Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Gabriel Bleau
Casual Gamer
Casual Gamer
Masculin Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 18/07/2015

Ce qui fait la magie de Zelda

le Ven 21 Aoû 2015 - 19:28
Bonjour tout le monde,

Pour mon premier topic sur ce forum, j'aimerais vous parler de l'une de mes séries favorites tout en tentant d'analyser les éléments qui l'on rendu culte pour la communauté des joueurs. Bonne lecture!

The Legend of Zelda, cette série mythique des jeux vidéo n’est toujours pas au bout de ses peines après plus de 25 ans d’existence. Je dois avouer que je partage un amour fou pour ces titres. Le premier jeu vidéo auquel j’ai joué était  Zelda : A link to the past sur la SNES. Je devais avoir à peine quatre ans. Mon père m’avait amené chez son ami. Ce dernier avait des enfants et ils étaient tous au sous-sol devant la télé où quelqu’un jouait au jeu. Ils m’ont demandé si je voulais essayer. Je n’avais jamais touché à un jeu vidéo de ma vie, mais me voilà, une manette dans les mains, plongé dans le magnifique royaume d’Hyrule. Je suis tombé sous le charme en quelques secondes seulement. La musique, la forêt verte, les maisons colorées, les ennemis diversifiés et la longue liste d’armes à utiliser. Je trouvais ça cent fois mieux que de faire des casse-têtes. Désolé maman xD


(Dans Hyrule, un royaume affligé par la magie noire, vos pires ennemis restent les poulets!)

Mais comment Nintendo a-t-il réussi à garder ce charme au fil des ans? La réponse réside tout d’abord dans l’histoire de Zelda. Évidemment, chaque jeu à sa propre histoire, qui est parfois plus complexe que d’autres, mais c’est l’histoire d’ensemble qui rassemble les fans autour de la série depuis le début. Cette histoire de réincarnation de héro, de la déesse et du mal offre une possibilité infinie d’idées nouvelles, car les âmes de ces personnages ne cesseront jamais de perpétuer la chaine. Pendant longtemps, les fans de la série se sont amusés à deviner l’ordre logique des jeux, car rien n’était objectivement présenté par Nintendo, jusqu’à récemment avec le livre de l’histoire d’Hyrule. Toutefois, ces discussion à travers les forums sur internet alimentaient la popularité des jeux en permettant au joueur d’explorer chaque pixel d’un Zelda afin d’y trouver des réponses. Les joueurs discutaient de leurs trouvailles et de leurs théories alimentant sans cesse l’intérêt autour de la série. Même si désormais, je pense que chaque jeu Zelda devra maintenant justifier sa position sur cette ligne du temps dans son intrigue, Nintendo possède toujours la liberté de nous présenté la légende à n’importe qu’elle époque de l’histoire. Cette simple liberté, laisse les fans rêvés des grandes possibilités qui pourront leur être offerts avec chaque nouveau titre.

C’est d’ailleurs ce que Nintendo est capable d’imaginer pour la série qui est également l’un des points les plus importants. Les différents royaumes de Zelda restent toujours des endroits très originaux remplis de mystères bien cachés. L’exploration est un élément clé des jeux depuis le tout premier opus. Pour ceux qui y ont joué, le premier Zelda est très différent des jeux que l’on voit de nos jours. On commence dans une zone, sans arme, sans carte, sans histoire et un vieux bonhomme nous donne une épée dans une grotte pour nous laisser ensuite à nous même dans un monde remplis d’ennemis. Pourtant, c’est là que le plaisir commençait réellement. Bon, dis comme ça n’a peut-être pas l’air très excitant, mais il faut comprendre qu’à l’époque, Zelda était l’un des premiers jeux d’aventure qui permettaient aux joueurs de se promener librement dans un monde ouvert. Sorti en 1987 pour la NES, le jeu s’est vendu à plus de 6.51 millions d’exemplaires faisant de ce-dernier, le titre le plus vendu de la console.
(http://vgsales.wikia.com/wiki/The_Legend_of_Zelda)

Cependant, un monde ouvert n’est rien s’il semble vide et sans vie. Les jeux Zelda sont remplis de quêtes, d’ennemis et de personnages uniques. Cette recette, dosée adéquatement, réussie à créer une immersion incomparable. Je crois que la clé du son succès réside dans les petits détails qui font travailler notre imagination. Pour tous ceux qui sont familiers avec les jeux les plus populaires comme ceux de la N64 (Ocarina of time et Majora’s Mask) ou encore Windwaker ou Twilight Princess. Vous pouvez facilement comprendre ce que je veux dire. Dès les premières minutes de jeu, vous êtes absorbé dans ce riche univers fantastique. Les couleurs vibrantes, les paysages grandioses et les nombreuses aventures qui vous attendent ne sont que la surface d’un monde riche et rempli d’histoires.  

D’ailleurs mon paroxysme en ce qui concerne tous les jeux Zelda se trouve à être mes premiers pas en dehors du village de départ. Vous savez que c’est le début d’une grande aventure lorsque vous montez sur votre bateau à voile dans Windwaker (mon jeu Zelda préféré) pour la première fois et que vous vous retrouvez à naviguer sur cette grande étendue d’eau à perte de vue tout en écoutant l’entrainante musique qui se déclenche. C’est ce sentiment d’aventure qui vous prend par les tripes lorsque vous voyez les plaines d’Hyrule pour la première fois dans Ocarina of time ou encore lorsque vous descendez sur Terre dans Skyward Sword.  

Cependant une ambiance ne se créer pas qu’avec des images, il est nécessaire de stimuler plusieurs sens pour créer une atmosphère qui semble réel. En ce qui me concerne, je pense que la musique et le son en général sont un atout majeur pour donner le ton à un jeu et pour en ajouter, je voudrais parler de mon expérience de Dragon age : Inquisition.

Personnellement, je suis incapable d’y jouer. Je suis rendu à la quête finale et je n’ai aucune envie de la faire. Le son du jeu est terrible à mon opinion. Je trouve la musique minable et sans âme, sauf à Val-Royaux, la seule zone avec une ambiance quelconque. Je trouve donc très difficile de me promener à travers des grandes zones et ne rien entendre à part les plaintes de mes compagnons. Bref, pour moi, Zelda est l’un des seuls jeux capables de me faire sentir comme si je partais vraiment pour une aventure grandiose grâce à ses mélodies et j’aimerais que plus de développeurs décident de mettre autant d’effort sur cet aspect d’un jeu. Il suffit de voir à quel point le chant de l’ocarina : Song of Storm est devenu emblématique pour les fans de la série pour comprendre l’importance de la musique dans un jeu.

Me voici rendu maintenant à présenter le point principal de la série, les donjons et les casse-têtes. Quoi de mieux dans un jeu que de réussir à varier la jouabilité à tous moments en nous faisant travailler un peu du cerveau? J’adore les donjons dans les Zelda tout autant que les casse-têtes que l’on retrouve un peu partout dans le monde ouvert. Je pense que Nintendo fait un travaille remarquable afin d’imaginer toutes les possibilités techniques qu’une arme peut faire, en plus d’abattre des ennemis. Prenez le fouet du jeu Skyward Sword par exemple, cet objet peut non seulement étourdir les ennemis pendant un moment, mais également leur voler des objets, comme des clés ou des matériaux en plus de permettre à Link de se balancer ou de faire tournoyer certain mécanisme. Un seul objet permet de faire ici, quatre actions différentes et elles sont toutes présentées dans le même donjon afin de montrer ses nombreuses utilités au joueur.

Sans oublier que tous bon donjon qui se respecte doit abriter un boss des plus spectaculaires. Ici, même si les jeux Zelda ne sont pas les plus difficiles, un combat contre l’une de ces créatures reste toujours un moment épique de chacun de jeux. Je trouve que leur originalité les rend totalement mémorables. Tous ceux qui ont joué à Ocarina of Time se rappellent du premier boss : Gohma, cette araignée géante à l’œil globuleux qui marchait au plafond et pondaient des œufs. J’avais vraiment peur d’elle quand j’étais petit. Il faut dire que notre jeune héro parait bien inoffensif avec son lance-pierre devant cette bête monstrueuse qui se cache dans l’ombre. Je pense que le seul autre titre dont les boss m’ont marqué est sans aucun doute la série des Souls (Demon’s Souls, Dark Souls, etc.) et vous pouvez comprendre pourquoi.


(Moi, si je serais armé d’un couteau à beurre et d’un bouclier en bois, je me sauverais sur le champ)

Enfin, c’est grâce à tous ses atouts que la série est devenue culte aujourd’hui.  Link s’est également mérité une place dans les personnages les plus emblématiques de l’industrie du jeu vidéo au point ou même des non-adeptes savent le reconnaître. « Mais oui, je connais ce garçon, c’est Zelda! » :-_-:… Il suffit de voir comment l’internet a réagi à la rumeur de l'émission télévisée sur le sujet par Netflix pour comprendre à quel point la série est appréciée par la communauté des joueurs. Il faut cependant l’admettre que ces jeux ne sont pas sans défauts, je le reconnais quand même, mais cela n’effacera jamais le fait que la majorité de mes meilleurs souvenirs devant la télé ont été avec The Legend of Zelda.

Et vous, quel est votre meilleur souvenir de la série? Concevez-vous le son comme un élément majeur d’un jeu? Pensez-vous que nous aurons droit à des opus pendant une autre dizaine d’années ou que le jeu est devenu un peu trop stagnant?


Source des images :
http://199.101.98.242/media/images/34385-Legend_of_Zelda,_The_-_A_Link_to_the_Past_(USA)-10.jpg
http://zeldadungeon.net/gallery/albums/OoT/3DS/Screenshots/screen03.
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8649
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Metro Last Light (PC) / Va-11 Hall-A (PC) / Star Trek: Bridge Crew (PS VR)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Ce qui fait la magie de Zelda

le Ven 21 Aoû 2015 - 22:11
Intéressant et passionné. Je vais faire court : pour moi la série est sans intérêt depuis Twilight Princess. Mon meilleur souvenir : A Link to the Past, le premier épisode que j'ai joué et rejoué. Depuis, ça n'a quasi par changé à part le passage en 3D, quelques véhicules bonus comme le bateau et voilà. Link en autiste débile, j'en peux plus, Zelda en potiche, j'en peux plus, et Ganondorf en gros méchant j'en peux plus. Même si ça se renouvelle ça et là, ça tourne trop en rond pour moi et je n'ai plus aucune envie d'explorer Hyrule depuis des lustres. Le prochain, je le regarde du coin de l'oeil, mais j'en attends rien, et je ne l'attends pas tout court.

Quant au "son", oui c'est un élément vital pour moi. Mais je fais passer l'ambiance d'un jeu avant tout, donc je coupe toujours les musiques depuis quelques années. L'ambiance d'un jeu doit se suffire à elle-même, et même dans les survival horror, je déteste les "coups de violon" pour accentuer un effet de surprise. Hélas, à jouer sans musiques j'en constate aussi parfois de nombreux bugs, comme dans Witcher 3 où tu vois régulièrement des musiciens aphones dans les villes.
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6649
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Ce qui fait la magie de Zelda

le Sam 22 Aoû 2015 - 0:34
Comme le dis Dark Inquisitor, on sent ta passion dans ce topic. Pour ma part, à part a link to the past également ainsi que le wind waker, j'ai pas vraiment accroché à la saga, y compris Ocarina Of Time (non, ne me lancez pas de cailloux, ça fait mal). Je trouve pas les jeux mauvais non plus (faut pas déconner), mais ça m'emballe pas plus que ça. L'univers ne me parle pas, et je n'accroche pas au héros.

Ironiquement, j'ai même plus apprécié sa copie hommage 3D dot game heroes, qui dans le fond, ne change pas tellement de zelda, mais j'ai beaucoup plus accroché à l'esthétisme du jeu.
avatar
Flikvictor
Gamer
Gamer
Masculin Nombre de messages : 273
Age : 42
Jeu(x) du moment : The Legend of Heroes Trails of Cold Steel (PS3), SAO Memory Defrag (Android)
Date d'inscription : 24/03/2015

Re: Ce qui fait la magie de Zelda

le Sam 22 Aoû 2015 - 11:12
Belle prose....
J'ai fini tous les derniers opus inédits sur supports nomades (Phantom Hourglass, Spirit Track et A Link Between Worlds) et je les ai trouvé bons voire très bons.
Mais on ne va pas se mentir: je continue à y jouer plus par nostalgie (les sons et le gameplay) que par réel plaisir de découverte, vu qu'il est inexistant aujourd'hui. je n'ai jamais compris pourquoi Nintendo n'aie pas chercher à faire grandir sa licence, faire évoluer ses héros. Ocarina of Time a été une révolution en 1998 et depuis... Plus rien. Que vaudra le dernier Zelda face à un Witcher 3, mètre-étalon actuel de l'A-RPG? Je ne dis pas non plus de faire grandir la licence au point d'envoyer Link dans un bordel et de tringler à tout va, non. Mais juste sentir une évolution intelligente qui permettrait à cette série de sortir enfin du passé dans lequel elle est enracinée depuis plus de 10 ans. Et puis que la firme nous debarrasse aussi de ces PNJ attardés sortis tout droit d'un asile. Hyrule mérite mieux.
avatar
Gabriel Bleau
Casual Gamer
Casual Gamer
Masculin Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 18/07/2015

Re: Ce qui fait la magie de Zelda

le Lun 24 Aoû 2015 - 5:29
Je suis d'accord avec vous en ce qui concerne le statut de la série. J'aimerais également voir Nintendo déballer le grand jeu pour le prochain opus avec des personnages mémorables et des intrigues déroutantes. Je pense que c'est une bonne chose qu'ils aient reporter sa sortie afin de le travailler un peu, car quand on trouve sur le marché des jeux comme The Witcher 3 (sérieusement, on devrait mettre ce titre dans la catégorie des "AAAA" tellement il est réussi) il sera difficile pour le grand "N" de se tailler une place dans la bibliothèque des joueurs en posant la simple carte de la nostalgie et en ne changeant pas la formule des Zelda.

Même si je suis excité par la venue du nouveau titre (j'ai acheté une Wii U uniquement pour ça xD) Je reste un peu sceptique en voyant les vidéos qui nous ont été présentés. Les ennemis semblent très faibles (encore une fois...) et le saut avec l'arc m'apparait comme un simple bonbon pour les yeux qui sera plaisant les cinq premières minutes, mais qui n'aura aucune utilité pratique dans le jeu en tant que tel.

Je sais qu'il est encore très tôt pour juger, mais personnellement, j'espère qu'on verra la relation entre Link et Zelda se développer au fil de l'histoire. J'aimerais également que les NPC comprennent que Link est dans une quête pour sauver le monde et qu'il a mieux à faire que de cueillir des citrouilles pour faire de la soupe! Ma foi, il y a des monstres qui rodent tout autour du village et ça ne les dérange pas?

Enfin, espérons que Nintendo prendra le temps de regarder ce que les derniers grands RPG et jeux d'aventures ont fait pour avoir du succès et de s'en inspirer pour créer une expérience unique et rafraichissante pour la série
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum