Life is strange

Partagez

Pipasrei
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 6533
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Life is strange

Message par Pipasrei le Mar 15 Mar 2016 - 9:53

@Steeve a écrit:Je suis moins dur que toi

La, j'étais en mode soft Laughing . Parce qu'il y a d'autres trucs qui me chagrine dans le jeu
Spoiler:
Comme le fait de récupérer la photo de Warren. Dans une situation similaire, j'aurai opté plutot pour éventuellement tenté de récupérer la photo dans la classe. Du coup, il y avait une marge de manœuvre sans doute plus importante, et sauf erreur de ma part, cela aurait pu également éviter tous les évènements liés à Kate.
En revanche, ça n'aurait pas changer le principe de la tornade, mais à ce moment précis du jeu, ce n'"est pas une piste que l’héroïne envisage (et en prime, on aurait eu une route alternative).

Je te rejoints totalement sur le manque de maitrise du jeu, même si je comprend parfaitement pourquoi les gens ont pu apprécier le jeu.

Au final, le jeu est beaucoup beaucoup trop limité dans ses choix, dans ses enjeux. Et ironiquement sans doute plus que ses concurrents, alors que c'est celui qui devrait au contraire offrir plus de choix. A la limite, ça aurait pu passer si des tonnes de situations aurait été envisagées.
Je remets encore l'exemple de Steins Gate, mais le jeu, bien qu'il offre encore moins de choix au final que Life Is Strange, propose à travers les tonnes d'expérience de Rintarō Okabe quelque chose de bien plus crédible, beaucoup plus vaste et avec un impacte bien plus important.

Après, il y a quelques idées que j'ai vraiment apprécié dans le jeu.
Comme le tableau avec les tonnes d'indice qu'on doit relier en petites étapes. J'ai trouvé ça plutôt réussi, et ça pousse un peu plus à la réflexion.

L'Céd
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Nombre de messages : 3640
Age : 33
Date d'inscription : 19/07/2011

Re: Life is strange

Message par L'Céd le Mar 15 Mar 2016 - 19:02

Après ça dépend ce qu'on cherche. Personnellement avec ces thèmes de l'effet papillon, des paradoxes etc... On sait tous très bien que la cohérence est impossible, toutes les personnes ayant écrit sur le sujet l'admettent pleinement.
A partir de là moi je ne suis sensible qu'à ce que l'histoire veut dire. Au final, que chaque poil de cul du jeu ait une justification, à quoi ca sert? Personnellement plus ça va et plus je me rends compte en voyant des séries, des films etc... que plus de la moitié des justifications servent à enjoliver des ficelles narratives dont on est tous conscients quand on voit tout ça. Du coup je focalise sur l'essentiel. Qu'une relance du scénario, qu'un climax ou qu'un moment de tension soit justifié ou non, pour moi l'important c'est que celui qui raconte l'histoire ait décidé qu'il y ait ça à ce moment-là. La cohérence pour moi tient dans le fait qu'on reste dans l'esprit de l'oeuvre ou pas.

Ils ont décidé que Max ne pouvait pas utiliser son pouvoir tout le temps et qu'on n'aurait pas des points de "retours modifiables" tout le temps. Bon, c'est comme ça. Qu'ils mettent un saignement de nez, un explication scientifique ou n'importe quoi d'autre, pour moi ça ne change rien. Un bon scénario n'est pas un scénario inattaquable sur chaque fait. Comme disait Umberto Eco en parlant des scénarios, "Tout est justifiable, rien ne l'est, cela dépend du lecteur."

Quand je dis que c'est maîtrisé c'est que justement, je trouve que pour maintenir leur propos ils n'ont pas cédé aux sirènes du tout justifié pour respecter leur symbolique. Peut être que ma vision change avec les années, mais désormais j'ai tendance à privilégier ça que tous les enjolivages d'ambiance qui de toutes façons ne cacheront jamais, pour ma part, les ficelles scénaristiques. C'est pour ça que je suis assez insensible à certains films qui impressionnent peut être par leur hyper cohérence scientifique ou le "tout expliqué", alors que moi je vois toujours les ficelles scénaristiques, que les mecs aient décidé de justifier ou non.

Après ben on n'est pas sensible aux mêmes choses. Rei tu as trouvé le chapitre 4 d'une chianteur sans nom, pour moi ce sont des thèmes qui m'ont intéressé. Peut être que le thème d'un autre jeu te fera pleurer alors que moi je trouverai qu'il ne se passe rien à l'écran. A la fin du chapitre 3 j'ai senti, comme tout le monde, le coup venir. Bon moi je pensais que
Spoiler:
Chloe était simplement morte
.
Pour ma part j'ai éprouvé énormément d'empathie pour Max, et franchement je ne sais pas où vous trouvez toutes ces certitudes sur des réactions "normales" ou pas normales quand il s'agit de personnages qui se trouvent avec des responsabilités et des pouvoirs que personne d'entre nous n'aura jamais dans la vraie vie. Vous savez avec certitude comment vous vous comporteriez vous? Moi pas trop personnellement.
L'autre jour je discutais avec ma femme où elle me disait que telle actrice n'était pas crédible quand elle jouait la mort ou la douleur de perdre toute sa famille dans un accident,etc... Et personnellement ma réponse a été que je ne pouvais pas dire - décider - de ce qui était crédible ou pas puisque je n'ai jamais vu ces situations de mon vivant. Le "crédible" dans ce cas est juste une comparaison à une esthétique cinématographique à laquelle on est habitué. Plus ça va et moins je cherche la petit bête sur ces trucs-là et je cherche juste à identifier et à savoir ce que les mecs ont voulu raconter.
C'est ce qui fait que j'ai trouvé Life is Strange vraiment bon dans son propos, dans la façon de montrer les stéréotypes de l'adolescence rebelle, tout le contexte d'une école supérieure d'art bien retranscris dans le discours du professeurs, la passion de tous les personnages pour la photographie.
Pour ce qui est du gameplay, à partir du moment où on a compris qu'il ne serait pas absolument central dans l'histoire, je ne me suis presque pas occupé de réfléchir à la logique du truc. Je pense que ce n'est vraiment pas fait pour qu'on focalise dessus, sinon pour renforcer l'ambiance et amener sur la responsabilité du choix final. Et le gouffre naïf qu'il peut y avoir dans le choix final, pour moi correspond bien à la symbolique de l'adolescence et la tempête
Spoiler:
qui représente la psychologie des adolescents en général
qui est développée pendant toute l'histoire. Mais bon oui, tout ça est complètement inintéressant pour du jeu vidéo, apparemment... C'est pas ultra-nouveau ni ultra-original, m'enfin je trouve ça sympa d'y avoir pensé.
Rei tu utilises beaucoup de "devrait", "devrait pas",etc... Je ne sais pas d'où vous tirez toutes ces certitudes franchement...
Donc si il vous apparaît aussi étrange et incroyable qu'on puisse kiffer ce jeu, voilà mes explications. Bande de blasés.

A.
Dark Souls Master
Dark Souls Master

Masculin Nombre de messages : 10858
Age : 34
Jeu(x) du moment : Les Xeno, Rogue Legacy.
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Life is strange

Message par A. le Mar 15 Mar 2016 - 19:47

Je partage, pour le coup, chacun de tes mots Ced. Ce jeu m'a fait un bien fou, je l'ai pris pour ce qu'il était et j'ai adoré, un bol d'air frais, pas prétentieux, qui arrive à faire passer des émotions, je me suis pris au jeu de l'adolescente en recherche de soi à 100%, j'ai compris les problèmes de Max et j'ai adoré visiter le lycée, sa chambre ou découvrir Chloé, à la limite le pouvoir était secondaire.

Et pour le coup, et c'est la la grande force de l'expérience à mes yeux, C'est loin de la prétention 'je me suce la bite' d'un Cage, c'est même terre à terre et le plein trop de bon sentiment m'a ému (porté il est vrai par une incroyable BO) j'ai compris ou a voulu aller Dontnod et je ne peux qu'applaudir parce qu'à mes yeux ce genre de jeu ne fait qu'évoluer positivement notre média.

Puis comme toi Ced, hormis jeu tourné à 100% sur le scénario, j'ai mis de côté les incohérences j'ai juste kiffé l'instant et je me suis vraiment senti dans la peau d'une lycéenne l'espace de 10h.

Pipasrei
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 6533
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Life is strange

Message par Pipasrei le Mar 15 Mar 2016 - 21:46

Je sais très bien qu'une histoire surtout sur la remontée du temps aura des failles. Même steins Gate que j'admire sur ce plan possède quelques failles. Mais cela ne signifie pas non plus que parce qu'on écrit sur le voyage temporel, qu'on peut se foutre d'une certaine logique.

Mais le problème, ce n'est pas tant que je recherche une explication absolument.
Spoiler:
Par exemple, le fait de ne pas connaitre l'origine du pouvoir ne m'aurait pas dérangé, sauf dans le cas de la fin où Chloé meure.

Mais en revanche, je demande quand même aux scénaristes un minimum de rigueur, et d'éviter la facilité du changement de règles quand bon lui semble sans explication. Car pour le coup, ça me fait sortir de l'histoire. Il faut tenter d'avoir un minimum de cohérence entre gameplay, et histoire. Sinon, autant se focaliser sur un visuel novel, une série TV, ou un roman, ça éviterait ce genre de paradoxe.

Et pour moi, même en dehors du problèmes du pouvoir à géométrie variable. Les personnages ont des réactions étranges. Et je ne vais pas faire un listing, d'autant plus que tu as raison sur le fait que je théorise trop sur ce point et que moi même dans une situation pareil, je n'aurai pas forcément une réaction logique. Mais il y a des situations où je me dis, pourquoi pas. Pas spécialement logique, mais pourquoi pas. Mais d'autres où je me suis dis, non, ça, c'est clairement stupide, ou contradictoire.
Tout comme le fait que certains dialogues vont aboutir exactement à la même réponse peut importe le choix.

Vous savez avec certitude comment vous vous comporteriez vous?

Spoiler:
Je suis à peu près certain que je n'irai pas faire joujoue avec des bouteilles de bière sachant qu'on va m'agresser très prochainement. Instant troll  anonymous  

Sur un jeu qui repose en grande partie sur son écriture, ça commence à faire beaucoup pour moi quand je trouve que l'écriture des perso, des pouvoirs ou même des enjeux ont de grosses faiblesses. Si en plus, le gameplay relativement limité à son lot de lacune, j'ai du mal à accrocher malgré toutes les qualités du titre.

Sur des jeux concurrents comme Walking Dead, the wolf among us, beyond two soul... qui ont aussi quelques soucis d'écriture. J'ai tendance a beaucoup plus pardonner, car pour le coup, l'émotion est plus directe, car le choix est réalisé à un instant précis (et en plus parfois sous pression) (même si ce n'est pas forcément suffisamment poussé).
Dans Life Is Strange, le pouvoir permet de retomber sur nos pieds, d'autant plus qu'un indice visuel nous montre clairement ce qui va être impacter dans le scénario ou non. Déjà, rien que cette indice en moins aurait sans doute rajouté plus de tensions car j'aurai sans doute eu trop d'information à gérer sur ce qui va potentiellement influencer l'histoire ou non.
La, je sais d'avance que faire ça ou ça peut avoir des répercussions plus ou moins grave.

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8348
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Life is strange

Message par Dark Inquisitor le Jeu 28 Juil 2016 - 13:15

Vu que l'épisode 1 est gratuit, je l'ai commencé hier soir, pour voir. Je suis pour l'instant surpris par le fait que c'est étrangement moins abouti techniquement que Remember Me, avec une lip sync assez médiocre et des expressions faciales plutôt moyennes. Pour le reste... je sais pas trop encore.

Jimeo
Webmestre
Webmestre

Masculin Nombre de messages : 5222
Age : 36
Jeu(x) du moment : Rocket league
Date d'inscription : 21/10/2006

Re: Life is strange

Message par Jimeo le Jeu 28 Juil 2016 - 14:06

Tiens, le jeu va être adapté en série tv. C'est David Cage qui doit faire la gueule Laughing

Source : http://www.gamekult.com/actu/life-is-strange-en-serie-numerique-A166631.html

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8348
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Life is strange

Message par Dark Inquisitor le Ven 29 Juil 2016 - 1:10

Bon du coup, vu la promo sur le PSN, j'ai pris les 4 autres épisodes car j'ai trouvé le premier trop court pour avoir un véritable avis sur le jeu. Et puis à 13€, je vais pas non plus chipoter pour si peu vu que ça reste un genre qui m’interpelle et réussit quand même à capter ma curiosité, ne serait-ce que pour le côté choix/conséquences. Mais la techno de Life is Strange est étrangement perfectible quand je compare à Remember Me.

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8348
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Life is strange

Message par Dark Inquisitor le Dim 31 Juil 2016 - 2:14

Première partie terminée en environ 10h je crois. J'ai joué comme toujours en faisant les choix que j'aurais fait IRL. Du coup...
Spoiler:
J'ai sauvé un maximum de gens. Du début à la fin. Et j'ai sacrifié Chloé pour rester pragmatique.

Ma deuxième partie sera logiquement l'inverse et des choix qui ne me correspondent pas. Mais je suis comme toujours dans ce genre de jeux, curieux de voir ce que ça va changer même si j'ai dans l'idée que j'arriverai au même choix final à faire au bout du chemin.

Cela étant, certains passages étaient très intéressant humainement parlant. Il est du coup très dommage que la techno ne suive pas du tout. Les personnages manquent cruellement d'expression avec leurs visages assez figées, la lip sync médiocre (sans parler de tout le passage que j'ai eu où les lèvres de Max ne bougeaient même plus), des animations qui ne correspondent pas forcément au dialogue (on repère vite celles qui reviennent régulièrement, comme se toucher la joue ou le cou, croiser les bras, etc.).

Un jeu sympa dont j'ai bien aimé l'idée de pouvoir jouer avec le temps. Je trouve également intéressant dans certaines critiques ridiculement moqueuses, que certains joueurs perdent leur temps à trouver le gameplay incohérent alors que l'on parle ici de modifier l'espace-temps ... modifier l'espace-temps. Quelque chose qui nous échappe complètement et pour lequel on a plein de théories impossible à vérifier en l'état de nos connaissances, et qui ne seront sans doute jamais vérifiées d'après certains scientifiques, l'Humanité ayant disparu avant même d'avoir trouvé un début de réponse plausible.

Bref, je ne me suis pas torturé l'esprit au-delà du fait que sauf erreur de ma part, le jeu qui parle de temps à autre des trous de ver est dans l'erreur puisque la théorie des trous de ver ne concerne pas les voyages pour remonter le temps, mais une compression spatiale pour accélérer le temps et le modifier, mais toujours vers le futur, jamais le passé. C'est la seule chose qui m'a réellement interpellé donc je vérifierai ça plus tard.

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8348
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Life is strange

Message par Dark Inquisitor le Jeu 4 Aoû 2016 - 1:04

Après le platine (facile à obtenir), le verdict : http://www.senscritique.com/jeuvideo/Life_is_Strange/critique/101196893

Comme j'ai lu tous vos spoilers précédents (motivé ce soir), je rajoute mes miettes sur la table des Endings:
Spoiler:
Les deux fins ne m'ont pas déçu car je m'attendais à devoir faire ce choix vu que Max passe EVENTUELLEMENT son temps à sauver tout le monde.

Tout dépend de notre façon de jouer en fait. N'étant pas le dernier des connards, j'ai tenté de sauver un maximum de gens à ma première partie, même si j'ai raté quelques trucs. Du coup à la fin, je me retrouve devant le choix cornélien entre sauver ma meilleure amie et laisser tous les habitants se faire massacrer par la tornade, ou la sacrifier et sauver le plus de monde. OK. Pour ce choix, j'ai fait ce que j'aurais fait dans la vraie vie : un choix pragmatique. Je ne suis pas divin et un tel pouvoir instable aura au moins permis de passer du temps avec Chloé VS rien du tout, ce qui sera au moins gravé dans la mémoire de Max et permettra de mettre un terme au Serial Killer local. Ce pouvoir d'une semaine aura été dans un sens une bénédiction et Chloé elle-même comprend l'enjeu qui en découle.

A ma seconde partie, j'ai fait ce que je ne ferai jamais. Des choix de merde, la connasse qui fait chier tout le monde, etc. Forcément à la fin, j'en ai rien à foutre de la ville, seule ma copine compte donc va pour l'éradication massive d'innocents (beaucoup avaient déjà claqué en chemin quand on retourne au Two Whales).

Et pour ma troisième "Perfect" partie, je suis en train de faire tout le mieux du monde en testant le dernier choix qui est d'accuser le prof après la tentative de suicide. Mon but étant de sauver tout le monde, vous savez déjà ce que je vais choisir à la fin du jeu. Désolée Chloé, tu fus une bonne amie mais jouer avec les forces mystiques de l'univers, ça craint.

Sur les histoires d'incohérences :
Spoiler:
Finalement ce qui m’interpelle le plus, c'est que Maxine semble de base être prédisposée à faire le bien, être une gentille fille, vouloir aider son prochain, et blablabla. Le fait de pouvoir l'orienter du côté obscur sans pour autant devenir une Seigneur Sith, reste étrange pour moi. Ok, on parle de méchanceté gratuite plus qu'autre chose, de réactions souvent irréfléchies sous le coup de l'émotion plutôt que du rationnel, qui feraient qu'elle vire du côté Bitchy Slut.

Dans le dernier épisode, on peut quand même laisser mourir un paquet de gens et même en électrocuter un sans l'ombre d'un remord... oups. Cela étant, je me suis dit après coup que Max doit penser que la tornade arrivant pour raser la ville, pourquoi se faire chier à sauver les gens hein. Surtout qu'elle vient récupérer la photo lui permettant de revenir dans le passé. OK je prends même si elle joue avec le feu vu qu'elle aurait pu claquer en route ou que Warren ait eu un accident et hop, "pu de photo".

Au-delà de ça, rien ne m'a semblé incohérent puisque, comme je l'indique dans ma critique, on parle de quelque chose qui nous dépasse et que personne ne connaît : les voyages dans le temps. Les théories sont nombreuses, nos connaissances trop limités pour vérifier quoique ce soit alors franchement, quand je lis ou voit des vidéos youtube de joueurs qui bitchent gratuitement sur des détails, je me marre. Entre les "comment elle peut avoir les clés de Frank dans sa poche ?" ou les "comment elle peut rester en place en remontant le temps ?", je suis preneur de toute explication scientifique sur ces questions hein.

Sur ce point, les développeurs ont été malins car tout est possible avec les voyages dans le temps. Du coup on peut choisir n'importe quelle théorie ou en inventer une nouvelle, ça ne sera pas plus choquant que le Prince de Perse qui rembobine une séquence pour revenir à l'instant T tout en retrouvant l'état exact des choses à ce même instant. Bref, beaucoup de discussions pour rien à mon sens. Comment on fait un sabre laser déjà ? Ah oui... on ne peut pas non plus.

Pipasrei
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 6533
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Life is strange

Message par Pipasrei le Jeu 4 Aoû 2016 - 10:00

Les incohérences que tu évoques par rapport aux critiques, ne sont pas pour moi des incohérences vu qu'elles font parties de l'univers propre au jeu, de sa diégèse.
Du coup, que ce soit scientifiquement possible ou non, ce n'est pas un problème, puisque préétabli dans les règles du jeu.

Ce qui me chagrine le plus au niveau incohérence, ce sont les pouvoirs à géométrie variable (soit sur la durée, soit sur certains passages, l'impossibilité de remonter le temps non pas par une pirouette scénaristique
Spoiler:
comme le saignement de nez
mais comme ça, par un oubli des scénaristes dans un souci de faire avancer l'intrigue.

Bref, le gameplay ne colle plus avec les règles de l'histoire.

Ce qui me chagrine aussi, c'est certaines réactions. Parfois, je me dis, c'est idiot, mais pourquoi pas, avec la masse d'évènement qui bouleverse l'héroine. Mais parfois, non, c'est juste totalement incohérence et stupide.




Steeve
Akram master
Akram master

Masculin Nombre de messages : 11217
Age : 34
Jeu(x) du moment : World of Final Fantasy
Date d'inscription : 25/11/2006

Re: Life is strange

Message par Steeve le Jeu 4 Aoû 2016 - 10:12

Du coup, que ce soit scientifiquement possible ou non, ce n'est pas un problème, puisque préétabli dans les règles du jeu.
Exactement.
Si on te suite Dark, étant donné qu'on parle d'un truc qu'on ne comprend pas, ca serait liberté à tout va.

En règles général, quand on parle de voyage dans le temps dans un jeu ou dans un film, on fixe des règles et on essaie de s'y tenir. Là dans le jeu, à plusieurs moments, ils prennent plein de libertés qui rend le tout incohérent.
Et à titre perso, je suis très sensible à ce genre de détails surtout pour un jeu narratif.


ce sont les pouvoirs à géométrie variable (soit sur la durée, soit sur certains passages, l'impossibilité de remonter le temps non pas par une pirouette scénaristique
+1000

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8348
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Life is strange

Message par Dark Inquisitor le Jeu 4 Aoû 2016 - 11:39

Je veux bien des exemples de réactions réellement problématiques car rien ne m’a choqué. P’tête un truc quand même…
Spoiler:
J’ai l’impression que même en ayant fait tout notre possible pour sauver Kate, si on foire la dernière réponse elle se tuera quand même. C’est un peu étrange qu’elle s’obstine à vouloir sauter dans le vide jusqu’au bout alors qu’on vient de lui démontre qu’il ne faut pas le faire. « Ma mère ? J’vais vous en parler d’ma mère … BAM » (Blade Runner)

Pour votre problème vis-à-vis du gameplay scripté, j’ai aucun souci avec. On reste dans un jeu narratif qui raconte l’histoire de Max avec ponctuellement une liberté de contrôle et parfois l’option « rembobinage ». Est-ce que ça m’a dérangé ? Non. Est-ce que le jeu aurait été meilleur avec une liberté totale ? Non plus. Plus cohérent ? J’vois pas en quoi.
Spoiler:
Du début à la fin Max a peur de son pouvoir et plus elle s’en sert, plus elle en a peur, plus elle se rend compte qu’elle ne le contrôle pas, plus elle fait n’importe quoi avec. Un pouvoir qui te ruine le crâne, tu vas t’en servir tout le temps pour déconner ? J’en doute. Le passage avec Kate sur le toit n’aurait aucun poids si on avait notre pouvoir 100% du temps. Et si on pouvait s’en servir sans aucune contre-partie, l’histoire elle-même n’aurait aucun sens pour moi.

On parle de quelque chose qui nous dépasse complètement : voyager dans le temps. Vu qu’on en fait ce qu’on veut, ça ne me dérange pas qu’ils ne respectent pas à la lettre les théories scientifiques actuelles car tout cela reste de la science-fiction. Et le « oui mais trop facile d’excuser ça par la narration », dans un jeu justement narratif, j’vois pas le problème. On n’est pas dans Prince of Persia hein, où le gameplay prédomine sur l’histoire. Donc l’excuse choisie par les développeurs pour contraindre l’utilisation me convient. Ca me semble tout à fait plausible que Max ne veuille utiliser son pouvoir que dans des cas bien précis même si elle se laisse entraîner parfois par Chloé. Là encore, rien de surprenant j’imagine, pour une fille de 18 ans qui retrouve sa meilleure amie d’enfance. Mais je ne peux que me projeter sur des choses que je n’ai jamais vécu (sans parler du Pouvoir du Temps). Les fins vont avec ces choix.

Spoiler:
Sauver Chloé laisse entendre que Max accepte son pouvoir et les conséquences dramatiques qui découlent de son utilisation. Très probable qu’elle s’en serve par la suite sans se soucier de ce qui arrive, puisque Chloé compte plus que tout pour elle. Sacrifier Chloé laisse entendre que Max renonce à ce pouvoir beaucoup trop dangereux. Elle annule tout et très probablement, ne s’en servira plus jamais (si tant est qu’elle l’est toujours d’ailleurs, on en sait rien).

Je suis pragmatique et cohérent du matin au soir, mais sur ce genre de jeu, je n’ai pas de raison de l’être si la logique réelle et humainement connue ne s’applique pas. Et dans une telle fiction, elle est loin de s’appliquer. Sans parler du fait que je n’ai aucune idée de ce que sont les jeunes de 18 ans de nos jours. A quoi ils pensent ? Pourquoi, comment, les spécifiés par pays, région, ville, etc. Trop de facteurs externes difficiles à intégrer dans l'équation.

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8348
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Life is strange

Message par Dark Inquisitor le Sam 6 Aoû 2016 - 23:52

Ayant terminé ma troisième partie, je vais en parler encore un peu car de tous les jeux du genre, c'est finalement celui qui m'a le plus touché (pour les deux ou trois qui pensent encore que je suis totalement insensible), et c'est le plus viscéral également. Du coup, j'ai eu envie de méditer un peu sur Life is Strange car certaines choses ne m'ont pas semblé totalement claires sur le moment.

Pour resituer un peu le contexte, on suit l'histoire de Max(ine) qui hérite du pouvoir de voyager dans le temps (je pense que tout le monde l'avait compris). Elle revit donc en boucle certains événements sans jamais pouvoir oublier ce qu'il s'est passé. Elle n'a que 18 ans, des rêves plein la tête, etc. Pragmatiquement, il est pour moi impossible de s'identifier pleinement à Max tout considérations virtuelles à part. Et encore moins quand on est, au pif, un homme français de 41 ans qui n'a jamais vécu ce que ce personnage a vécu. Donc tout est question de projection et d'interprétation en tentant au maximum de s'imaginer ce que Max pourrait penser, faire et donc décider à chaque choix pour une situation donnée.

Concernant le pouvoir de remonter dans le temps, étant donné que c'est de la pure science-fiction, on ne sait pas réellement d'où il vient (hypothèse tout à la fin du spoiler en bas), ni comment il fonctionne, ni ce qu'il implique, ni les dégâts réels qu'il cause chez Max (on ne peut que déduire, vu ce qu'il lui arrive dans le jeu), et encore moins combien de temps il va durer. On sait juste qu'il permet de remonter le temps de manière plus ou moins efficace, sur une courte période (on ne rembobine pas 15h) et qu'il lui ruine le cerveau de plus en plus. Sans parler des véritables voyages dans le temps "photomaton".

Spoiler Time...
Spoiler:
Le pouvoir fonctionne en deux temps :
- Le premier c'est de remonter le temps sur l'instant et donc de modifier le présent. Ca ok. C'est simple à comprendre.
- Le second est beaucoup plus puissant et dangereux puisque avec les photos de son passé, Max peut remonter beaucoup plus loin dans le temps, dans une portion d'espace-temps confinée qui correspond à la photo regardée. Et dès lors qu'elle modifie les événements du passé, elle revient dans le présent, à l'instant où elle a regardé la photo, mais là où elle serait après avoir modifié le cours du temps, laissant son "double du passé" continuer sa vie, sans pour autant que ce dernier n'hérite de la mémoire de Max. Ce "détail" est très important mine de rien car il conditionne toute la logique de construction du jeu.

Donc cette fois ça se complique un peu. D'une part, parce du début à la fin du jeu, Max reste un personnage unique dans un univers unique. Il n'est donc jamais question d'univers parrallèles et de rencontrer une autre Max comme dans Retour vers le Futur (si on met de côté le cauchemar de l'épisode 5). La différence avec les photos, c'est qu'elle n'est pas physiquement la Max qu'elle contrôle, mais la Max du passé. Dès que le passé a été modifié, elle est renvoyée dans le présent et réincarne son corps.

Elle conserve donc toujours sa mémoire courante et elle ne récupère aucun souvenir de la réalité alternative qu'elle a engendré, puisqu'elle ne l'a pas vécu. On peut imaginer que les Max qu'elle contrôle dans le passé n'auront également aucun souvenir de ce qui s'est passé et continueront leur vie tranquillement (le côté "mais pourquoi j'ai fait ça?").

On pourrait parler de l'Episode 1, car c'est une potentielle exception. Mais impossible de savoir si après le meurtre de Chloé et la première manifestation du pouvoir, elle a réellement remonté le temps, si c'était finalement juste une vision, ou juste si le pouvoir "photo" s'est activé tout seul. La dernière hypothèse, que je privilégie, est liée à ma partie tout en bas où je traite du papillon bleu. C'est lui qui fait remonter le temps à Max avant de lui donner son pouvoir.

Donc si je ne me trompe pas :
- Photo 13 ans (Episode 3). Le 09/10 dans la journée.
> Max cache les clés.
> Nouvelle réalité avec William vivant et Chloé paralysée qui va crever sous peu si on ne l'aide pas comme elle le demande.

- Photo 13 ans (Episode 4). le 10/10 au matin.
> Max ne cache pas les clés et détruit la "photo 13 ans" pour ne plus s'en servir.
> Nouvelle réalité identique à la première puisque finalement rien n'a changé, à part le fait que Max se rappelle de tout et que la "photo 13 ans" n'existe plus, ce qui n'a pas dû changer grand chose dans les fluctuations du continuum espace-temps. Max jure de ne plus utiliser cette option du pouvoir, beaucoup trop risquée.

- Photo Dark Room 01 (Episode 5). la nuit du 10/10 au 11/10.
> Max se réveille attachée mais sachant pourquoi, tente une action désespérée en poussant le chariot (pour ce que ça coûte dans son état).
> Nouvelle réalité avec une nouvelle photo visible sur le chariot.

- Photo Dark Room 02. la nuit du 10/10 au 11/10.
> Max obtient le selfie pris en classe au début du jeu, via son journal intime (gentil psycho-Mark)
> Nouvelle réalité et retour en classe où elle envoie un texto à David, donne sa photo à Mark qui se fait arrêter peu de temps après, puis Max part à San Francisco, oubliant très probablement l'histoire de la tornade qui n'a toujours été qu'un cauchemar pour elle, aucunement une réalité vécue (normal, c'est le futur).

A partir de là, j'avais un peu décroché sur la logique du jeu en jouant.
- Photo Exposition SF. 11/10 en journée.
> Max effectue le plus long voyage dans le temps de tout le jeu pour sauver Chloé qui fait face à la Tornade pendant qu'elle est à San Francisco. Ce voyage a dû lui coûter cher car dès qu'elle arrive, le passé est très altéré et elle saigne du nez d'office. Sa seule option est de détruire la photo ... vu son état, on peut comprendre qu'elle ne cherche pas plus loin.
> Nouvelle réalité où elle se retrouve devant Mark dans la Dark Room, sans comprendre pourquoi. Et sur le coup, moi non plus en fait.

L'explication tient dans le fait qu'en détruisant la photo du concours de la sorte, sa meilleure photo et celle qui fait que Mark Jefferson a vu en elle une véritable artiste, elle ne la détruit pas aux toilettes quand elle sauve Chloé. La photo reste dans son journal intime puis l'histoire se déroule jusqu'à ce Mark tue Chloé et capture Max. Sauf que Max n'ayant plus son journal intime, brûlé par Mark qui a dû péter un plomb quand il a vu la photo déchirée, elle n'a pas non plus pu utiliser le selfie pris en classe pour revenir dans le temps et elle se retrouve bloquée dans la Dark Room. Puisqu'elle était à l'exposition photo pendant que la tornade arrivait, Nous somme donc le 11 octobre, et Max est prise au piège jusqu'à l'arrivée de David.

On en arrive du coup à "Mais comment David peut-il débarquer à cet instant?". Rien de surprenant pour ma part. Mark tue Chloé et enlève Max le 10 octobre. Joyce et David n'ayant plus de nouvelles des deux filles, ce dernier a dû aller dans la chambre de Chloé comme il le fait régulièrement, et il a dû voir le tableau d'enquête ainsi que le PC, resté allumé sur le lieu du bunker. Il a donc foncé au bunker pendant que Mark "jouait" avec Max, et pendant que la tornade fonce sur la ville. Il libère Max qui n'a plus qu'une seule option pour revenir dans le temps : la photo de Warren.

- Photo En Couple avec Warren. 11/10 en journée (difficile de préciser vu la météo)
> Max revient à la soirée "Fin du Monde" du 10/10/13 et elle convainc Chloé d'aller avec elle voir David pour qu'il arrête Mark. Ainsi, elles ne tombent pas dans son piège, Chloé n'est pas tuée, Max n'est pas enlevée, Victoria est sauvée. Max prévient Chloé qu'elle va tout oublier sous peu et ne redeviendra la vraie Max qui se souvient de tout que lorsque la tornade sera sur elles, puisqu'elle vient de changer le passé.
> Nouvelle réalité où Max se retrouve donc avec Chloé devant la tornade, Max sachant que le phare serait un endroit sûr que la tornade éviterait et qu'elles auraient peu de temps pour fuir quand elle reprendrait ses esprits.

Je me suis interrogé quand même sur cette finalité. Mais d'un certain point de vue, Max ne pouvait pas affirmer le 10/10 (à la soirée) que la tornade était une réalité sans être là pour la voir le 11/10. De même, elle ne pouvait pas dire à Chloé de se barrer ou de crier "Alerte Tornade" dans toute la ville avec elle, les gens les prenant sans doute pour des folles. J'en déduis qu'elle voulait vérifier que la tornade allait bien arriver et foncer sur la ville, avec comme sortie de secours le phare qu'elle savait épargné. Donc finalement, ça se tient comme réaction.

- Photo Papillon Bleu, si on sacrifie Chloé. 11/10 fin d'aprem.
> Max revient dans les toilettes avant le meurtre, et ne fait rien. Elle vient une dernière fois de changer le passé. Nathan se fait arrêter et il dénonce très probablement Mark qui finit lui aussi en taule. Max n'a plus de pouvoir et la vie suit son cours jusqu'au 11/10, jour de l'enterrement.
> Nouvelle et dernière réalité où la vraie Max se réincarne au phare, lieu symbolique bien avant tout ça pour les deux filles, juste avant d'aller à l'enterrement de Chloé. Fin de l'histoire. Ce qui m'amène à parler du Papillon Bleu Néon (et aussi de la biche).

Au-delà du côté "Théorie du Chaos" qui fait que "d'un battement d'aile de papillon peut naître une tornade", le jeu pioche dans la symbolique et les histoires d'esprits animaliers. De mon point de vue, le papillon bleu est l'esprit de Chloé, mais dans un état pré-mortem (donc non spectral), contrairement à la biche qui est pour moi l'esprit post-mortem de Rachel (donc spectral et non sujet aux manipulations temporelles), plutôt que celui de Max comme le pense Samuel le gentil simplet bien moins con qu'il n'en a l'air.

Quand Chloé meurt, son esprit rejoint celui du papillon qui voit Max impuissante et dévastée devant ce qui vient de se passer. Le papillon lui donne le pouvoir de remonter le temps tout en l'avertissant (le message au mur auquel j'ajoute ironiquement le nom de famille de Chloé ... "Price" ... amusant). Pourquoi ferait-il ça ? Pour que Max ne culpabilise pas tout sa vie d'avoir laisser Chloé mourir et qu'elle comprenne que c'était son destin. De fait, le sacrifice de Chloé est la fin la plus cohérente du jeu puisque Max en prend conscience.

Lorsque le papillon vient se poser sur le cercueil de Chloé, Max sourit en le voyant. Elle a dû comprendre le pourquoi du comment et ce qu'elle a gagné à avoir vécu cette semaine de dingue. J'imagine que peu de temps après, le papillon bleu avait pris sa forme spectrale et n'était plus visible, l'esprit de Chloé reposant en paix de voir Max ainsi.

Après cette longue analyse qui n'intéressera peut-être que moi (c'est déjà bien), le jeu se montre pour moi d'une solidité à toute épreuve dans sa construction. Rien ne me paraît incohérent au-delà de quelques réactions un peu étranges de certains personnages qui s'obstinent à vouloir aller dans une certaine direction pendant les dialogues. Mais franchement c'est pas grand chose.

Libre à vous de me dire que j'ai craqué, que j'ai raté des trucs qui ne tiennent réellement pas debout mais en l'état, Life is Strange a réussi à me tenir captivé pendant les 30h de mes trois parties. Il m'a touché, surpris par son approche du genre, et plu par la partie science-fiction des voyages dans le temps. Si seulement il avait été techniquement à la hauteur, il aurait été encore plus agréable à suivre.

Steeve
Akram master
Akram master

Masculin Nombre de messages : 11217
Age : 34
Jeu(x) du moment : World of Final Fantasy
Date d'inscription : 25/11/2006

Re: Life is strange

Message par Steeve le Dim 7 Aoû 2016 - 6:55

J ai tout lu et j aime bien ton analyse même si pour moi tu extrapoles facilement a certains moments dont je parle quand j avaiz critique le jeu. J ai pas le temps de te repondre mais j essaierai. Sinon rigolo de voir le constraste entre ton premier feeeling et ton avis final. Comme quoi....

@Dark Inquisitor a écrit:Après avoir vu la première vidéo, j'ai juste pas compris pourquoi ils s'embarquent dans ce truc.

On dirait du sous-Quantic Dream de prime abord, un gros truc mou avec des QTE partout et en prime une techno moisie. Ca à l'air donc tout aussi chiant, et en plus c'est moche.

Après Remember Me, je pensais qu'ils allaient capitaliser sur leur expérience pour offrir une seconde copie bien meilleure. Bah non. Ils vont taquiner Cage avec qui sait, p'tête plus d'intérêt et d'audace dans le propos. Avec des vrais choix, des vrais altérations scénaristiques... qui sait.

En l'état, je trouve ça naze et prendre le joueur à ce point pour un débile avec cette surcharge d'informations à l'écran (ceci est un frigo, là un placard, là ta mère), c'est ... pas mon truc.


Pipasrei
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 6533
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Life is strange

Message par Pipasrei le Dim 7 Aoû 2016 - 9:21

Un jeu qui traite de l'effet papillon de manière bien plus solide, c'est Steins Gate. Je ne sais pas si tu aimeras le genre Dark (visual novel), au pire, tente l'animé (moins bon, et moins complet que le visual novel, mais quand même bien plus solide que Life Is Strange).
Et je pense qu'il s'agit d'une des raisons qui ont fait que life is strange m'a déçu.

Après, c'est sur qu'il est plus facile d'avoir une certaine cohérence quand on a juste du texte et des images à gérer qu'un jeu dont on doit travailler les graphismes, l'animation, l'histoire, le gameplay...

Je vais pas te faire la liste des trucs qui m'ont chagriné dans le jeu, parce que j'ai une mémoire digne d'un poisson rouge (et encore, je suis sur qu'ils ont une meilleure mémoire que moi). J'en ai signalé une partie dans le topic.
Un truc qui me vient en tête

Spoiler:
Par exemple le passage des bouteilles, et de l'agression du gars qui veut récup son argent. Dans le cas présent, la situation est :
- On se fait agresser par un mec
>> Rembobinage qui peut remonter loin (avant de tirer sur les bouteilles)
>> l’héroïne au lieu de signaler le danger, préfère faire mumuse avec les bouteilles
>> a le temps de parcourir 30km si elle veut, et on enclenche volontairement la cinématique ou elle tente ENFIN de signaler à Chloé le danger, mais trop tard l'agresseur est là

Après, je pense que 2 des gros défauts du jeu sont liés aux choix des concepteurs :
- Le format épisodique (qui du coup ferme certainement les possibilités d'embranchement et de fins plus rapides)
- La signalétique qui indique à coup sur ce qui modifie l'histoire ou non. Alors que certains dialogues sans signalétique pourrait laisser soupçonner des modifications dans l'histoire. Ca permettrait de laisser un doute à la personne sur les vrais implications dans l'histoire, et avoir un impacte émotionnel plus fort.

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8348
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Life is strange

Message par Dark Inquisitor le Dim 7 Aoû 2016 - 21:51

Oui Steeve, je me suis dit la même chose car j'avais souvenir d'avoir trouvé la première vidéo de présentation nulle. Je trouve toujours étrange cette réorientation après Remember Me, mais comme au final l'ensemble du jeu m'a accroché (ne jamais se fier à une vidéo comme on dit toujours, moi le premier), je ne peux que dire que j'avais complètement tord puisque le côté "mou" ne m'a jamais dérangé. P'tête parce que cette année j'ai abusé plus que de raisons des jeux "hardcore" avec Dark Souls III, puis Bloodborne, puis Furi que j'ai très vite arrêté. Besoin de calme sans doute. Ces jeux sont reposant.

Cela étant, le côté "gros icônes" n'est pas à l'avantage du jeu non plus puisqu'il ne donne pas trop envie de chercher, juste de tourner la caméra dans tous les sens pour repérer de loin ce qui est interactif ou pas. Dans certains jeux c'est l'objet qui brille, là c'est l'interface qui en rajoute. Donc comme Pipasrei, j'aurais préféré avoir une option pour désactiver ça même si au final, ça ne m'a réellement dérangé dans ce jeu. De là à dire que c'est un gros défaut. Nope (et pourtant je n'aime pas les interfaces).

D'ailleurs pour te répondre Pipasrei, je suis complètement d'accord sur l'impact négatif du format épisodiques puisque comme je l'ai indiqué dans ma critique, je déteste ça. Mais comme j'ai pu tout faire d'un bloc, ça m'a forcément moins dérangé. Cela étant, on peut tout à fait découper les jeux de Quantic en épisodes également, les personnages secondaires pouvant mourir à divers moment, ce qui n'empêche en rien d'aller jusqu'au bout de l'histoire. Mais s'ils font un Life is Strange 2, j'attendrai là encore la version complète.

Pour ton spoiler, je n'ai jamais rembobiné dans le temps à cet endroit donc je n'avais forcément jamais remarqué cette incohérence. S'il existe d'autres cas, j'ai dû les rater aussi car je n'ai jamais chercher à remonter toujours au plus loin dans le temps si ça n'était pas nécessaire. Du coup, sur trois parties, je n'ai vraiment rien relevé de problématique. Coup de bol faut croire.

Enfin pour Steins Gate : non je n'aime pas les Visual Novel. Trop niche pour moi, trop statique et beaucoup trop littéraire comparé aux Films Interactifs. Mais comme tu le dis, c'est plus facile d'approfondir la question sous ce format (ou n'importe quel autre sujet en fait). Tu te doutes bien que le public visé n'est pas du tout le même. Je ne connais pas la durée de vie d'un Steins Gate mais j'ai regardé vite fait une vidéo et c'est clairement pas ma came. Beaucoup trop de texte à lire en effet, non merci. Je ne pense pas que le but d'un Life is Strange soit de faire mieux ou de concurrencer un Visual Novel, juste de faire autre chose et de toucher plus de monde.

Et bien sûr que j'extrapole un peu puisqu'on a pas toutes les réponses et les certitudes sur tout. Cela étant, je pense rester dans une cohérence globale qui correspond au jeu, donc même si cela reste discutable, je n'ai pas l'impression que ça soit complètement irréaliste d'extrapoler certaines questions qui restent sans réponse à la fin du jeu.

    La date/heure actuelle est Mar 17 Jan 2017 - 7:46