Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Partagez

Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?

Masculin Nombre de messages : 5439
Age : 26
Jeu(x) du moment : Fallout 4, Tales of Zestiria, Destiny, Star Wars: Battlefront
Date d'inscription : 18/03/2007

Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Mogfa le Ven 7 Sep 2012 - 16:36

Suite à la petite discussion sur le topic des news, je me permets d'ouvrir ce topic dont le but est assez clair. Au sein de ce forum, nous sommes tout à des degrés diverses passionné par le jeu vidéo (ou l'ont été pour certains ?). Mais comment cette passion est-elle réellement née ? Quel(s) jeu(x) en a été l'élément déclencheur et pourquoi ? Voilà les questions auxquelles je vous proposes de répondre.

Steeve
Akram master
Akram master

Masculin Nombre de messages : 11217
Age : 34
Jeu(x) du moment : World of Final Fantasy
Date d'inscription : 25/11/2006

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Steeve le Ven 7 Sep 2012 - 16:54

Excellente idée ce topic. Smile

J'ai personnellement commencé le jeu vidéo à l'age de 8 ans avec la master system. Alex Kid fut mon premier jeu. C'était avant toute chose un passe temps comme un autre. Il y avait certes des jeux qui m'ont marqué (Wonder Boy et Ys sur master system encore) mais ce n'était pas encore une réelle passion.

Au risque de me répéter, le jeu déclencheur qui m'a, à la fois, fait découvrir le jrpg, fait découvrir que le jeu vidéo était vecteur d'un tas d'émotions, et fait m'investir comme jamais, c'est FFVII. FFVII posséde pour moi tout ce que je recherche dans un jeu vidéo, voir plus que ce que j'en attendais à l'époque. L'effet de surprise, ca marque.
- Un scénar et un background incroyable
- Un jeu rythmé
- Des personnages travaillés
- Des rebondissements soignés et toujours bien placés
- Un gameplay irréprochable (système de combat rapide, le systeme de matéria super flexible)
- Des graphismes et des cuts scènes pour l'époque à couper le souffle.
Et j'en passe.

Bref, une tuerie qui m'aura marqué à vie et qui sera le jeu déclencheur de ma passion pour le jeu vidéo/
J'ai d'ailleurs acheté ce jeu par pur hasard sur PC.

J'ai alors ensuite enchainé sur FFVIII, Legend of Dragoon (oui oui Smile ) et FFIX. A partir de là, le jeu vidéo est devenu une passion, que je continue encore à 30 ans. (D'ailleurs, je me demande souvent si un jour je vais arreter?)

Divers jeux auront entretenu cette passion pour le jeu vidéo: (des rpgs en général)
Rapidement (et je dois en oublier)
- Xenogears, (pour son scénario jamais égalé)
- KH1 et 2 (pour sa féerie)
- Shadow Hearts Covenant (pour son histoire touchante)
- Baten Kaitos
- Fallout 3 pour son univers et l'immersion qu'il m'a proposé
- Heavy Rain (pour toutes les émotions qu'il m'a fait vivre)
- Dark Souls (pour sa difficulté et son ambiance hors norme) Merci encore à Akram et Dark pour m'avoir poussé à continuer.
et plus récemment Xenoblade et Mass Effect 3 (la trilogie)
J'omets volontairement XS que j'ai énormément aimé mais que je trouve sous exploité. (dédicace à Legy ^^)

Dans chacun de ces jeux, j'ai retrouvé tout un tas de sentiments que seul le jeu vidéo arrive à me procurer. (
Bref, le jeu vidéo, ca cartonne! Smile


Dernière édition par Steeve le Ven 7 Sep 2012 - 17:14, édité 1 fois

A.
Dark Souls Master
Dark Souls Master

Masculin Nombre de messages : 10862
Age : 34
Jeu(x) du moment : Les Xeno, Rogue Legacy.
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par A. le Ven 7 Sep 2012 - 17:12

Excellent topic!

Comme j'ai pu le dire dans le topic ou nous avons commencé à évoquer le sujet, ma vie a basculé le jour ou j'ai commencé Zelda Link's Awakening, j'ai de suite compris que le JV pourrait m'apporter le voyage, la mélancolie et des sentiments que je ne trouverais jamais ailleurs... la super nes a d'ailleurs pas mal de jeu magique dans ces registres, Secret Of mana en premier bien évidemment! Ce sont vraiment les deux jeux qui ont chez moi posé les bases de ma vie de gamer, avant je jouais ici et la sans être accroc. Parfois la melancolie et le charme des jeux 16bits me manque... enfin ca fait vieux con de dire ça mais je me comprends Smile

Il y a ensuite eu FFVII, puis le VIII mais surtout le X, qui a été le premier jeu vidéo (peut être le seul??!!!) à me faire verser une larme sur la fin... entre temps j'ai eu le plaisir de faire Zelda OOT qui est à mes yeux un des opus m'ayant procuré le plus de plaisir (d'ailleurs depuis j'ai beaucoup de mal à terminer les Zelda... )

Xenogears fut aussi un traumatisme pour l'intensité de son scénario et surtout la recherche de fond du scénario. Merci la Psp de m'avoir permis de le faire Laughing

Plus récemment Dark Souls fut un vrai traumatisme, il m'a poussé dans mes retranchements et m'a demandé un investissement assez fou. Xenoblade est également un très grand jeu, grande histoire, innovant, OST magistrale, c'est également un jeu qui restera dans mes musts have car j'ai pas eu autant de plaisir sur un Jrpg depuis pas mal de temps. J'ai pris aussi beaucoup de plaisir sur Skyrim ce qui m'ouvre d'autre perspective! et énormément de jeu à faire.

d'ailleurs j'ai plus de 130h sur ces 3 jeux, choses qui m'était je crois jamais arrivé (hormis FFX) et les 3 jeux datent de l'année dernière....

Je ne sais pas si le JV est un loisir ou une passion, vu le nombre de consoles, de jeux et le temps que j'y passe, la réponse est certainement une passion, ce qui est certain c'est que j'ai aujourd'hui un besoin vital de jouer, de m'évader de sortir de mon train train quotidien via le jeu video et je ne pense pas arrêter de sitôt.

Sinon depuis 5 ans je passe des heures sur fifa (plus de 150h sur le dernier fifa exclusivement sur le mode club en ligne avec les potes) ca permet de décompresser pas mal le soir et de se chambrer Very Happy

Pipasrei
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 6533
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Pipasrei le Ven 7 Sep 2012 - 19:01

Difficile de faire un listing de mes expériences vidéoludiques (même principal). Disons que je fonctionne par période et par découverte. Par moment, je jouerai à rien, et d'un coup, j'enchaine.

J'ai débuté le jeu vidéo à l'age de 3 ans (oui, j'ai encore quelques brins de souvenirs). J'ai débuté avec International karate, arkanoid et les tortues ninja. Le point qui est d'ailleurs drôle, j'ai plus de souvenir sur international karate que certains jeux que j'ai fais ya 5 ans Laughing .

Bon, ceci dit, bien que je m'amusais, je doute que j'avais réellement conscience de ce que je faisais.

J'ai eu l'occasion de jouer à quelques jeux dans ma jeunesse (sonic, megaman, out run, mario, tetris, double dragon...), mais je n'étais pas plus un mordu que ça. Je me suis plus passionné de jeux vidéo à l'age de 8 ans en 1994 lorsque j'ai découvert chez un pote des titres comme Ecco the dolphin, et la neo geo (King of Fighters, windjammer, metal slug...). Bien que des titres comme sonic et megaman m'avait fait trippé. Ecco The Dolphin a été ma première claque (d'autant plus que j'aimais manger du galak Laughing ).
Ma passion pour les jeux de combats, et typé arcade est apparu à cette période.
La neo geo a été le plaisir des jeux entre potes. On avait à l'époque pas mal enchainé le catalogue de la néo géo (les parents de mon pote était à l'aise financièrement). On a enchainé du SNK jusque dans les années 2000. Ironiquement, ma petite amie à l'époque détesté KOF, et moi, Street Fighter (dont elle était fan). Ironiquement, en 2000, Capcom VS SNK est sorti. On aura profité du jeu qu'un an avant qu'elle parte à Paris.

Pour les RPG, bien que j'ai découvert les RPG, jeune (dont un sur nes dont j'ai plus le nom). J'ai fais des titres comme secret of mana, FFVII, wild arms à leur sortie (ou peu de temps après)... Mais je pense que ma passion pour les RPG datent de FFVIII. Avant, je n'avais même pas notion qu'il s'agissait d'un RPG, c'était un jeu d'aventure pour moi. FFVIII a été le titre qui m'a fais découvrir une nouvelle passion. J'ai enchainé pas mal de RPG à l'époque, et j'ai fais de nouvelles connaissances qui découvraient le RPG également.

les shoot em up, je pourrai pas trop dire quand ma passion pour le genre s'est mis en place. Je pense que ç'était plus ou moins à la même période que les jeux de fight.

La fin de l'ère PS1, et début PS2 a été une période où je me suis intéressé dans tout domaine de jeux vidéo. Bien j'ai toujours jouer à toutes sortes de jeux, c'est la période, où j'étais curieux de tout, même au niveau actu plus spécial.

En ce qui concerne les doujin game. J'avais découvert mon premier doujin game par le biais d'un magazine qui propose des packs de 400 jeux sur un CD dans les années 2000. C'était shooting heart. j'avais découvert un titre par ci par la, sur doujinaori (plus sur de l'orthographe). Mais ma passion débutera pour le genre débutera via le forum KOF, où l'un des membres présente quelques titres. De nature curieux, je pousse les recherches plus loin, je fonde un forum. Mes découvertes dans le domaine s'enrichisse, et je découvre Touhou qui fut un énorme coup de cœur.


Depuis maintenant 3 ans, j'ai la passion de collection de jeux vidéo alors que dans le passé, je n'avais aucune attache au support physique, et j'avais revendu pas mal de jeu.

Legyptien
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Nombre de messages : 1870
Age : 27
Date d'inscription : 17/07/2011

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Legyptien le Ven 7 Sep 2012 - 19:51

Haha ça fait plaisir de voir des jeux comme FFVIII ou xenogears qui reviennent !
Cela dit si on doit de jeux réellement déclencheurs voilà pour moi :

Super Mario Bros : premier jeu auquel j'ai joué, c'est celui qui m'a donné envie de jouer et d'essayer d'autres choses. Sans en faire un must, c'est un jeu qui m'a montré que le jeu vidéo c'est cool. Mais pas bien plus.

Pokemon Rouge/Bleu : du jeu vidéo " c'est cool " je suis passé au jeu vidéo "qui me rend accroc". De par l'effet de mode, et l'excellence du jeu et du concept, j'ai passé un nombre incalculable d'heure : le jeu vidéo est entré dans mon quotidien.

Final fantasy VIII : J'ai à ce moment là appris que le jeu vidéo pouvait être plus qu'un "jeu", que ça pouvait être un truc qui me fait voyager, qui me fait ressentir de l'émotion, bref c'était mon premier RPG et ça m'a vraiment marqué, et par la suite j'ai joué plus à des RPG qu'aux autres genres.

Final fantasy X : En fait c'est un peu la même que le 8. mais si je le mets c'est car avec lui je suis entré encore dans une autre dimension : il m'a encore plus fait vibrer que le VIII ( larme, comme pour Akram ). A un point que je date vraiment ma passion pour le jeu vidéo à ce jeu là ( quand j'avais 13 ans quoi ). C'est à ce moment là que j'ai commencé à acheter des mag sur les Jvs, à suivre l'actu, etc ...

Ca me fait mal de ne pas citer deux autres grands jeux de mon enfance : l'inévitable Tomb Raider II et bien sur Zelda Link's Awakening. mais ça n'a pas autant été des tournants que ceux que j'ai cité ^^

Corti
Gamer acharné
Gamer acharné

Masculin Nombre de messages : 972
Age : 35
Date d'inscription : 05/03/2012

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Corti le Sam 8 Sep 2012 - 9:56

Difficile de faire un listing de mes expériences vidéoludiques (même principal). Disons que je fonctionne par période et par découverte. Par moment, je jouerai à rien, et d'un coup, j'enchaine.

Tiens pareil.

De mon côté, je me souviens avoir commencé à jouer avec les Game&Watch (c'est l'ancêtre du farming ce truc en fait :p) puis passage sur Mario. Et depuis, j'ai toujours autant joué. Bon, avec le temps, la passion a diminué par manque de temps et d'envie (faut dire, qu'étant le type joueur qui aime aligner 5/6 heures de jeu quand il se met à jouer, en dehors du we, je n'ai pas trop le temps de jouer).

Après, je n'ai pas le souvenir d'un tournant dans ma position, juste une liste de jeux qui m'ont procuré du plaisir de manière différente. Comme la découverte de mon absence de sens artistique avec Mario Paint.

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8356
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR) / Rebel Galaxy (PS4) / Gravity Rush 2 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Dark Inquisitor le Sam 8 Sep 2012 - 10:26

J'ai découvert le JV chez le voisin d'amis à mes parents. Aucune idée de la bécane, juste souvenir d'un jeu de F1... puis chez un pote sur une Collecovision (avec volant, le luxe). Puis un jour mon père a acheté un ordi (j'avais 11ans), et ce fut l'engrenage (évasion offerte dans les jeux comparé à la réalité sans doute).

Là je joue toujours pas mal mais je me suis bien calmé, vie de père de famille oblige. Je passe limite plus de temps à faire de la moto qu'à jouer car j'y trouve de moins en moins mon compte hélas. Les jeux actuels m'emmerdent souvent, ne m'émerveillent plus, tournent trop en rond. Je ne parle même pas de cette merde des F2P pensés pour faire cracher du pognon, des appli pourries, etc. Bref... je joue toujours, je suis toujours passionné je pense, mais je ne me ruine plus en jeux, en collectors inutiles (et nazes) et je vais à l'essentiel.

Je n'ai plus la curiosité de jouer à plein de trucs, je sélectionne à mort, et j'y passe le temps qu'il faut. Dis autrement, j'ai atteint la maturité du gamer il y a quelques temps selon moi Smile

Elincia
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Masculin Nombre de messages : 1543
Age : 23
Jeu(x) du moment : Drakerider
Date d'inscription : 10/10/2011

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Elincia le Sam 8 Sep 2012 - 10:33

J'arrive pas vraiment à dissocier les jeux qui m'ont lancé dans le jv de ceux que j'ai fait étant petit. Je pense que dès que j'ai commencé à jouer, j'ai su que ça allait continuer sans trop s'arrêter. Dans mes premiers titres y'avait du Link's Awakening, Worms, DBZ, Moto Racer, MGS, Warioland, Pokémon bleu/rouge/jaune, FF VIII, Tomb Raider, Tekken...

Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?

Masculin Nombre de messages : 5439
Age : 26
Jeu(x) du moment : Fallout 4, Tales of Zestiria, Destiny, Star Wars: Battlefront
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Mogfa le Sam 8 Sep 2012 - 20:07

J'en ai déjà plus ou moins parlé dans le topic des news, mais pour ma part, le déclic a eu lieu durant la période Playstation. Je jouais déjà avant, mais ce n'était rien de plus qu'un loisir comme un autre, qu'un moyen de passer le temps même si certains jeux m'ont beaucoup marqués durant cette période, notamment des jeux de plate-forme ou assimilé. Des jeux dont j'ai réellement découvert la vraie valeur que quelques années plus tard quand le jeu vidéo est devenu une passion. J'ai déjà citer les jeux qui ont sans doute été les éléments déclencheurs de cette dernières. II y a en a sans doute d'autres, mais les noms qui me viennent pour l'instant à l'esprit sont ceux de Final Fantasy VII, Metal Gear Solid et Resident Evil. Tout trois pour des raisons similaires, à savoir qu'ils étaient à la fois un excellent divertissement en terme de jeu, mais qu'ils étaient aussi capable de me faire ressentir des émotions comme jamais un jeu vidéo me l'avait fait auparavant. Et puis comme je l'ai déjà dit, à l'âge auquel j'ai joué pour la première fois à ses jeux, j'étais sans doute trop jeune pour me rendre compte de leurs défauts (ex: les doublages merdiques de MGS et RE, la traduction juste pitoyable de FFVII...) et d'autres détails qui aujourd'hui ne me ferait certainement pas le même effet qu'à l'époque si je découvrais le jeu maintenant. D'ailleurs, je me rends bien compte qu'à l'époque, comme beaucoup de joueurs (et c'est encore le cas de pas mal de pseudos-fans), je n'avais pas compris le scénario d'un jeu comme FFVII, mais la magie opérait car c'était la première fois que je voyais tout ça.

Bref, c'est vraiment à partir de cette période que tout a vraiment commencé pour moi. C'est resté une passion plutôt soft jusqu'à la génération suivante, notamment après Final Fantasy X et Silent Hill 2. Là, j'ai commencé à m'intéresser au côté culturel du jeu vidéo, ou historique c'est comme vous voulez en découvrant par divers moyens (:pirat:) certains classiques du média tout en me faisant plaisir avec une génération PS2 d'une qualité juste exceptionnelle et qui reste encore aujourd'hui ma période la plus intense en terme de gaming. Il faut dire qu'entre tous les grands jeux retro et les petites tueries de la PS2, j'ai eu à faire. C'est d'ailleurs à cette période que je me suis forgé une "vraie culture" vidéoludique. Je ne vais pas m'amuser à citer tous les jeux qui ont participé à cela sinon il faudrait que j'écrive un roman, mais cette période m'avait vraiment retourné.

Aujourd'hui, je joues un peu moins (pour ne pas dire beaucoup moins pour cette année). Pas forcément parce que le jeu vidéo est moins bon (même si certains aspects du jeu vidéo moderne ont tendance à me gonfler), mais plus par manque de temps dû à d'autres passions envahissante (le football) et des études qui me laissent beaucoup moins de temps qu'avant pour jouer. Reste que la flamme est toujours là, mais je suis clairement l'actualité du milieu d'un oeil plus distant là où je touchais un peu à tout il y a même pas deux ans. Cela ne m'empêche pas pour autant de continuer à prendre de grosses claques comme cela a été le cas avec Xenoblade et Radiant Historia cette année, ou des jeux comme les Bioshock, Red Dead Redemptions, Mass Effect, les derniers Fallout ou encore Amnesia: The Dark Descent. Malgré tout ce que l'on a pu dire (moi y compris), je peux toujours citer une liste assez longue de jeux marquant sur cette génération que ce soit sur console de salon ou portable.

YAD
GameOnien
GameOnien

Masculin Nombre de messages : 5242
Age : 39
Jeu(x) du moment : Skyrim, forza 4, top spin 4
Date d'inscription : 06/12/2006

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par YAD le Sam 8 Sep 2012 - 20:46

Haaa, le jeu vidéo.

J'ai un peu le même historique de départ que dark, donc un historique de vieux, donc un historique placé sous le signe du micro-ordinateur.
Quand j'étais jeune, mes parents avaient acheté l'amstrad 6128. Le micro-ordinateur qu'il était trop bien parce qu'il permettait d'être un outil de travail aussi bien qu'un outil ludique. Seulement va gérer tes comptes quand il faut d'abord créer son propre programme en basic auparavant (inutile de dire qu'à l'époque, la programmation était quelque chose de totalement inconnu et nébuleux).

Evidemment le cpc a assez vite terminé sa course dans ma chambre, après quelques essais avortés de mon père sur doppelgängers.

Après avoir testé des jeux où l'on déplaçait des petits bonhommes pour afin de les empêcher de mourir (mais ça arrivait rarement), ou des voitures ou autres véhicules, j'ai eu l'illumination avec le manoir de mortevielle puis avec sid's meier pirates.

A l'époque le jeu vidéo n'était pas figé, et les genres non plus. Donc on avait le droit à tout et n'importe quoi question jeux. Je ne citerais pas tout ce qui a fait la richesse de cette époque. Mais il faut savoir qu'une année passée suffisait à voir fleurir une dizaine de nouveaux genres vidéo-ludiques et permettait des avancées techniques considérables.
Bref, c'était l'âge d'or du JV.

Cet âge d'or du JV a progressivement disparu et c'est globalement terminé avec l'apparition de la 3D. Soit environ après les 2-3 premières années de la playstation. Pas que la 3D soit néfaste au JV, mais depuis on a pas cherché à faire grand chose d'autre qu'améliorer les textures. Et puis, peut-être qu'il n'y a plus grand chose d'autre à trouver non plus.
A partir de là, la passion est redevenue loisir. Un loisir sympa, mais pour lequel je n'attendais plus grand chose de neuf. Ce qui tombait plutôt bien puisque je n'ai effectivement pas vu quelque chose de neuf depuis cette période. Pendant la génération playstation, je ne jouais quasiment plus en fait. Mes études passées en collocation y étant évidemment un peu pour quelque chose.

Puis je me suis plus remis à jouer avec la période PS2. Rien de révolutionnaire, mais beaucoup de bons jeux. J'ai suivi dans la même veine avec la 360.

Bref aujourd'hui le JV est ce qui me permet de tuer le temps en soirée, sachant que je ne regarde pas la TV, je ne suis pas de série ....
Donc c'est avant tout un loisir hivernal (je suis depuis 2 mois sur deus ex HR et je n'en vois toujours pas le bout). C'est assez loin de la passion initiale, mais je m'éclate toujours autant sur les bons jeux.

Bat
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Masculin Nombre de messages : 1762
Age : 26
Jeu(x) du moment : Rogue Legacy
Date d'inscription : 17/07/2008

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Bat le Lun 10 Sep 2012 - 11:07

Pour moi mon expérience Vidéo Ludique a commencé sur les amstrads de mon père; si je dois ne retenir que trois jeux ce seraient SRAM, Rick Dangerous et Batman.
En parallèle je jouais a Comic sur Windows 95.
Sinon 2 jeux qui ont vraiment changé ma vie : Little Big Adventure (le jeu que j'ai peut-être terminé le plus de fois) et les Chevaliers de Baphomet.
Ces jeux m'ont aidé à apprendre à lire (oui j'avais 4-5 ans pour LBA et 6 pour l'autre) et on vraiment marqué à l'indélébile mon enfance. J'en ressens encore les frissons lorsque je lance ces jeux et que je regarde la cinématique d'intro. (Bon c'est vrai que pour les chevaliers, la cinématique à changé mais bon).
Enfin lors de l'achat de ma Playstation en 98 les jeux qui m'ont le plus marqués sont Tomb Raider II, MGS, Soul Reaver et FF VIII (mon tout premier RPG).

Nofear
Gamer
Gamer

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 41
Jeu(x) du moment : witcher 3 xbox1, wolfenstein old blood ps4
Date d'inscription : 02/07/2011

Re: Jeu vidéo: d'un loisir à une passion.

Message par Nofear le Sam 15 Sep 2012 - 14:29

Tiens moi ça a commencé avec les petits jeux en cristaux liquides puis avec une des premières consoles atari ( dont pong et un jeux mickey, le reste je m'en douviens plus, c'était il y a 30 ans), puis ça a continué avec un 520st et des jeux qui marchaient quand ils voulaient ( dont rick dangerous ou gouls and ghost, jeux à crise de nerf), puis j'ai eu un arret pendant la periode nintendo, j'ai repris avec la ps1 ( jeux marquants: ff7, ff8, l'inégalable legacy of kain, tomb raider, tekken pour les apres midi coup de savate entre potes), là ça commençait à prendre du temps, et ça ne s'arrete pas ( je frole les 38 ans), la passion reste jusqu'au moment ou je deviendrais trop critique ou là ce ne seras plus une passion mais quelque chose de miins interressant, bref tant que je m'amuse, ça le restera

    La date/heure actuelle est Lun 23 Jan 2017 - 3:22