Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
vidok
Administrateur
Administrateur
Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 30
Jeu(x) du moment : Trop de jeux en parallèle
Date d'inscription : 12/06/2011
http://www.archaic.fr

Killer is Dead

le Mar 20 Aoû 2013 - 13:20


  • Genre : Action
  • Éditeur : Deep Silver
  • Développeur : Grasshopper
  • Date de sortie : 1 Août 2013 (JP) - 27 Août 2013 (US) - 30 Août 2013 (FR)

La suite spirituelle de Killer 7 est disponible chez nos amis japonais. Sa sortie dans à peine 10 jours est l'occasion pour l'ouverture de son topic dédié.

Il sera disponible en édition simple ou "Fan édition" comme ci-dessous :


Pour l'avoir testé lors de la Japan Expo, voici ce que je peux en dire :

Le dernier Suda 51 était complet, les hôtesses, lors de la saisie de la manette, nous proposait un défi, comme, par exemple, terminer un stage avec moins de 2 minutes 30 d’exécution. Autant vous dire qu’au premier run, c’est compliqué, surtout quand on est vierge du titre, sous-entendu un retour est nécessaire. Le soft affiche une plastique dans la lignée de No More Heroes et Killer 7, clairement.

Jouant sur les contrastes, le titre oscille plusieurs fois, en tout cas dans le troisième niveau, entre le noir et blanc. Très joli, le jeu propose toutefois un aliasing plus que prononcé. A voir si cela ne se révèle que sur Playstation 3… En matière de gameplay, le titre se veut plutôt bourrin, à première vue. On tape, on tape, on tape. Mais très vite, les ennemis n’étant finalement pas si cloches, il devient vite nécessaire d’apprendre l’esquive et l’art du combo. D’autant qu’en ne se faisant pas toucher, il est possible de réaliser un « finish move », une fatality gore mais stylée.

Le boss du niveau, pseudo araignée géante, demandait un minimum de technique mais n’était finalement pas bien originale. A l’inverse, les personnages croisés, eux, l’étaient déjà plus, et relativement barré. Tout comme l’univers, à n’y rien comprendre pour peu que l’on prenne l’aventure en cours de route.

__________________________________________________
avatar
oya-tama
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 2639
Age : 29
Jeu(x) du moment : Toukiden, Final Fantasy XIII : Lightning returns, Puyo Puyo Tetris
Date d'inscription : 07/01/2008
http://lamaledictionmaudite.wordpress.com/

Re: Killer is Dead

le Mar 20 Aoû 2013 - 13:29
Zut, j'avais oublié qu'il sortait celui là... Avec la tonne de jeu sur le feu là ça va pas être simple .
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6638
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Killer is Dead

le Mer 21 Aoû 2013 - 9:41
Un jeu qui me botte, mais comme le dit Oya, avec tous les jeux qui sortent, c'est pas un titre que je pourrai faire dans l'immédiat (d'autant plus que j'ai toujours pas fait no more heroes...).
avatar
Jimeo
Webmestre
Webmestre
Masculin Nombre de messages : 5270
Age : 37
Jeu(x) du moment : Rocket league
Date d'inscription : 21/10/2006
http://www.gameon.fr

Re: Killer is Dead

le Mer 21 Aoû 2013 - 12:57
Je suis quand même étonné qu'un tel jeu se dote d'un collector bien mieux foutu que des jeux dit "AAA". En tout cas Killer is dead reste une curiosité à mes yeux. A voir.
avatar
L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 3749
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: Killer is Dead

le Mer 21 Aoû 2013 - 13:51
Comme d'habitude avec Suda ça sent l'univers décomplexé, chiadé et qui met de bonne humeur. L'ennui c'est que la plupart du temps le gameplay reste à l'état "d'orientation générale" avec des idées,etc... mais manque de finalisation et conserve une espèce de raideur bizarre. Pour moi ça a été le cas pour killer7, No More Heroes et Lollipop. Le seul jeu qui ait disposé d'un gameplay abouti et un qui proposait un feeling digne d'un jeu fini et non d'une version alpha était Shadows of the Damned, et on sait qui s'est occupé du gameplay. Bref Suda seul ça garantit l'ambiance et l'univers. Le reste faut voir.
avatar
oya-tama
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 2639
Age : 29
Jeu(x) du moment : Toukiden, Final Fantasy XIII : Lightning returns, Puyo Puyo Tetris
Date d'inscription : 07/01/2008
http://lamaledictionmaudite.wordpress.com/

Re: Killer is Dead

le Sam 16 Nov 2013 - 21:46
Finit le jeu hier soir.

Au final un trip bien fun, un univers complètement barré, décalé et stylisé, avec une esthétique chiadé (qui à de rares occasions posera des problèmes de visibilités) et une narration assez tarabiscoté avec des idée a droite a gauche pour une histoire dont les enjeux resteront jusqu'à la fin nébuleux (pour ne pas dire incompréhensible).

Le gameplay lui est fonctionel et dynamique comme il le faut, basé sur l'esquive et la contre attaque, une jauge de sang qui permet de one shot certains ennemis (indispensable pour certaine missions annexes), et reduisant parfois le gameplay a faire des gros combos pour augmenter le plus vite possible sa barre de sang pour one shot tout le monde.

Le tout est bardé de petits à côté, les missions de gigolos, rigolo au début mais se montrant assez répétitif lorsqu'il s'agit de draguer la même plusieurs fois d'affiler, des missions annexes a l'intéret variables, passant de la mission classique sympa permettant de level up au mini jeu insipide et énervant au possible.

Je regrette que le gameplay a l'air mal équilibré ou foutu par endroit. Le jeu est clairement basé sur les long combo, où plus on donne de coups, plus ils deviennent rapide et les combos virevoltants.
Si dans l'idée c'est cool et nous donne l'impression de rentrer dans une certaine furie de découpage en morceaux, en l'état lorsqu'on a atteint les 2 derniers niveaux de combos, on est incapable de les cancels par une esquive ou un block, ce qui fait que si l'ennemi se décide a attaquer, on est obligé de se prendre le coup.
Bémol également pour certains coups a l'input foireux pour un jeu en 3D (notamment le upper slash).

je regrette également que l'histoire soit aussi "incompréhensible" que cela (dire, certaines clés de compréhension de certains enjeux restent très bizarre), je ne sais pas si c'est une habitude chez Suda, mais a cause de ça, la fin, qui pourtant était mis en scène par un combat multi-partie bien over the top et cool, ne m'a pas plus impliqué que ça...

Au final, j'ai bien aimé, mais je reste énormément frustré des fautes de gouts du game design disséminé a droite a gauche, et de son histoire qui aurait mérité d'être un peu plus clair, ce qui empêche le jeu pour moi d'être une tuerie, un jeu qui en avait pourtant le potentiel.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum