquel un nom de domaine était déposé, pouvait jouer, pour certaines raisons, à hauteur de 30 à 40% sur le déblocage de fonds d'investissement. Il y a tellement de paramètres, d'enjeux financiers et stratégiques qui nous dépassent complètement, que je ne vois pas comment il serait possible à un joueur ou un "bloggueur professionnel" d'affirmer que l'apparition d'une information sur le net n'est pas préjudiciable à telle ou telle entreprise. Quelle suffisance. On peut discuter sur le fait que c'était mieux il y a 15 ans quand les éditeurs n'étaient pas tous côtés en bourse. Mais aujourd'hui la réalité c'est ça.

Enfin je terminerai sur ce pouvoir de la presse. Une requête comme celle d'Activision n'est pas orthodoxe. Mais si on considère que Gameblog est en droit de refuser d'être arrangeant sur ce fait, je ne vois pas comment on peut prétendre être objectif dans cette affaire si on n'accorde pas non plus le droit à Activision de refuser de traiter à l'avenir avec des gens qui n'ont pas souhaité être arrangeants sur une affaire.
Le plus puant dans tout ça étant le fait de dénoncer des confrères qui ont opté pour une autre attitude différente? Quelqu'un a t-il lu il y a 2 ans une news sur jv.com ou jvn sur le fait que David Cage avait un espace VIP gratuit sur Gameblog (conflits d'intérêt et tout ce qui s'en suit à la clé) ? Non ! Parce que des rédactions plus réfléchies et intelligentes considèrent que chacun fait selon sa conscience, sans se sentir de juger publiquement par news interposées.

Voilà mon point de vue. Je regrette beaucoup que pour une histoire aussi petite de base, certains se sentent tout de suite obligé de devoir mener un combat contre la liberté d'expression ou la dictature de l'information (qui est celle du pouvoir accordé à la presse, plus que celle des acteurs d'un milieu). Quand on me prouvera qu'il ne s'agit pas que de se déchaîner contre un gros riche qui exaspère je modèrerai un peu mon point de vue. Mais suite à ce que j'ai pu vivre, j'ai décidé il y a 3 ans que je ne prendrai jamais le parti de la presse dans ce genre de cas.
Parce que quand il y a une erreur de commise, des préjudices ou un conflit, je trouve ça complètement stupide que les réfléxions ne se concentrent plus sur les partis en causes (Activision et Amazon en l'occurrence) mais que le monde gravite autour d'une crises juvénile de journalistes qui ne sont que spectateurs et donneurs d'avis, dans ce cas-là, sur un enchainement malheureux qui devrait rester la propriété, les préoccupations des gens qui bossent, concrètement sur cette affaire.
Un peu comme à la CDM 2010, évènement pour lequel je regrette énormément que le problème du pouvoir et du rôle de la presse dans cette affaire n'ait que rarement été soulevé pour ce qui était, à mon sens, une crise médiatique bien avant d'être une crise sportive.

Donc si penser comme ça, c'est laisser la place à la dictature, ou être un bobo blasé, j'assume complètement. Tout le monde sait ici que je suis un ardent défenseur des studios modestes ou des projets osés, plutôt que des grosses machines-rouleaux compresseur. Mais ça ne doit pas m'empêcher de perdre toute objectivité ou de nier les réalités auxquelles doivent faire face des professionnels qui connaissent bien mieux leur métier que moi.
Maintenant si ça signifie être un vendu, un cautionneur d'esprit diabolique de grands méchants trop riches, ou un bobo blasé, je m'exprimerai moins en ces lieux. Parce que j'aime le jeu vidéo dans sa globalité, et je ne juge pas les gens qui ont des goûts différents des miens.

Je serai ravi, comme Altraum, de débattre de ça de vive voix. MP s'il y a des intéressés.
avatar
YAD
GameOnien
GameOnien
Masculin Nombre de messages : 5242
Age : 39
Jeu(x) du moment : Skyrim, forza 4, top spin 4
Date d'inscription : 06/12/2006
http://espritsinteractifs.com/forum

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 1:44
J'ai lu en diagonale un peu toutes vos remarques et tout ce que je vois à dire, c'est que la presse JV paye son immaturité en générale.

Il y'a trop peu de vrais journalistes dans le milieu, trop peu de personnes d'expériences, trop peu de pointures qui peuvent tenir le bras de fer avec une boite d'édition sans se faire broyer. Un redac chef n'est rien dans ce milieu.

Si le net a permis de multiplier l'info vidéo-ludique, je ne suis pas sur qu'elle ai gagné en qualité ou en profondeur. Le plus intéressant se trouvant généralement dans des petits sites communautaires liés à tel jeu ou tel série.

Mais les gros site généralistes ne sont de toute façon que des relais des infos donnés par les éditeurs. Dès qu'on s'écarte, hop c'est le coup de baguette sur
les doigts.

C'est un peu ce que l'on voit dans ce cas. Si vraiment ces sites avaient les reins solides et un minimum de poids, activision n'aurait jamais fait cette démarche. Là ils peuvent se le permettre. Comme d'hab tout le monde crie à la révolution et comme d'hab dans 2 mois ça sera déjà oublié.

avatar
Elincia
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1543
Age : 23
Jeu(x) du moment : Drakerider
Date d'inscription : 10/10/2011
http://www.legendra.com

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 1:59
. Mais suite à ce que j'ai pu vivre, j'ai décidé il y a 3 ans que je ne prendrai jamais le parti de la presse dans ce genre de cas.
Je serai ravi, comme Altraum, de débattre de ça de vive voix. MP s'il y a des intéressés.

Quel intérêt alors :( ? Je te trouve assez fermé dans ton approche L'Céd. Personnellement je comprends tout à fait la réaction d'Activision, et je ne m'indigne pas pour toutes les raisons que tu avances : "vouloir taper sur les riches" "savoir plus que l'entreprise" ou autre.
Allez, je reprends point par point ce qui me chagrine.

Pour l'histoire que tu as vécu : j'entends bien, et les journalistes qui auraient laissés l'article tel quel après avoir été contactés par ton entreprise sont des ahuris. Parce que le devoir du journaliste c'est d'informer, mais jusqu'au bout. C'est à dire qu'il aurait pu faire une mise à jour, ou une seconde actualité indiquant que la faille a été réparée dans les plus brefs délais. Ça c'est être professionnel et faire son boulot jusqu'au bout. Toujours est-il que l'événement s'est déroulé, qu'une trace en a été gardé, et que le lectorat a le droit d'être informé. Le secret, l'histoire nous l'a appris, n'est jamais quelque chose de très bon surtout quand il fait l'apanage de quelques élites.

Je sais bien que la tendance est de frapper dès que possible sur un géant trop riche comme Activision.

Personnellement, je pense être un petit peu plus futé que ça, et suivre la tendance n'est pas particulièrement mon truc.

Qui sont les mecs de Gameblog, les "journalistes" ou joueurs de tout bord qui peuvent discourir de manière aussi légère et prétentieuse en croyant cerner les enjeux, conséquences et retombées financières de la diffusion d'une telle information ? Les " de toutes façons on s'y attendait" ou bien " qu'est ce que ça peut leur foutre, ils en vendront quand même des caisses" lancés à tout va. Est-ce bien sérieux ?

J'ai bien lu, et il me semble bien qu'à aucun moment Gameblog ne tient ces propos. Ils avancent juste l'éthique du site et ne présument pas de tout cela.

Enfin je terminerai sur ce pouvoir de la presse. Une requête comme celle d'Activision n'est pas orthodoxe. Mais si on considère que Gameblog est en droit de refuser d'être arrangeant sur ce fait, je ne vois pas comment on peut prétendre être objectif dans cette affaire si on n'accorde pas non plus le droit à Activision de refuser de traiter à l'avenir avec des gens qui n'ont pas souhaité être arrangeants sur une affaire.

Oui et non. C'est tout à fait dans le droit d'Activision de rompre ses échanges avec Gameblog (même s'il s'agit d'ingérence puisque leur partenariat n'implique pas un filtrage des news), mais faire pression de la façon dont c'est décrit dans l'interview, c'est autre chose. Activision se fait insistante et brandit la rupture de contrat comme une menace ultime plusieurs fois pour faire pression sur Gameblog. Si Gameblog dit non une fois, Activision décide de rompre et point. Mais se faire insistant de la sorte en usant tacitement de sa position de leader de l'industrie vidéo-ludique, ça me semble assez dérangeant. A mes yeux du moins.

Le plus puant dans tout ça étant le fait de dénoncer des confrères qui ont opté pour une autre attitude différente? Quelqu'un a t-il lu il y a 2 ans une news sur jv.com ou jvn sur le fait que David Cage avait un espace VIP gratuit sur Gameblog (conflits d'intérêt et tout ce qui s'en suit à la clé) ? Non ! Parce que des rédactions plus réfléchies et intelligentes considèrent que chacun fait selon sa conscience, sans se sentir de juger publiquement par news interposées.

Ils ne dénoncent pas. Ils citent parce qu'ils veulent prouver qu'ils ne racontent pas des bobards. Je ne vois pas dans la news de Gameblog un passage où ils stigmatisent JVN et JVC. Après la pratique peut paraître peu orthodoxe dans le sens où JVC et JVN n'ont rien demandé et espéraient sans doute passer incognito, certes. Je ne cautionne ni n'approuve la pratique, tout comme je ne la blâme pas non plus. Mais sur le net, tout se sait.

Voilà mon point de vue. Je regrette beaucoup que pour une histoire aussi petite de base, certains se sentent tout de suite obligé de devoir mener un combat contre la liberté d'expression ou la dictature de l'information (qui est celle du pouvoir accordé à la presse, plus que celle des acteurs d'un milieu).

Tu trouves vraiment que dans la société qui est la nôtre, c'est la presse qui détient le pouvoir ? (question sincère)


Dernière édition par Elincia le Dim 19 Fév 2012 - 2:07, édité 1 fois
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6569
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 2:07
Le soucis, L'Céd, c'est que le métier de journaliste, il faut pas attendre le bon vouloir des gens pour cueillir l'information.
Sinon, le site coule.

Les conséquences sont également importantes pour un journaliste. La presse vidéoludique est quand même clairement pas en forme. la presse papier est quasi morte, et niveau presse internet, c'est loin d'être ouf. Certains s'en sortent très bien, mais c'est loin d'être le cas pour tous.

Ils ont également leur réalité, et ne sont pas que des vautours autour d'une poubelle.

Si les entreprises connaissent parfois des dérives avec les journalistes (je dis pas que les journalistes sont tous roses), ils sont également très content de les trouver dans certains cas.
La popularité est lié à l'attrait des journalistes, et vice versa.

Une news sur call of duty, ça rapporte des clics. C'est une réalité journaliste. Exigez sa suppression, c'est des clics en moins, et se faire passer pour un con auprès de sa communauté. Normal que certains forumeurs de jeuxvidéo.com demande ou est passé la news et que personne réponde?
Pourquoi ne pas signaler tout simplement dans la news. [Mise à jour] Activision dément les informations liés à amazon.
Il pouvait très bien laisser le choix aux journalistes sans partir sur l’extrême. Si il y a une réalité de l'information a diffusé par la société créatrice, il y a une réalité pour les journalistes aussi.


Autant, les conséquences d'une news comme ça qui échappe à capcom, je peux comprendre qu'elle gène clairement
http://basgrospoing.fr/2010/11/ssfiv-yun-yang-evil-ryu-et-oni-wait-what/

Autant pour COD, c'est juste du foutage de gueule quand on achète un nom de domaine, et qu'on prépare chaque année le même événement.
avatar
Elincia
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1543
Age : 23
Jeu(x) du moment : Drakerider
Date d'inscription : 10/10/2011
http://www.legendra.com

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 2:09
+1 sur la réalité journalistique.
avatar
A.
Dark Souls Master
Dark Souls Master
Masculin Nombre de messages : 11003
Age : 34
Jeu(x) du moment : #NierAutomata, #ZeldaBreatheoftheWild
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 10:35
Pipa résume bien le truc...

Sympa pour les autres (dont moi). Au moins, ça a le mérite d'être clair, et les prochains débats sur ce forum s'annoncent sans grand intéret au final.
@Lced contrairement à d'autre tu apportes des arguments clairs même si je ne les partage pas ca ne fait pas de toi un "pseudo bobo blasé" je ne sais pas si certains se rendent compte de leurs propos mais il y a des choses qui peuvent blesser, quand je relis le message d'Altraum, il apporte rien au débat vise en gros tt le monde sauf Elincia ! à la limite ce serait fait intelligemment et en donnant des exemples précis mais la...

Je me prends la tête réguliérement avec mogfa ds le topic foot Smile , mais au moins il a le mérité d'assumer ses propos et c'est appréciable au final ca fait un peu avancer les choses.

Je ne participerais plus au forum ds ce cas, je ne commenterais plus de news je partagerais mes expériences de jeux ici et la mais si c'est pr voir qu'au premier débat un forumien puisse se permettre de déblatérer de telles conneries non merci.

++
avatar
Elincia
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1543
Age : 23
Jeu(x) du moment : Drakerider
Date d'inscription : 10/10/2011
http://www.legendra.com

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 10:41
Hey, je tiens pas à fâcher les gens moi :(.
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6569
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 11:08
Non Elincia, tu n'as rien fait de mal. Tu débats normalement.

Pareil qu'Akram, je ne suis pas d'accord avec l'opinion de L'Céd, mais il partage son point de vue, donne sa vision des choses, et c'est ainsi qu'un débat se lance. Mais il le fait de manière correcte sans avoir à attaquer.

Altraum ici a vaguement débattu sur 2 posts et balance des choses qui n'ont pas à voir avec le topic. Un forum est un lieu d'échange d'idées, d'opinions, d'informations.

Si il estime qu'on est des boulets, incultes, ou je ne sais quoi, et qu'il y a que vaguement une ou deux personnes qui l'intéresse, il y a pour le coup msn, skype et autres outils du genre.

Un forum, c'est un espace communautaire.

Lors d'un débat, on ne demande pas à ce que la personne change d'avis. De toute façon, c'est une chose relativement rare car ce n'est pas nécessairement un manque de maitrise du sujet (enfin, ça peut dépendre des cas), mais plus d'une divergence de points de vue.
Peut être que chacun restera sur ses positions, peut être que les 2 parties s’entendront sur certaines points, peut être qu'une personne admet qu'elle a tout faux, ou que la personne change d'opinion sur le sujet en fonction de nouveaux éléments.
A vrai dire, ce n'est pas la conclusion du débat de savoir qui a tord, ou qui a raison, qui nous intéresse, mais de pouvoir s'exprimer sur un sujet. Les arguments des 2 parties se tiennent, et il y a pas spécialement de troll.


Le débat évolue en fonction des éléments que l'on apporte, et des informations qui s'ajoutent au fur et à mesure.

Altraum, si tu veux en parler un peu plus sur MP, ça ne me dérange pas, mais je pense qu'on nous n'avons pas à revenir sur ton post sur ce forum.

Bref, revenons au débat, ou d'autres news.
avatar
Altraum
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1026
Age : 28
Jeu(x) du moment : Umineko no Naku Koro ni EP 4, Alice Madness Returns, Arc Rise Fantasia, Vindictus, .hack//Infection (boss optionnel), Valkyria Chronicles (2ème partie), Yume Miru Kusuri
Date d'inscription : 17/07/2011

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 18:30
Here we go comme dirait un certain moustachu.

Akram a écrit:La prochaine fois donne des exemples au lieu de faire l'hypocrite... On dirait un bobo du jv qui ne s'assume pas... Blasant effectivement

Les exemples sont là, après je ne voyais pas d'intérêt à m'étaler d'avantage là dessus, et cela n'a clairement rien à voir avec de l'hypocrisie. Quant au reste, au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, j'ai justement préféré m'en tenir à ça avant que ça n'aille d'autant plus loin, sachant que j'étais passablement irrité sur le coup. Maintenant penses-en ce que tu veux, ça ne bouleversera pas le cours des choses, mais je suis étonné de voir comment un seul post de la sorte est capable de faire autant parler (et dévier).

@Pipasrei a écrit:Sympa pour les autres (dont moi). Au moins, ça a le mérite d'être clair, et les prochains débats sur ce forum s'annoncent sans grand intéret au final.

Quand, c'est comme ça, autant adresser directement un MP à la personne. Ca n'a aucun intérêt sur le débat à part faire bêtement monter la tension. Surtout qu'il m'est déja arrivé de reconnaitre que j'avais tord dans certains cas de figure, enfin bref...[...]

En effet, ça a le mérite d'être clair dans le cadre du présent débat, sachant que je n'ai pas fait l'amalgame avec l'ensemble des débats tenus sur ce forum. Maintenant, il y a aussi des moments où l'on a envie de pester contre certaines interventions, ça arrive à tout le monde, et c'était mon cas dans le précédent message. Pour exemple, lorsque je parlais de murs, c'est exactement comme lorsque je vois Céd parler des conséquences de la divulgation d'une date avant le jour J, que le projet soit vaguement connu ou non, et que je vois que plus loin encore on trouve ce genre de commentaires :

@Pipasrei a écrit:Autant pour COD, c'est juste du foutage de gueule quand on achète un nom de domaine, et qu'on prépare chaque année le même événement.

De la même manière que ce qui est dit plus bas, il ne s'agit clairement pas de savoir qui est le vainqueur et qui est le perdant, ni même de faire du bourrage de crâne ou un passage en force pour que l'autre partie prenne nos arguments comme des vérités immuables. Mais quand même, est-ce que c'est trop demandé de se dire que, peut-être, ce n'est pas seulement qu'une affaire de nom de domaine et de redondance ? Je ne cite là qu'un seul exemple, mais c'est ce qui m'irritait le plus en l’occurrence dans ce débat que vous prétendez vouloir constructif. Dire à l'autre partie que ses arguments ont été entendus pour les balayer ensuite d'un revers de la main, c'est un peu comme lui dire gentiment d'aller se faire voir, d'où le fait que j'ai eu l'envie de pester en premier lieu. A ce sujet, je me permet de citer une remarque de Céd située bien plus haut et qui est passée un peu inaperçue, mais qui caractérise assez bien ce que je viens de dire :

@L'Céd a écrit:Mouais. En fait c'est tout blanc ou tout noir quoi. Critiquer Gameblog sur ce coup, c'est forcément cautionner Activision et aduler jv.com. Je vois.

Mes propos ont certes été blessants, mais ce n'était pas sans raison, et je constate une fois de plus qu'il est très facile de jeter la pierre, mais toujours plus difficile d'effectuer un retour sur soi au préalable.

Quant au pourquoi de ce post, et au fait que je n'ai pas directement transmis un MP, je tenais notamment à attirer le regard sur la première partie ainsi que sur les fameux arguments cités. Ça a certes été fait avec une grande véhémence, sachant que sur le coup j'étais vraiment sidéré de voir pareilles remarques, mais comme dit en fin de post je m'en excuse volontiers.

Sur ce, puisque Rei a eu le mérite de me tendre une main malgré tout, j'en revient sans plus attendre au cours du débat en tachant de reprendre les éléments point par point depuis ma dernière intervention.

@Pipasrei a écrit:Et merci de ne pas caricaturer certains des arguments. Il a pas été dit tout seul, "De toute manière Activision est trop riche, c'est des méchants !". Activision a quand même un statut particulier, et un certains poids/pouvoirs sur cet industrie.
Elle fait quand même parti des industries qui a quand même pourri certains aspects de la current gen, et que si tout le monde lui cède bien ce qu'il veut, crois moi, qu'ils vont tout prendre.

J'ai effectivement caricaturé le premier argument car c'est, en somme, ce qui ressort pour moi des précédentes remarques à l'égard de l'entreprise. J'entend bien l'idée comme quoi la fortune d'Activision lui octroie passablement un certain pouvoir, mais de là à en faire un tyran comme je vois, il y a clairement un gouffre que je ne franchirai pas. Cependant je ne m'étalerai pas trop là dessus pour l'instant, sachant que je vais y revenir bien plus bas dans la discussion.

En revanche, je reviendrais un instant sur ta remarque concernant le fait qu'Activision a pourri certains aspects de la current-gen, et là dessus j'aurai clairement besoin de détails. Car pour l'heure, ce qu'Activision a offert n'est autre que ce qu'une majorité de joueurs a voulue, et s'il faut blâmer quelqu'un pour ça, ce sont les joueurs en question, pas l'entreprise qui ne fait que répondre à une demande, un besoin. Même chose lorsque Bobby Kotick déclare par exemple qu'une formule de jeu en kit pourrait être à l'étude : le joueur paye pour ses heures de jeu réelles hors cinématiques s'il ne les souhaite pas, et donne un peu plus s'il souhaite les avoir. Résultat, l'idée n'a clairement pas fait l'unanimité, et on en a plus jamais entendue parler depuis. En revanche si une part non négligeable des joueurs s'était montré favorable au projet et qu'il avait été mis en place, ce n'est pas Activision qu'il aurait fallu incendier après coup mais les joueurs sans qui cela n'aurait pas lieu d'être à la base.

@Pipasrei a écrit:D'autres entreprises se sont plains des sorties un peu avancé de certains revendeurs? Non.

Oh si, la seule différence c'est que tu n'en en entends pas parler car tout cela se fait dans la discrétion la plupart du temps. Si l'on prend l'exemple ci contre, qui a fait parler de cette histoire au final ? Ce n'est pas Activision qui est monté au créneau pour dire qu'ils avaient demandé le retrait du titre sur Amazon, c'est Gameblog en publiant son billet. S'ils n'avaient pas publié cet article, tu n'aurais certainement jamais eu vent de l'affaire. Ensuite tous ces arrangements ne se font pas nécessairement dans la discrétion la plus totale, évidemment, mais ce sont uniquement les manières de procéder qui différent. Lorsque Best Buy créé le buzz dans son magasin en affichant un compte à rebours avant la date de sortie de Diablo III, Blizzard vient s'exprimer auprès de la presse pour dire qu'ils sont les seuls à être en mesure de délivrer la véritable date de sortie. Des enseignes Micromania ont déjà reçu des blâmes pour avoir mis des jeux en vente avant leur date de sortie officielle, ce que Sony n'avait pas manqué de rappeler lors de la sortie de Gran Turismo 5 alors que Micromania et La FNAC étaient déjà dans les starting block. Maintenant on sera sûrement d'accord pour dire qu'Activision a eu plus d'histoires que d'autres à son actif, mais ce n'est clairement pas le seul, et de toute manière je ne vois pas tellement la pertinence du propos.

@Pipasrei a écrit:De plus, Altraum, je me répète pour la 50ème fois. Même si on part du principe que de toute façon l'annonce était prévisible, le nom de domaine a été acheté par activision en janvier (juste à vérifier dans les liens que j'ai donnée). Donc avec ou sans l'aide d'amazon, c'est une information officielle.
Si chez activision, on est trop con pour acheter des noms de domaines à l'avance, c'est un peu de leur faute.
Amazon n'a fourni aucune information (hormis le prix). Pas de date de sortie. Donc, ce n'est pas une surprise.

Je me répéterai à mon tour une fois de plus, mais le fait que l'annonce ait pu être prévisible ou que le nom de domaine ait été enregistré à l'avance n'a aucune incidence sur la question. Maintenant, je me suis déjà exprimé sur le sujet, et Céd a refait un excellent paragraphe sur la question, du coup je ne vais pas réinventer la roue une fois de plus, bien que je risque encore de devoir y revenir plus bas.

@Elincia a écrit:La situation dans laquelle s'est trouvé Gameblog ou Xboxygen fait vraisemblablement état de pressions peu catholiques. Mais ce qui me rebute le plus, comme je le dis dans mon papier, ce serait la situation de Xboxnet si le fait est avéré. Faire pression sur le responsable de l'hébergement pour faire retirer la news ? Mais où va-t-on ? Rompre le partenariat c'est une chose, celle-ci en est une autre.

Dans un premier temps, et comme je le disais à Mogfa sur Facebook, la news de Gameblog ne mentionne en aucun cas des pressions effectuées durant l'envoi du mail en question, ces dernières n'étant intervenues qu'après le refus du site. Quant à Xboxnet et Xboxygen dans une moindre mesure, rien n'a été véritablement confirmé comme tu le précises toi même, sauf que l'on prend déjà ces paroles pour des faits. De ce qui ressort de l'article de Kotaku, j'ai clairement l'impression que ces déclarations étaient effectivement fausses, même si je serai parfaitement prêt à admettre le contraire dans le cas où le mail en question viendrait à être publié (d'ailleurs, quitte à jouer la carte de la transparence et de l'information à tout prix, pourquoi le mail en question n'a-t-il toujours pas été publié dans sa forme complète ? Et pourquoi Xboxnet serait-il le seul à faire état de telles menaces ? Ça sent le mensonge, ou au moins l'exagération à plein nez quand même).

@Elincia a écrit:Le secret, l'histoire nous l'a appris, n'est jamais quelque chose de très bon surtout quand il fait l'apanage de quelques élites.

Cette phrase tombe à pique, car elle résume assez bien ce qui constitue pour moi le coeur du problème. A ce que je sache, on est pas entrain de parler d'une magouille politique volontairement camouflée, d'un scandale inavouable que le publique aurait impérativement besoin de connaître pour faire tomber des masques, ou d'une information qui profiterai spécialement à quelques élites. Dans le cas présent, ce secret, qui est un secret professionnel, est à ranger pratiquement au même titre que le secret médical. C'est une information qu'une personne ou un organisme vise à protéger non pas dans le but de léser certains partis ou encore de profiter secrètement du système, mais uniquement dans le but de défendre (temporairement) un produit et de mener à bien un évènement. L'histoire nous a certes appris des choses à ce sujet, mais de la même manière, nous avons aussi appris au fil du temps que certains secrets sont parfois nécessaires, et que la vérité est tout autant une lame à double tranchant.
Avec ça je ne sais pas si tu vois exactement où je veux en venir, mais il y a à mon sens une forte exagération des faits, et une déformation flagrante du problème qui arrange forcément les partis les plus nombreux (les joueurs qui commentent et la presse). Comme j'en discutais encore avec Céd l'autre jour, l'un des devoirs de la presse pour nous est de rétablir la vérité, et non pas de la déformer, ce qui est aussi la raison pour laquelle le contenu de la news de Gameblog est aussi important pour moi (tout comme on traite le supposé contenu du mail d'Activision), sachant qu'il ne faut pas seulement s'arrêter au titre racoleur et aux phrases surlignées en gras.

@Elincia a écrit:(même s'il s'agit d'ingérence puisque leur partenariat n'implique pas un filtrage des news)

Leur partenariat n'implique certes pas un filtrage des news, mais je ne pense pas pour autant que l'on puisse parler ici d'ingérence dans la mesure où, je le rappel, la news en question concerne tout de même la mention d'un produit lié à Activision, et qui plus est d'un produit censé être tenu au secret professionnel, d'où le fait qu'ils aient pour moi leur mot à dire sur la chose. Ensuite certains ici mentionnaient le fait qu'Activision n'a pas transmis ses conditions au préalable concernant la divulgation de cette information, mais d'une part il me paraît évident qu'un éditeur qui n'a encore rien communiqué de lui même sur un titre tient à ce que l'information continue d'être tenue "secrète", et comment voulez vous que l'entreprise soit en mesure de réagir à l'avance si, dans une intervalle de 10 mn après la publication d'Amazon, l'information est déjà disponible partout sur le net ? Soyons raisonnable aussi. Enfin pour ce qui est de la pêche à l'information mentionnée par Rei, je dirai que c'est aussi la raison pour laquelle nous avons accès aux interviews, aux mails des éditeurs, et aux attachés de presse. Qu'on estime qu'Activision aurait dû s'exprimer au préalable, soit, mais cela s'applique aussi aux sites en question qui auraient pu interroger l'éditeur avant d'envoyer leur publication.

@Elincia a écrit:Activision se fait insistante et brandit la rupture de contrat comme une menace ultime plusieurs fois pour faire pression sur Gameblog. Si Gameblog dit non une fois, Activision décide de rompre et point.

Je crois que nous n'avons pas tout à fait la même perception du problème dans le cas présent, ni la même lecture en fait, mais je reviendrais sur ce point un peu plus bas si ça ne dérange pas.

@Elincia a écrit:Ils ne dénoncent pas. Ils citent parce qu'ils veulent prouver qu'ils ne racontent pas des bobards. Je ne vois pas dans la news de Gameblog un passage où ils stigmatisent JVN et JVC.[...] Mais sur le net, tout se sait.

Sincèrement, je pense que personne n'est dupe, et si la rédaction a effectivement utilisé les captures en question pour appuyer son propos, il y a aussi le fait qu'elle tenait là une occasion en or de foutre un coup dans l'aile de ses principaux concurrents (après tout, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?). D'ailleurs ce ne sont pas les échos que j'ai en interne à l'époque de mon stage qui me contrediront, sachant qu'entre Gameblog et les autres c'est loin, pour ne pas dire très loin d'être l'amour fou et que les gamineries sont assez légion. Au final on voit aussi le résultat dans les commentaires des sites et ailleurs : Gameblog se prend des éloges de toute part et gagne en popularité, tandis que les autres sont immédiatement considérés comme des vendus, des petites bites, des traîtres et j'en passe. Au passage, cette déclaration dans l'article de Kotaku est pour moi à mettre en avant :

Kotaku a écrit:JVN argued they pulled the piece, after being asked to do so, because they couldn't verify the info first-hand, and additionally that they didn't consider the info to be important.

Pourquoi personne n'est capable de considérer cette approche comme viable ? Où est le mal dans le fait de se dire que de toute façon, ce n'est pas une information très importante, et qu'elle risque en plus d'induire les gens en erreur ? Car il faut dire aussi que même si la presse a parfois besoin d'aller chercher l'information pour vivre (et encore dans notre milieu je ne considère pas que ce soit tellement un problème), il y en a aussi dont elle pourrait clairement se passer sans pour autant que cela ne soit préjudiciable ou ne bafoue une quelconque éthique.

Enfin sur le principe, on est d'accord pour dire que sur le net tout se sait ou fini par se savoir, mais est-ce pour autant une raison justifiant à elle seule le fait de pouvoir tout exposer en première page comme bon nous semble ? Pour ma part je ne crois pas, d'autant plus qu'il y a une nette différence en terme de conséquences entre le fait de laisser tranquillement une information disponible au fond du net, et la ressortir pour l'exposer au grand jour.

@Pipasrei a écrit:[Mise à jour] Activision dément les informations liés à amazon.
Il pouvait très bien laisser le choix aux journalistes sans partir sur l’extrême.

Il a effectivement été demandé dans le mail en question que les journalistes retirent la news concernée, mais n'est-ce pas aussi de leur ressort (et de leur devoir ?) que de demander une modification de cette décision ? Sincèrement, je pense qu'avec un arrangement à l'amiable, en précisant que le but n'était pas d'occasionner un quelconque tort, et en demandant plutôt à ce que l'annonce soit modifiée à l'image de ton exemple, l'entreprise n'a pas de raison de refuser. Maintenant il est évident que si les sites se braquent dès le départ, alors les choses ne peuvent que s'envenimer.

Après, de multiples questions restent encore en suspens : Ces mesures ont-elles été prises ? Quelle était la teneur réelle de ce mail ? Y-a-t-il véritablement eu des menaces, des pressions ? Le blacklisting en question est-il bien réel, ou s'agissait-il seulement d'une sanction passagère ? Qu'en est-il de la sincérité des sites concernés eu égard de leur soif de cliques et du publique qu'ils veulent attirer ? Le problème il est là aussi, à savoir que tout le monde part du principe que le contenu du mail est clair comme de l'eau de roche, quand bien même personne ici n'en a eu un véritable aperçu. C'est aussi là qu'entre en jeu cette impression que l'on peut avoir quant au fait de taper systématiquement sur les riches : Gameblog a forcément été le premier à ouvrir les hostilités avec une annonce racoleuse, en mentionnant un mail dont on ne verra finalement jamais le contenu réel, et en clamant haut et fort que leur éthique restera intacte. Suite à cela de nouvelles déclarations apparaissent un peu partout sur la toile, certaines ajoutant à demi-mot de nouveaux éléments à l'affaire comme les soi-disantes menaces proférées, mais toujours rien de tangible ne vient appuyer ces propos. Sur ce c'est l’indignation totale de la communauté, l'entreprise devient le grand méchant pour qui l'on admet rien et la presse le chevalier en armure vertueux. Au passage, on aura donc pris grand soin d'éluder toutes les questions mentionnées ci-dessus afin de maintenir autant que possible cet état de fait, et c'est là qu'un autre problème se pose : Activision étant ce qu'il est, on ne se prive pas pour lui tirer dessus à vue, sans même lui laisser ne serait-ce que le bénéfice du doute, et ce quand bien même la presse en question n'a pas elle même que des affaires reluisantes à son actif (et ayant une certaine expérience dans les deux milieux, ce n'est pas peu dire). On pourra toujours arguer sur le fait de savoir qui a commis le plus de fautes, et en somme qui a été le plus vilain, mais ce serait assez puéril et contre-productif. C'est d'ailleurs là qu'intervient aussi le manque de recul que j'ai pu mentionner, et cette impression que parce qu'il s'agit d'une riche entreprise, on peut totalement éluder ses préoccupations. Car oui, dire que cela est sans conséquence pour l'entreprise, c'est une réaction typique du joueur qui ne calcule qu'en terme de chiffre de vente et qui ne voit finalement pas plus loin que le bout de son nez. Cela représente d'autres enjeux, d'autres conséquences qui vont bien au delà des maigres considérations que peuvent avoir les joueurs, et c'est aussi ce qu'Activision lui même semble mentionner au travers de l'article publié par Kotaku.

Pour poursuivre encore un instant sur l'article en question qui est extrêmement intéressant et nettement plus révélateur que ce que l'on a pu trouver ça et là dans la presse française, on remarque déjà très clairement que cette histoire de pression a été diluée et déformée à l'extrême, voir totalement faussée. Premièrement en ce qui concerne les menaces, il apparaît très distinctement au travers de l'interview qu'Activision a été plus que courtois avec le site en lui demandant à pas moins de 4 reprises s'il souhaitait réellement s'en tenir à ses positions. En plus de ça, la première intervention ne faisait aucunement état de menaces ou pressions quelconque, et il est même précisé que cela a été demandé comme une faveur ! (sous entendu entre deux organismes entretenant des relations cordiales, je suppose). A partir de là Gameblog enchaîne directement en campant sur ses positions sans autre forme d’arrangement, tandis qu'Activision tente de poursuivre la discussion. Arrivé à la troisième intervention seulement les sanctions sont-elles clairement définies, et le supposé blacklisting n'entre alors en application qu'à la fin des négociations. Du coup j'ai une question qui me vient subitement à l'esprit : pensez-vous sincèrement que si Activision avait réellement fait usage de son grand pouvoir et de son influence supposée, ils se seraient fait chier à tenir la jambe de Gameblog aussi longtemps, en portant qui plus est la discussion jusqu'à l'appel téléphonique ? Non, ils les auraient blacklisté à la première réponse et au revoir. Étrangement, cette longue étape et la cordialité mentionnée à plusieurs reprises sont par ailleurs passé sous silence dans la news française... A cela j'ajouterai aussi que le publique a été particulièrement prompt à considérer ça comme une pression ou une menace, alors qu'il ne s'agit ni plus ni moins que des conséquences logiques liées à un refus catégorique et à une procédure d'entreprise (certes discutable) qui n'est intervenue qu'à la fin de la discussion.

Pour conclure sur l'article, il est mentionné a plusieurs reprises que les discussions se sont déroulées dans la plus grande courtoisie, et avec un professionnalisme non dissimulé chez les deux partis. Il est aussi précisé que les autres sites ont apparemment reçu les mêmes messages et le même discours, ou encore qu'à aucun moment le ton n'a paru énervé. Du coup je m'interroge : quid des supposées menaces d'Xboxnet ? Quid des décisions radicales et de l'abus de pouvoir mentionnés ça et là ? Moi tout ce que je vois pour l'instant, à la lumière de ces déclarations, c'est que certains sites en ont bien profité pour envenimer la chose et s'octroyer quelques jours de gloire. De plus, j'ai hâte d'en savoir d'avantage quant à cette mise à jour de l'article :

Kotaku a écrit:UPDATE: Activision's responded to Kotaku regarding this matter with the following statement:

Activision a écrit:Activision doesn't blacklist journalists. We believe this was a misunderstanding and are working towards a resolution.

En dernier lieu, il y a quelque chose qui me dérange profondément dans cette histoire. Jusqu'à présent, tout le monde parle de devoir journalistique, des libertés associées, et élève Gameblog, Gamekult et autres au même rang que des presses comme Le Figaro, Le Monde, ou que sais-je encore. Et là ma question est la suivante : depuis quand considère-t-on les équipes des sites en question comme des journalistes, alors qu'à peine 5 à 10% d'entre eux ont suivi une véritable formation ? Ce n'est pas dans mon intention de dénigrer des sites ou des blogs qui font du bon travail, ni même de porter atteinte aux rédacteurs de critiques et autres articles de fond souvent très intéressants, mais à un moment il faut aussi savoir remettre les choses à leur place : rédiger des textes sur son temps libre et pour sa passion, aussi fournis soient-il, ça ne fait pas automatiquement de nous des journalistes, d'autant plus qu'en ce qui concerne les sites dits professionnels à partir du moment où ils génèrent des revenus, ces derniers proviennent uniquement de la pub et des partenariats et non du contenu en lui même. Cela dit, même si je parle de formation, j'aurai aussi pu viser le travail fourni qui est encore loin d'être véritablement journalistique chez certains (les grands notamment). Enfin certains joueront peut-être sur les mots en parlant de journalistes amateurs (et encore), mais ça ne change finalement rien au problème.

Sur ce, j'espère que tout cela aura eu le mérite de satisfaire et d'éclairer l'audience, et je précise que j'ai volontairement omis certaines quotes que je pensai traiter pour ne pas surcharger d'avantage la page ou finir en roman. Pour conclure, je ferai de cette intervention ma dernière, sachant que j'estime avoir fourni tous les éléments nécessaires avant de me retrouver à tourner autour du pot, et je vous souhaite d'en disposer selon votre bon vouloir, qu'il s'agisse d'en réutiliser une partie ou de tout ignorer. Toutefois je reste joignable pour toute discussion par mail ou de vive voix, que ce soit par Skype ou sur eLive.


Dernière édition par Altraum le Lun 20 Fév 2012 - 10:30, édité 4 fois
avatar
Elincia
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1543
Age : 23
Jeu(x) du moment : Drakerider
Date d'inscription : 10/10/2011
http://www.legendra.com

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 19:22
Mais moi, sur les faits, à la lecture de ton post, je suis tout à fait d'accord avec toi Altraum. Manifestement, on a simplement une analyse un peu différente sur les différents événements qui ponctuent l'affaire.

Par exemple (comme un autre), dans les appels successifs d'Activision tu discernes une sorte de clémence de la part de l'éditeur qui aurait pu raccrocher et rompre tout contact. Moi, je vois plutôt une insistance peut-être malvenue, parce que l'information gênait vraiment Activision et sa priorité était vraiment de la retirer, quitte à aller sur un terrain peu orthodoxe. Du coup selon moi c'est plutôt une manifestation d'une pression répétée qui use du statut d'éditeur monstre.

Et puis c'est pas tant les situations de Gameblog ou d'Xboxygen qui me font m'insurger le plus, qui s'en remettront sans doute. Mais j'avoue que le cas d'Xboxnet a piqué ma curiosité et s'il est bien réel m'étonne au plus haut point. Après tu dis que le bénéfice du doute n'a pas été laissé à Activision. Pourtant personnellement j'ai cherché à les contacter. Kotaku l'a fait, maintenant ils ont eu une réponse, et Activision va sans doute rafistoler le truc. De même, comme tu l'indiques, Gameblog auraient pu très bien publier les mails, mais Activision également aurait pu répondre en démentant d'un simple communiqué ou d'une petite phrase.


A ce que je sache, on est pas entrain de parler d'une magouille politique volontairement camouflée, d'un scandale inavouable que le publique aurait impérativement besoin de connaître pour faire tomber des masques, ou d'une information qui profiterai spécialement à quelques élites. Dans le cas présent, ce secret, qui est un secret professionnel, est à ranger pratiquement au même titre que le secret médical.

C'est Amazon qui a rompu le secret professionnel (je trouve qu'on ne le blâme pas assez dans cette affaire, c'est quand même lui qui fout le gros bordel, mais bon). Et même s'il ne s'agit pas d'un secret d'état, le lectorat a le droit de savoir qu'Amazon a merdé en faisant ça. Il n'y a pas de petites infos. Et je pense que même les journalistes professionnels s'accordent à le dire. Ensuite reste à voir où peut se trouver le compromis entre respect du secret professionnel par la presse et respect de la liberté de la presse par Activision. La mise à jour qu'évoquait Rei me semblait être assez judicieuse.

Leur partenariat n'implique certes pas un filtrage des news, mais je ne pense pas pour autant que l'on puisse parler ici d'ingérence dans la mesure où, je le rappel, la news en question concerne tout de même la mention d'un produit lié à Activision, et qui plus est d'un produit censé être tenu au secret professionnel, d'où le fait qu'ils aient pour moi leur mot à dire sur la chose.

Toute l’ambiguïté est là. Les sites rapportent une bourde d'Amazon, et non pas une fuite interne au studio, par exemple d'un communicant qui aurait fail au détour d'une phrase. La question se pose.

Pour JVN : leur ligne éditoriale ne concerne qu'eux, et je pense que ce serait maladroit de vouloir dire qu'elle prévaut sur telle autre. Moi-même je ne stigmatise ni JVC ni JVN, ce qu'ils ont fait ça les regarde. Après pour la gue-guerre de Gameblog avec les autres, je ne suis pas au courant. Et en lecteur occasionnel du site, je ne vois qu'une façon de prouver leurs dires pour montrer qu'ils sont de bonne foi. Après si tu me dis qu'en effet implicitement ça va plus loin, je te crois.

depuis quand considère-t-on les équipes des sites en question comme des journalistes, alors qu'à peine 5 à 10% d'entre eux ont suivi une véritable formation ?

Je voulais faire un article à ce sujet ce matin, mais j'ai eu la flemme après un paragraphe T.T.

Mais oui, la presse de jeu vidéo est très jeune et "peu exigeante" en termes de formation, des centaines de raisons expliquent le fait que les rédactions se composent en majorité d'amateurs non formés. Ça vaut vraiment un bon article tout entier, je le reprendrai quand j'aurai le temps.

Cela dit ça amène un autre débat. Si on considère qu'il s'agit de journalistes amateurs, c'est à dire non accrédités aux événements, comme le semblent être ceux d'Xboxnet, et qui n'ont vraisemblablement pas de liens avec Activision et qui publient de façon amatrice sur des sites presque "persos", et qu'Activision à ce moment là contacte l'administrateur pour faire retirer la news et qu'il y a une quelconque pression, ça devient une menace potentielle à la liberté d'expression, et plus à la liberté de la presse. Ce qui est (je pense) autrement plus grave. C'est pour ça que le cas de ce site m'a alerté.

Après j'ai pas de micro pour Skype. Mais un petit chat, quand tu veux.
avatar
L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 3691
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 19:52
C'est bien ce que je dis, Elincia. S'il y un parti à prendre, une opinion à émettre dans cette affaire, c'est vis-à-vis des acteurs de l'affaire à savoir un éditeur, Activision, et un revendeur, Amazon.
Pour moi dépenser autant de temps, de réflexions et d'argumentations sur le 3ème larron spectateur qu'est la presse vidéoludique, c'est accorder une espèce de gloire à un parti tiers qui ne fait pas partie de l'affaire.

Et je comprends parfaitement l'attitude d'Activision, pour le coup, de ne pas répondre à encore plus de gens, de cette affaire qui dépasse largement le cadre de leur profession à eux. Ils n'ont quand même pas que ça à foutre, en plus de gérer le tollé que ça provoque, de répondre à tout le monde qui les contacte sur les tenants et aboutissants de cette affaire....

Ceci dit je remarque bien que quand il s'agit prendre parti pour Gameblog peu d'éléments et de preuves suffisent, quand en même temps même à la lumière de beaucoup d'éléments apportés par Kotaku, le doute et la suspicion envers Activision subsistent, avec un besoin d'avoir des preuves de preuves.
ça c'est un problème courant dans la justice et l'objectivité des gens quand une affaire est en cours : le doute hyperbolique n'est appliqué que dans un sens et pas dans l'autre. C'est malhonnête (je dis ça de façon générale, pas contre quelqu'un en particulier) dans l'esprit.

EDIT : J'avoue qu'à moi aussi, tout d'un coup le statut des rédacteurs de Gameblog hissé au rang de journalistes ne fasse plus l'ombre d'un doute. Quand on sait que la majorité des gens étaient d'accord il n'y a pas longtemps quand Julien C avait lâché que la presse vidéoludique manquait sévèrement de professionnalisme, et que beaucoup de rédacteurs n'étaient, en fait, pas des journaliste professionnels. Il faudrait savoir.
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6569
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Dim 19 Fév 2012 - 21:30
Dans un premier temps, et comme je le disais à Mogfa sur Facebook, la news de Gameblog ne mentionne en aucun cas des pressions effectuées durant l'envoi du mail en question, ces dernières n'étant intervenues qu'après le refus du site. Quant à Xboxnet et Xboxygen dans une moindre mesure, rien n'a été véritablement confirmé comme tu le précises toi même, sauf que l'on prend déjà ces paroles pour des faits. De ce qui ressort de l'article de Kotaku, j'ai clairement l'impression que ces déclarations étaient effectivement fausses, même si je serai parfaitement prêt à admettre le contraire dans le cas où le mail en question viendrait à être publié (d'ailleurs, quitte à jouer la carte de la transparence et de l'information à tout prix, pourquoi le mail en question n'a-t-il toujours pas été publié dans sa forme complète ? Et pourquoi Xboxnet serait-il le seul à faire état de telles menaces ? Ça sent le mensonge, ou au moins l'exagération à plein nez quand même).

Activision étant ce qu'il est, on ne se prive pas pour lui tirer dessus à vue, sans même lui laisser ne serait-ce que le bénéfice du doute, et ce quand bien même la presse en question n'a pas elle même que des affaires reluisantes à son actif

Quand, jeuxvidéo.com a été emmerdé par square Enix pour Nier
http://www.jeuxvideo.com/news/2010/00042210-square-enix-nous-interdit-de-faire-des-images-de-nier.htm

ils ont obéit à Square Enix en ne publiant pas la vidéo, mais en exprimant leur mécontentement. La, ils ont sagement obéis. Sur le site, il est arrivé plein de fois qu'un éditeur signale que leur news n'est qu'une rumeur. jeuxvidéo.com le signalait alors.
pourquoi subitement changer d'optique. Pourquoi plusieurs sites l'ont fait?

Activision a quand même une réputation sur une politique relativement agressive. Ce n'est pas tant sa richesse, mais ses attitudes à travers des déclarations, interviews... qui se mettent les joueurs, la presse, anciens employés et d'autres intervenants à dos. Jusqu'au jour, ou ça passe moins bien. Bien qu'il est difficile de savoir si l'affaire est exagéré par des parties ou non, activision paye de sa politique particulière. C'est un retour du baton.

C'est possible que Xboxnet raconte des conneries., qu'il profite de l'affaire pour se faire de la pub. Mais comment, tu menaces un site amateur? En lui refusant l'accès à un truc qu'il avait pas avant? Les méthodes de pression sont différents que pour les 2 autres sites de leur statut particulier d'amateur.

Que 3 sites s'expriment à ce sujet, et que les autres suppriment, c'est étrange. J'ai pas vu un site important qui a juste fait un démenti. Il y a que 2 camps donc, on peut s’interroger sur ce point.


Dans le cas présent, ce secret, qui est un secret professionnel, est à ranger pratiquement au même titre que le secret médical. C'est une information qu'une personne ou un organisme vise à protéger non pas dans le but de léser certains partis ou encore de profiter secrètement du système, mais uniquement dans le but de défendre (temporairement) un produit et de mener à bien un évènement.

Le problème est qu'ici l'information a été envoyé par mail aux clients d'amazon. Je ne sais pas combien l'ont reçu, mais certainement une bonne partie. Vouloir absolument caché cette information est désormais ridicule car l'information a circulé, et il vaut mieux faire un démenti, plutot que vouloir la faire disparaitre. Le service marketing aurait du s'adapter à l'information et justement, ils auraient pu s'aider des journalistes par rapport à la boulette d'amazon.

Surtout qu'aucun site n'a présenté l'information comme une vérité absolu, mais sur une rumeur via amazon.

La présence d'un article sur un site d'achat ne constitue pas nécessairement une source fiable
Je pense notamment à la pseudo nouvelle néo géo pocket
http://www.play-asia.com/SNK_NeoGeo_Portable/paOS-13-71-d4-49-fr-70-4iv6.html

D'autant plus qu'il me semble qu'en même qu'une société de cet acabit doit connaitre l'effet streissand. Wikileak ou Copwatch se sont fait connaitre comment? Vouloir faire supprimer l'information à tout prix, n'aura que l'effet inverse.

Les news sur des rumeurs de COD black OPS2, on pouvait déja en trouver sur l'un des plus gros sites de COD, donc, c'est une politique quand même assez bancal que de soudainement après plusieurs rumeurs, de vouloir faire taire une autre rumeur.
http://www.callofduty-france.com/des-rumeurs-et-informations-sur-le-prochain-call-of-duty/
http://www.callofduty-france.com/call-of-duty-call-of-duty-next-gen-deja-en-preparation/
http://www.callofduty-france.com/activision-achete-le-nom-de-domaine-pour-black-ops-2/
http://www.callofduty-france.com/call-of-duty-black-ops-2-le-jeu-en-preparation/
http://www.callofduty-france.com/des-nouvelles-informations-sur-le-prochain-call-of-duty/



En revanche, je reviendrais un instant sur ta remarque concernant le fait qu'Activision a pourri certains aspects de la current-gen, et là dessus j'aurai clairement besoin de détails. Car pour l'heure, ce qu'Activision a offert n'est autre que ce qu'une majorité de joueurs a voulue, et s'il faut blâmer quelqu'un pour ça, ce sont les joueurs en question, pas l'entreprise qui ne fait que répondre à une demande, un besoin.

Combien ont ralé contre les DLC, la disparition des parties en LAN, l'introduction d'argent réel...? Bien sur, cela ne concerne pas qu'Activision au niveau des sociétés, mais il reste dans le peloton de tête.
Ils ont créé ce besoin, et ont joué dessus. Bien sur, les joueurs sont en grande parti responsables car malgré tout, ils achètent. Une partie se dit, à quoi bon boycotter, car de toute manière, les autres achètent, et je peux pas profiter des produits.
Sur les forums, combien sont rééllement pour le marché de l'argent réel dans diablo 3? A vrai dire, sur l'ensemble des forums que j'ai pu en discuté, j'étais l'un des très rares à être pour, pour une fois.


Sincèrement, je pense que personne n'est dupe, et si la rédaction a effectivement utilisé les captures en question pour appuyer son propos, il y a aussi le fait qu'elle tenait là une occasion en or de foutre un coup dans l'aile de ses principaux concurrents (après tout, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?). D'ailleurs ce ne sont pas les échos que j'ai en interne à l'époque de mon stage qui me contrediront, sachant qu'entre Gameblog et les autres c'est loin, pour ne pas dire très loin d'être l'amour fou et que les gamineries sont assez légion. Au final on voit aussi le résultat dans les commentaires des sites et ailleurs : Gameblog se prend des éloges de toute part et gagne en popularité, tandis que les autres sont immédiatement considérés comme des vendus, des petites bites, des traîtres et j'en passe. Au passage, cette déclaration dans l'article de Kotaku est pour moi à mettre en avant :

A vrai dire, on est pas dans la tête de la personne qui a écrit. Et à vrai dire, dans le sujet en question (la pression de l'éditeur), je m'en fous de savoir si l'intention est de nuir aux concurrents, ou si le but était réellement d'informer. Que ce soit gameblog, ou un autre site, c'est pareil pour moi dans l'histoire (surtout que gameblog ne semble plus être les seuls concernés).

Tu parles peut être de ça ou l'on voit gameblog taclé gamekult
http://www.consolesyndrome.com/interviews/interview-julienc-de-gameblog-fr-troisieme-partie/


Pour conclure sur l'article, il est mentionné a plusieurs reprises que les discussions se sont déroulées dans la plus grande courtoisie, et avec un professionnalisme non dissimulé chez les deux partis.

Un patron d'une société parle rarement comme un chien à ses employés. Il parle avec courtoisie, mais il faut mieux appliquer les consignes qu'il exige.


Cela dit, même si je parle de formation, j'aurai aussi pu viser le travail fourni qui encore loin d'être véritablement journalistique chez certains (les grands notamment). Enfin certains joueront peut-être sur les mots en parlant de journalistes amateurs (et encore), mais ça ne change finalement rien au problème.

Je connais des personnes qui travaille en tant que rédacteur dans des journaux, et qui n'ont aucunement suivit des études de journalismes. La presse vidéoludique manque un peu de maturité (même si ça change un peu pour certains), mais ça reste des journalistes quoiqu"il arrive. Le terme de journaliste est vaste et vague.
C'est quand même dénigrer un peu leur boulot, et je ne pense pas qu'il faut s'amuser à remettre en cause ce point pour ce débat. La collec d'information s'est fait dans la légalité, et c'est un peu la base du journalisme. Collecter des informations officielles, mais aussi des rumeurs.
Ici, ils ne sont pas responsables de la fuite


Je rajouterai juste un lien sur un podcast. On voit l'évolution de la relation éditeur/journaliste aux cours des années.
http://radio01.net/LesTauliers/3


avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6569
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

L'affaire du blacklistage par Activision

le Lun 20 Fév 2012 - 9:56
Gameblog revient sur l'affaire en répondant à quelques questions

http://www.gameblog.fr/chronique_424_edito-23-reponses-a-vos-questions-sur-l-affaire-activision

Vu le bordel, de toute façon, je doute qu'Activision continue de maintenir le blacklistage. Si c'est une ingérance uniquement lié à activision france, ça va gueuler dans la maison mère Laughing
avatar
YAD
GameOnien
GameOnien
Masculin Nombre de messages : 5242
Age : 39
Jeu(x) du moment : Skyrim, forza 4, top spin 4
Date d'inscription : 06/12/2006
http://espritsinteractifs.com/forum

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Lun 20 Fév 2012 - 18:47
J'aime bien le terme. "l'affaire".
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6569
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Lun 20 Fév 2012 - 19:00
Il fallait bien un titre racoleur Very Happy

Remarque, j'aurai pu mettre
Activision VS la presse web : apocalypse war
les mayas l'avaient prévu : la fin du monde à cause d'activision ou de gameblog
Scandale : "Activision m'a blacklister"
David contre Goliath


avatar
L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 3691
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Lun 20 Fév 2012 - 19:12
Tu aurais pu mettre : "Black Ops 2 : record de clics&views 8 mois avant sa sortie" :p


JVN s'exprime sur le sujet, vu que Gameblog les a screené et linké dans leur ouin ouin


Quand j'y pense... C'est quand même extraordinaire qu'une rédaction en arrive à se sentir dans l'obligation de justifier un choix éditorial, concernant une news aussi peu importante, pour faire face à un espèce de buzz créé par une autre rédaction. Le plus nul dans tout ça étant le fait que la rédaction à la base de tout ce ouin-ouin ait pris le soin de screener et linker d'autres sites qui ont sciemment adopté une autre attitude que la leur, pour des raisons qui ne regardent qu'eux.
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6569
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Lun 20 Fév 2012 - 20:26
Ba perso, je trouve ça bien qu'il se justifie aussi et cela me semble normal pour le lectorat. Non pas vis à vis de la concurrence, mais quand on voit une information suite un site disparaitre, je préfére savoir pourquoi.

Pour moi, l'édition, la mise à jour de la news était la solution la plus intelligente. L'histoire serait jamais arrivé en restant sur un simple démenti, et l'effet plus efficace.

Toujours est il que si la position de jvn est ainsi, je suis pas convaincu que celle de jeuxvidéo.com soit identique.

Les rumeurs via amazon sont rares sur jvn, mais en revanche sur jeuxvidéo.com, c'est assez courant.
On sait que jeuxvidéo.com aime la news à clic, et qu'ils n'hésitent pas à mettre parfois plusieurs news de COD dans la même journée au lieu de faire une news qui rassemble toutes les info de la journée.
Je ne critique pas la manière dont ils le font, c'est un choix.

Pour Heavy rain, jeuxvidéo.com a modifié sa note suite a des pressions de sony. Bon, la modification pouvait être justifié, mais toujours est il que c'est une entreprise qui a déja subit des pressions.
http://www.ps3gen.fr/sony-blackliste-site-web-francais-pour-test-heavy-rain-actualite-8924.html

Autant, on peut très bien s'imaginer que JVN ne s'est absolument pas opposé à la suppression de la news (et donc n'a pas reçu de pression). Pour jeuxvidéo.com, je suis nettement moins convaincu.


Sinon, une petite BD qui m'a fait sourire à ce sujet.
avatar
L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 3691
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: L'affaire du blacklistage par Activision

le Lun 20 Fév 2012 - 20:41
A prendre avec des pincettes pour l'affaire Heavy Rain. Pour ce que j'en sais Gamekult et JV.com avaient bien déconné pour le coup. En tout cas c'est vraiment une affaire qui avait divisé, et pour les opinions, la tendance globale va plutôt à l'encontre de Gamekult et se voit moyennement choqué par le réhaussement de la note chez jv.com.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum