Kingdom Hearts II

Partagez

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8346
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Kingdom Hearts II

Message par Dark Inquisitor le Dim 4 Fév 2007 - 20:51

Once again I copie-colle mon test venu d'ailleurs... z'avez le droit d'être d'accord ou pas avec ma conclusion, peu m'importe Twisted Evil

TEST : KINGDOM HEARTS II (PS2)


Ami des grands et des petits, Mickey et Sora reviennent après quatre ans d’absence. Dans ce laps de temps qui permet à un Bethesda de pondre un Oblivion assez colossale dans son contenu, on espère voir un nouveau mariage Square-Enix et Disney fructueux, pour le meilleur plus que pour le pire. Perfectible à bien des égards, le premier Kingdom Hearts avait ses détracteurs et ses fans inconditionnels qui n’hésitaient pas à le placer en tête de liste des meilleurs Action-RPG. Avec cette suite, ce sont tous les espoirs nourris pendant des années qui prennent vie et bien qu’un épisode GameBoy Advance (Kingdom Hearts : Chain of Memory) ait vu le jour entre-temps, c’est cette version PS2 que les fans attendaient plus que tout. Le porteur de la Keyblade est de retour et il vous ouvre les portes d’une nouvelle aventure.

The Final Fantasy of Walt Disney

Alambiqué de manière tortueuse, le scénario dévoile ses premières cartes de façon obscure et n’hésite pas à brouiller les pistes à travers un long prologue de plusieurs heures qui aura de quoi surprendre. Prenant en main un personnage qu’on ne s’attend pas forcément à voir, on est aussi perdu que Roxas qui se demande ce qui lui arrive, et on se pose tout autant de questions que lui sur des évènements dont on comprend encore mal la teneur. Une fois cet étrange voyage effectué, on retrouve le visage plus familier de l’ami des shorts courts, à savoir Sora. Toujours accompagné par Dingo et l’énervant coin-coin, pardon, Donald, les aventures de Sora se focalisent autour d’un but principal : retrouver Riku et Kairi, les deux comparses de toujours de Sora qui ont disparu suite aux derniers événements. Mais ses recherches le mèneront surtout à mettre à jour les membres d’une organisation étrange qui se fait appeler Organisation XIII (eu égard aux treize membres qui la composent, ça tombe bien) et dont les projets sombres ne sont pas pour plaire à tout le monde. Il va de soi que les dernières heures du jeu sont très riches en rebondissements et combats de gros calibres, offrant une durée de vie dépassant allégrement la quarantaine d’heures pour peu que vous ayez à cœur de vous attardez un minimum sur les différents mini-jeux que comporte Kingdom Hearts II. Histoire de parfaire le tableau, vous aurez même le loisir de prendre part à des phases de shoot’em up assez réussies où vous pourrez récolter de nombreux bonus, débloquer tout un tas de vaisseaux, et même construire le votre ainsi que les satellites qui pourront l’accompagner.

A travers la quinzaine de mondes différents, notre trio ira traîner ses guêtres dans des lieux inspirés par les grands monuments de chez Disney, aidant à chaque fois le héros local à se défaire de la présence parasitaire des Sans-Cœur et des Simili. On retrouvera alors un grand nombre de figures connues qui croiseront elles-mêmes des personnages issus des Final Fantasy VII à X-2, en passant par Advent Children. Ainsi, en plus du Château du Roi Mickey, on retrouve le monde ensablé d’Aladin, les terres arides du Roi Lion, les profondeurs abyssales de l’océan de la Petite Sirène, le livre magique de Winnie l’Ourson, le facétieux Jack Sparrow sur son Black Pearl, le Colisée d’Hercule, la Chine ancestrale de Mulan ou le monde numérisé de Tron. Et qui dit héros dit également vilains, une belle brochette de sales tronches qui ne manqueront pas de vous poser quelques problèmes. On croisera donc le cruel Jafar, le délirant et sarcastique Hadès, le très logique MCP qui se pose en précurseur de l’Architecte de la Matrice, du vile capitaine Barbossa, et ainsi de suite. Au-dessus du lot, on trouvera même la puissante et démoniaque sorcière Maléfique aidée par un Pat Hibulair toujours aussi peu courageux quand il faut passer à l’action. Les combats contre les boss représentent d’ailleurs une grosse part du jeu car ils sont non seulement très nombreux, mais ils durent également assez longtemps. A noter bien entendu la présence d’un boss caché qui vous attend dans le jeu, et ce dernier ne fera pas mentir sa réputation, vous faisant bien comprendre qu’on ne chatouille pas les ailes des anges sans y perdre des plumes.

Du côté Final Fantasy, on verra passer avec plaisir des personnages emblématiques qu’on ne croyait plus revoir de sitôt comme Aerith, Youfie, Cid, Cloud, Tifa et Sephiroth pour la famille FFVII. Squall et Seifer seront par contre les deux seuls représentant de FFVIII. Encore plus solitaire, l’esseulé petit mage noir Vivi portera comme il peut les couleurs de FFIX. Enfin, les truculentes Yuna, Rikku, et Paine de FFX-2 viendront jouer les trouble-fête, et pour FFX, on aura comme unique survivant Auron, qui malgré des répliques assez minables en général, conserve une classe indéniable. Pour chapoter tout ce beau monde, les Mogs seront en poste un peu partout, tenant des boutiques permettant de synthétiser divers objets grâces aux gemmes, pierres et éclats d’éléments gagnés pendant les combats. Quid des Chocobos ? Ils sont sans doute partis en vacances. Et même si l’on voit nettement que c’est encore Final Fantasy VII qui remporte la palme de la supériorité numérique, on pourra néanmoins déplorer l’absence de certains personnages qu’on aurait bien vu dans certains univers, comme Rouge XIII qui aurait tout à fait eu sa place chez le Roi Lion, même s’il aurait pu lui voler la vedette aux yeux des fans. Les classiques invocations font également un peu défaut car on aura beau vouloir s’en convaincre, un Génie d’Aladin, un Chiken Little ou un Peter Pan ne vaudront jamais les immortels Ifrit, Shiva ou Bahamut qui auraient pu venir accompagner ces derniers. Mais le plaisir de revoir tout ce beau monde est assurément présent.

Kingdom Boss

En explorant les mondes qui sont relativement petits et rapides à visiter, on sera très souvent confronté aux affrontements qui ont lieu un peu partout, les Sans-Cœur ayant un côté envahissant assez remarquable. Le système de combat de Kingdom Hearts II est à la fois simple et complexe à maîtriser. Simple de part le côté Action-RPG qui veut que lors de nos petites virées dans la nature, on tombe régulièrement sur tout un tas d’ennemis que l’on dézingue en temps réel en s’acharnant sur la touche X. Simple également par l’assistance permanente qu’apporte le jeu dès lors qu’il faille utiliser une action de « Réaction » au moment opportun, ou par la diffusion de messages d’aide en haut de l’écran. Simple enfin par la refonte totale de la caméra imbittable du premier Kingdom Hearts, devenant pour le coup entièrement libre et dotée d’une fonction de locking pour ne pas perdre sa cible de vue, très pratique quand elle mesure quelques dizaines de mètres de haut. Mais les combats sont également complexes pour la même raison puisque comme dans beaucoup d’autres jeux où la caméra est libre, on se heurte régulièrement à des positions aberrantes où l’on ne voit rien. Demi-tour non voulus, angles mal choisis, locking qui donne le tournis sur les ennemis très rapides, etc. Même si l’évolution est là, on est encore loin du compte et certains préfèreront sans doute le système de Star Ocean III basé sur une caméra fixe et lointaine qui donne une vue globale et sans ambiguïté du terrain. A cela s’ajoute une lisibilité assez basse de l’action lors des combats mettant en scène de nombreux protagonistes. Les effets spéciaux sont en effet légion et noyé dans la masse, à sauter dans tous les sens et à virevolter de droite à gauche, on se perd facilement et on ne sait pas toujours ce que l’on fait les premiers temps.

Au-delà de ces imperfections qui ne manqueront pas de vous énerver très régulièrement, on trouve également d’excellentes choses comme les Fusions qui combinent deux ou trois personnages pour donner à Sora une nouvelle forme bien plus puissante qui utilise deux Keyblades à choisir dans toutes celles qu’il récoltera en route. On peut également invoquer certaines personnages qui ne sont pas tous directement liés au jeu (Chiken Little, ou Peter Pan par exemple), mais il faut avouer que cette fonctionnalité devient assez secondaire pour le coup car côté efficacité, le système de coopération se révèle bien plus percutant et peut faire de gros dégâts sur l’ennemi s’il est bien utilisé. Dans le doute, un petit tour chez Jiminy Cricket et on pourra consulter les fiches explicatives de chaque combo, ce qui ne laisse aucune excuse quant à une mauvaise utilisation de ces derniers. Déplorons néanmoins que la plupart du temps, un bon bourrinage massif des touches Croix et Triangle suffisent à se sortir de presque toute les situations. Les évènements de Réaction en deviennent d’ailleurs une petite balade de santé car plutôt que d’attendre le moment précis où il faut appuyer sur la bonne touche, on peut se contenter de la marteler sereinement en regardant l’écran.

Enfin, les combats contre les boss eux-mêmes sont parfois très confus pour ne pas dire souvent incompréhensibles. Derrières certaines idées exploitées avec intelligence, se cachent des rencontres dont on ressortira parfois sans trop savoir ce qui s’est réellement passé tant ça allait vite, et tant on avait peu de temps pour bien analyser la situation. On pourra également conspuer durant ces phases la caméra de locking qui perdra régulièrement une cible qui se téléporte. On passera alors son temps à cibler un ennemi qui prendra un malin plaisir à passer hors champ pour nous attaquer, nous laissant à la merci d’attaques parfois puissantes. Plus délicat, la gestion de l’inventaire peu s’avérée délicate car l’action étant ininterrompue, il faut composer avec les quelques temps morts d’un affrontement pour trouver le bon moment pour se soigner. Bien entendu, lancer une potion au moment où l’on prend une attaque dans la tête annulera cette action et on peut facilement y perdre la vie si on y prend garde. On pourra enfin s’emmêler les pinceaux avec les attaques coopératives dont il vaut mieux vouloir maîtriser complètement le déclenchement plutôt que de rendre ces compétences automatiques chez les deux zigotos qui vous accompagnent. Un combat pouvant tourner court à cause d’un déclenchement non désiré qui se lancera dans le feu de l’action sans qu’on y prenne garde. Au-delà du système qui semblerait presque aussi accessible que celui d’un Zelda, se cache donc une richesse bien plus grande qui demande une toute aussi grande attention et un minimum de maîtrise pour ne pas finir en brochette régulièrement.

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8346
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par Dark Inquisitor le Dim 4 Fév 2007 - 20:51

One-Winged Angel

Sans être exceptionnel techniquement, reconnaissons à Kingdom Hearts II d’être très fidèle aux dessins animés et films dont il représente les univers. On déplore évidemment la présence d’un aliasing assez prononcé et il eut été franchement appréciable que Square-Enix se fende d’un effort dans ce sens pour lisser un peu tout ce qui pique les yeux, mais le travail réalisé reste de haut niveau avec certains environnement gigantesques qui donnent le tournis. Et puis, comment ne pas être touché par la fidélité de l’univers de Mickey à ses débuts alors qu’il côtoyait un Pat Hibulair encore capitaine d’un bateau dont la souris était le moussaillon. Les mondes plus réels ne sont pas en reste et offrent un contraste assez différent, notamment quand on passe des Pirates des Caraïbes au précurseur de la Matrice qu’est Tron. Mais au final, ce qui reste le plus impressionnant c’est bel et bien l’animation dans sa globalité qui transpire la réussite à travers les innombrables cinématiques. Dantesque serait un mot approprié tant la variété et la richesse des œuvres originales se retrouvent dans ce jeu. A aucun moment on ne peut réellement prendre en défaut le jeu sur ce point, ni même sur celui de la bande son de bout en bout remarquable. Les musiques sont facilement identifiables pour qui fut bercé par les dessins animés Disney. On retrouvera même quelques petites références de chez les Final Fantasy, comme lorsque vous rencontrerez le méchant à l’épée la plus longue de l’histoire du RPG. Un travail là encore superbe qui est complété par les voix qui accompagnent un grand nombre de dialogues.

Entièrement localisé, le jeu est une franche réussite question doublages. On reconnaîtra sans peine nombre de doubleurs français professionnels officiant pour Disney, et l’initiative est plus que louable à une époque où les jeux PS2 sont assez souvent en anglais, même dans le texte. Alors imaginez un RPG qui soit entièrement francisé, exception faite bien entendu des chansons des génériques de début et de fin, mais peut-on réellement en vouloir à Square-Enix pour cela ? Assurément non car rien ne pourra venir entraver notre bonne humeur puisque à part ces cas très spécifiques, tout, y compris les chansons présentes dans le monde de la Petite Sirène, bénéficient de la localisation dans la langue de Molière. Les différents personnages des Final Fantasy héritent également de doublages vocaux et si certains surprendront les fans pour n’avoir jamais parlé qu’en anglais, le résultat et là encore appréciable, même si parfois le ton semble légèrement décalé vis-à-vis pour certains. Un beau geste assurément de la part de Square-Enix qui ne nous avait pas habitué à tant de bonté envers le marché francophone, et qui ne ferait presque oublier l’absence d’un mode 60Hz, seule bête noire encore en vie chez Square. On se demande si un jour l’éditeur arrêtera de nous prendre pour des buses quand on voit que la majorité des autres studios moins importants parviennent tous à proposer du 60Hz dans leurs jeux. Histoire de terminer sur une note moins joyeuse donc, on ne peut s’empêcher de constater que le jeu n’est pas exempt de lourds défauts.

Bien qu’assez variés dans leur nombre, les mondes visités et inspirés par Disney sont ridiculement petits. Et non seulement ils sont petits et linéaires, mais ils sont également complètement vides de toute vie, hors personnages principaux. Comment ne pas rester perplexe en visitant le Château de Mickey complètement désert ? Comment rester de marbre face au monde de Mulan qui se résume à un camp militaire, un bout de forêt, un bout de montagne et un bout de Palais Royal de l’Empereur ? Comment accepter de voir le monde de Tron résumé à trois couloirs et deux salles insipides, la course de moto étant d’ailleurs passée d’une épreuve intense et sans pitié à un vulgaire Road Rash où l’on tape sur les concurrents avec sa Keyblade ? De plus, l’overdose de cinématiques peut également décourager les joueurs qui s’attendent à un jeu beaucoup plus rythmé. On en vient même à mettre en doute la pertinence de nombre d’entres-elles juste là pour donner deux ou trois informations anodines, ou forcer une blague pourrie (et elles le sont toutes), à tel point que l’on se dit que sans tout cela, le jeu serait nettement plus court. Dire que l’on assiste à chaque changement d’écran à un évènement narratif de plusieurs minutes ne serait pas faux, et si les combats n’étaient pas aussi longs, on ferait le tour de Kingdom Hearts II en deux fois moins de temps assurément. Dernière critique et non des moindres, le jeu tarde tellement à démarrer que les vingt ou trente premières heures pourront paraître insipides en regard de l’intensité finale qui se concentre sur quelques heures. Bien que l’on puisse comprendre ce genre de montage scénaristique, il est dommage que Square-Enix n’ait pas trouvé le juste équilibre pour ne pas endormir le joueur enfermé dans un schéma banal de « arrivée dans un monde, recherche du boss, massacre du boss, monde suivant ».

Heartless Quest

Coloré comme il se doit, accessible et très bon enfant, Kingdom Hearts II n’échappe pas à quelques défauts tels des combats que la caméra et la surabondance d’effets spéciaux contribuent à rendre brouillons. Les cinématiques présentes en très grands nombres participent également à la durée de vie confortable du jeu et leur justification est parfois discutable, tout comme l’humour enfantin voir parfois ridicule de certaines répliques. La sous-exploitation des univers Disney souvent réduits à quelques écrans de jeu laisse perplexe mais au-delà de ça, on découvre un jeu intense et condensé qui va à l’essentiel. A moins d’être totalement hermétique aux personnages Disney et aux Final Fantasy, et dans ce cas il faut fuir ce jeu comme la peste, on passera assurément un bon moment qui s’achèvera en apothéose par un final comme seul Square sait les faire. Lent à démarrer, frustrant, Kingdom Hearts II sait aussi toucher là où le voulait : au cœur des grands enfants que nous sommes restés.

Moggy
Boule de poil
Boule de poil

Nombre de messages : 7039
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006

Re: Kingdom Hearts II

Message par Moggy le Mer 7 Fév 2007 - 16:44

bin ça va Darkounet, t as reussi a rester objectif c est cool, kupo Smile

LDD
Autodidacte
Autodidacte

Masculin Nombre de messages : 3863
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par LDD le Sam 10 Fév 2007 - 12:34

Le vrai piège, c'est de croire que KH2 est un A-RPG.

Moggy
Boule de poil
Boule de poil

Nombre de messages : 7039
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006

Re: Kingdom Hearts II

Message par Moggy le Sam 10 Fév 2007 - 12:48

pourquoi ? kupo

c est un beat em all pi etre...

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8346
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par Dark Inquisitor le Sam 10 Fév 2007 - 18:28

Faudrait surtout voir à élargir le concept de Action-RPG car y a le mot Action dans le tas. Si KHII n'est pas un Action RPG, je me demande bien ce que c'est alors. Certes le côté RPG est assez light mais bon.

Super Cinoque
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Masculin Nombre de messages : 1609
Age : 36
Jeu(x) du moment : God of War Collection Volume 2
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par Super Cinoque le Sam 10 Fév 2007 - 19:26

Le truc c'est que si KH2 est un A-RPG, alors Zelda qu'est-ce que c'est ? Pour moi il est clair que les 2 ne jouent pas dans la même cétégorie.

Pour moi kh2 c'est un beat-them-all-cut-scened-rpg. On avance tout droit en tappant, ça ne peut etre qu'un beat them all :pirat:

LDD
Autodidacte
Autodidacte

Masculin Nombre de messages : 3863
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par LDD le Sam 10 Fév 2007 - 20:58

@Super Cinoque a écrit:kh2 c'est un beat-them-all-cut-scened-rpg
Voilà.
Il ne suffit pas d'un système d'évolution à base de points d'expérience et de niveau pour faire d'un jeu un RPG... dans KH2, tu as des combats successifs entrecoupés de cut-scenes (ou l'inverse ?), mais pas grand chose d'autre. Enfin c'est peut-être que ma vision est trop étroite... mais quand même, dans KH2 il n'y aucune énigme, aucun donjon, aucune phase de plate-formes, aucune vraie quête annexe, etc.

Je préfère un bon vieux Alundra.

Moggy
Boule de poil
Boule de poil

Nombre de messages : 7039
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006

Re: Kingdom Hearts II

Message par Moggy le Sam 10 Fév 2007 - 21:45

@Super Cinoque a écrit:Le truc c'est que si KH2 est un A-RPG, alors Zelda qu'est-ce que c'est ? Pour moi il est clair que les 2 ne jouent pas dans la même cétégorie.

Pour moi kh2 c'est un beat-them-all-cut-scened-rpg. On avance tout droit en tappant, ça ne peut etre qu'un beat them all :pirat:

deja je pige pas pourquoi certaine personne mettent zelda dans les RPG..dans ce cas resident evil aussi c est un RPG, kupo Very Happy

Akikaze
Gamer
Gamer

Masculin Nombre de messages : 200
Age : 27
Jeu(x) du moment : Makai Kingdom
Date d'inscription : 09/02/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par Akikaze le Sam 10 Fév 2007 - 23:39

@LDD a écrit:
@Super Cinoque a écrit:kh2 c'est un beat-them-all-cut-scened-rpg
Voilà.
Il ne suffit pas d'un système d'évolution à base de points d'expérience et de niveau pour faire d'un jeu un RPG... dans KH2, tu as des combats successifs entrecoupés de cut-scenes (ou l'inverse ?), mais pas grand chose d'autre. Enfin c'est peut-être que ma vision est trop étroite... mais quand même, dans KH2 il n'y aucune énigme, aucun donjon, aucune phase de plate-formes, aucune vraie quête annexe, etc.

Je préfère un bon vieux Alundra.
Je pense que ce qui fait de Kingdom Hearts une série RPG, c'est aussi la complexité de son scénario et la façon dont il est mené.

Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force

Masculin Nombre de messages : 8346
Age : 41
Jeu(x) du moment : Battlefleet Gothic: Armada (PC) / EVE: Online (PC) / EVE: Valkyrie (PS4 VR)
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par Dark Inquisitor le Dim 11 Fév 2007 - 10:52

Clair que si KHII n'est pas un RPG, ben Zelda non plus désolé. Dans Zelda ta progression est quasi nulle et ne tient qu'aux items que tu choppes dans les donjons, ainsi qu'au coeur qui augmentent ta barre de vie. Mais si on va par là, GTA San Andreas est aussi un RPG car il comporte une chiée de quête optionnelle, un perso évolutif dans ses stats, une histoire principale, une carte de jeu immense, etc. Mais c'est un débat éternel que de se demander où commence réellement le RPG et où il s'arrête. Si on voulait être super carré, les Elders Scrolls sont de purs RPG, les FF-like sont des RPG plus light et linéaires, et après, ben on a tout un tas de déclinaison orientées par des choix... Un hack'n'slash par exemple, c'est le combat et l'arborescence de progression qui prime, ainsi qu'une certaine représentation 3D. Mais la réflexion reste complexe car il y a toujours des déviances qui font que selon l'angle d'approche, on peut facilement déplacer un jeu qu'une catégorie à l'autre. Ainsi un Zelda peut-être considéré comme un RPG de part son thème et son gameplay général, mais aussi un simple jeu d'aventure car côté personnalisation du perso, ben c'est la dèche totale. M'enfin, spa grave hein. vous mettez bien KHII dans la case que vous voulez en fait Smile.

LDD
Autodidacte
Autodidacte

Masculin Nombre de messages : 3863
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par LDD le Dim 11 Fév 2007 - 15:11

Oui. On nous a peut-être menti... et si les A-rpg n'existaient pas ? C'est vrai que c'est une catégorie assez lâche où l'on pourrait être tenté de mettre tout et n'importe quoi.
Mais bon, concernant KH2, c'est l'impression de n'avoir rien d'autre à faire que de se battre et de mater des cut-scenes qui m'a donné l'impression d'être devant un simulacre de beat'em all.

Moggy
Boule de poil
Boule de poil

Nombre de messages : 7039
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006

Re: Kingdom Hearts II

Message par Moggy le Lun 12 Fév 2007 - 14:45

on pourrait alors le classer dans le Hack'n' slash scenarisé, kupo Smile

Ultimate Kuja
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Nombre de messages : 1652
Age : 26
Date d'inscription : 23/11/2006

Re: Kingdom Hearts II

Message par Ultimate Kuja le Lun 12 Fév 2007 - 14:48

l'eternel débat visant à definir clairement ce qu'est un A-RPG....

perso, j'ai abandonné, il y a trop de contradictions Laughing
je placais KH dans le domaine de l'action RPG pour l'évolution par systeme d'exp.... mais c'est vrai qu'à ce prix là Castlevania est un A-RPG aussi....

Spike
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Masculin Nombre de messages : 1349
Age : 29
Date d'inscription : 27/02/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par Spike le Mar 27 Fév 2007 - 19:36

J'ai été trés décu de ce KH2 pour ma part. J'etais même plutôt lassé à la fin, avec le Boss Final qui n'en finissait pas :S Vivement FFFXII ( haha ? )

Akikaze
Gamer
Gamer

Masculin Nombre de messages : 200
Age : 27
Jeu(x) du moment : Makai Kingdom
Date d'inscription : 09/02/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par Akikaze le Dim 23 Mar 2008 - 12:58

@LDD a écrit:concernant KH2, c'est l'impression de n'avoir rien d'autre à faire que de se battre et de mater des cut-scenes qui m'a donné l'impression d'être devant un simulacre de beat'em all.
Des cut-scenes qui dévoilent quand même un scénario bien complexe, surtout lorsque l'on inscrit le jeu dans la série (actuellement) trilogique... J'ai un peu plus de cinq heures de jeu devant moi et c'est l'impression que j'en ai déjà.

Kessiere
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer

Masculin Nombre de messages : 1237
Age : 30
Jeu(x) du moment : Yakuza,PES 6
Date d'inscription : 22/01/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par Kessiere le Dim 23 Mar 2008 - 15:21

Non le scénario n'est pas "bien complexe".
Il est faussement compliqué, ce qui n'est pas la même chose.

Azertoc
Explorateur de mondes
Explorateur de mondes

Masculin Nombre de messages : 2318
Age : 32
Jeu(x) du moment : Jeux divers et indés
Date d'inscription : 27/01/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par Azertoc le Dim 23 Mar 2008 - 17:30

Big Up aux membre de l'Organisation XIII qui ne servent....heu...quasiment à rien. on ne sait rien sur eux, ion se contente de leur casser la gueule et pas grand chose de plus.
L'exemple typique du truc qui fait chier. Pareil pour les juges de FFXII, ils ne sevent à rien a part faire joli.

Faire une groupe de mechant original/charismatique/utile à l'histoire n'est pas à la porté de Sqaure-enix. N'est pas MGS qui veux.

Steeve
Akram master
Akram master

Masculin Nombre de messages : 11215
Age : 34
Jeu(x) du moment : World of Final Fantasy
Date d'inscription : 25/11/2006

Re: Kingdom Hearts II

Message par Steeve le Ven 10 Oct 2014 - 10:04

Mais comment ca va déchirer cette version 2.5


Steeve
Akram master
Akram master

Masculin Nombre de messages : 11215
Age : 34
Jeu(x) du moment : World of Final Fantasy
Date d'inscription : 25/11/2006

Re: Kingdom Hearts II

Message par Steeve le Mer 5 Nov 2014 - 16:34


A.
Dark Souls Master
Dark Souls Master

Masculin Nombre de messages : 10856
Age : 34
Jeu(x) du moment : Les Xeno, Rogue Legacy.
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par A. le Mer 3 Déc 2014 - 15:37

J'ai reçu mon exemplaire que je ne toucherais pas avant 6 mois, la version limitée est plutôt jolie.

Sinon, il y a des rumeurs d'une re-sortie du 1.5 et du 2.5 sur PS4/One. Peut-être une annonce ce week end à la Playstation Experience ou aux Games Awards.

La ré-édition de la re-édition. Propre Laughing

Steeve
Akram master
Akram master

Masculin Nombre de messages : 11215
Age : 34
Jeu(x) du moment : World of Final Fantasy
Date d'inscription : 25/11/2006

Re: Kingdom Hearts II

Message par Steeve le Mer 3 Déc 2014 - 15:50

Putain t'as l'édition avant moi Evil or Very Mad
Ce qui est rassurant c'est que ma commande a été expediée aujourd hui. Vais pouvoir bien geeker ce weeke end. ^^

6 mois tu es optimiste... surtout que tu n'as pas encore fait KH1.5  :fear:

Sinon au lieu de faire de portage de remake de portage, faudrait qu'ils avancent KH3 plutot. Quel bande de baltringues.
Quand t'y penses, aucun nouveau KH n'est sorti sur sur la précédente génération. Scandaleux quand tu connais la popularité de la série.
Et pas très malin niveau stratégie de l'entreprise.

A.
Dark Souls Master
Dark Souls Master

Masculin Nombre de messages : 10856
Age : 34
Jeu(x) du moment : Les Xeno, Rogue Legacy.
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par A. le Mer 3 Déc 2014 - 15:55

@Steeve a écrit:Quand t'y penses, aucun nouveau KH n'est sorti sur sur la précédente génération.
Oui mais on a eu le droit à 3 FFXIII :fear:

Steeve
Akram master
Akram master

Masculin Nombre de messages : 11215
Age : 34
Jeu(x) du moment : World of Final Fantasy
Date d'inscription : 25/11/2006

Re: Kingdom Hearts II

Message par Steeve le Mer 3 Déc 2014 - 15:56

Encore plus scandaleux !!!!! cry

A.
Dark Souls Master
Dark Souls Master

Masculin Nombre de messages : 10856
Age : 34
Jeu(x) du moment : Les Xeno, Rogue Legacy.
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Kingdom Hearts II

Message par A. le Mer 3 Déc 2014 - 16:01

Ouai mais tu as vu la super fin bisounours ou tout le monde est heureux de FFXIII :fear:


Dernière édition par Akram le Mer 3 Déc 2014 - 16:14, édité 1 fois

    La date/heure actuelle est Lun 16 Jan 2017 - 13:51