Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Partagez

Moggy
Boule de poil
Boule de poil

Nombre de messages : 7039
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006

Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Moggy le Mar 13 Fév 2007 - 15:52

Les bienfaits du jeu vidéo chez Sciences Humaines


La revue Sciences Humaines, que les étudiants et les enseignants des disciplines concernées connaissent bien, a publié dans son numéro de janvier un petit article sur les bienfaits des jeux vidéo signé Celia Hodent-Villaman (Docteur en psychologie) accompagné d'une interview de Daphné Bavelier (professeur en neurosciences), le tout lu par tonton Dino. Pour une fois qu'une revue sérieuse se penche sur la question, on peut le mentionner. L'article, court et tout à fait abordable, démonte les principales idées reçues généralement colportées par les médias généralistes au sujet des jeux vidéo et, par la même, "dédiabolise" l'activité vidéoludique. L'article se présente comme une somme de connaissances ayant déjà fait l'objet d'articles isolés mais jamais diffusés dans une revue française, a fortiori, relativement grand public et profitant d'un certain crédit. On y rappelle donc les divers bienfaits du jeu dont il a été démontré qu'il pouvait nettement améliorer l'acuité visuelle, la représentation spatiale ou encore les réflexes, en passant on évince la légende qui veut que le jeu soit "mauvais pour les yeux", puisqu'au contraire il rend moins sensible à la fatigue visuelle. Souvent perçue comme débilitante, il apparaît en vérité que sa pratique est stimulante et permet d'apprendre à construire des stratégies d'action plus efficaces (loin du bête schéma essai-erreur, pour les amateurs de sciences cognitives). La question de l'épilepsie est rapidement abordée, simplement pour rappeler ce que tout un chacun devrait savoir, que seuls les sujets photosensibles sont susceptibles de déclencher une crise et que la télévision (ou les stroboscopes d'un spectacle, d'ailleurs) est, à ce titre, toute aussi dangereuse. On entend également souvent dire que le jeu vidéo est une pratique désocialisante, des études prouvent qu'au contraire les joueurs, or cas pathologiques dits du "pauvre geek no-life" ont tendance à se socialiser à travers le jeu. Enfin, la violence est abordée en fin d'article mais avec quelques réserves semble-t-il, l'auteur précisant surtout que la violence apparente de certains jeux n'est généralement pas gratuite mais perçue comme un moyen et non une fin, la lutte du bien contre le mal. Bien sûr, nous savons tous qu'il y a des exceptions à cette règle. Une violence qui existe en tout cas dans l'imaginaire depuis les premiers contes de fée.

Il va de soi qu'avant de conclure l'article, Celia hodent-Villaman rappelle ce que tout joueur se doit de savoir : que la pratique du jeu comporte sa part de dérives (et de cas extrêmes) et qu'un minimum de confort visuel et de temps de pause sont nécessaires, "chacun pourra alors saisir sans complexes sa manette et tester l'apport principal de ce fruit de la technologie : le divertissement". Il ne manque qu'un chose, expliquer à ceux qui s'étonnent de la réaction d'un joueur en pleine partie lorsqu'on veut lui parler, d'essayer d'interrompre un lecteur en pleine lecture pour faire la comparaison. Un article qui pose les bases de façon simple et claire à faire lire aux "anti-jeux" primaires et aveuglés par la peur du nouveau satan numérique. Oui monsieur le député Depierre, je pense à vous l'offrir, pour une fois, vous devriez avoir des sources valables pour vos prochaines interventions télé.

Sciences Humaines, numéro 178, La Guerre Des Idées. Paru en janvier, ce numéro peut encore être trouvé dans certaines librairies ou commandé en ligne.

source: jeux video.com

bon encore un truc qui prouve les bienfait et/ou les mefaits des jeux video... kupo Smile
mais ça fait plaisir de voir les derniers ecrits.





bon maintenant je vais me prendre en photo dans mes toilettes (ou ma salle de bain) Very Happy

Dale
Gamer
Gamer

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 34
Date d'inscription : 26/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Dale le Mar 13 Fév 2007 - 17:33

2 points sur lesquels je trouve qu'ils ne sont pas objectifs :

On entend également souvent dire que le jeu vidéo est une pratique désocialisante, des études prouvent qu'au contraire les joueurs, or cas pathologiques dits du "pauvre geek no-life" ont tendance à se socialiser à travers le jeu.

Je veux bien qu'une sociabilité existe dans le jeu, mais ca ne les rends pas pour autant plus sociable dans la vie. Le "syndrôme du geek" est surtout qu'il passe trop de temps devant son PC, que les jeux videos retiennent trop longtemps les joueurs devant leur écran, ce qui diminue le contact avec le vrai monde. Un terme à même été inventé (ou du moins adapté) pour l'occasion : l'addiction. Dans cet article, je trouve que le problème est un peu contourné.

Sur Dark Age of Camelot, j'ai passé un nombre d'heures me faisant rentrer dans la catégorie du Gors-bill / Hard core gamer / No Life (rayer la mention inutile). J'ai aussi joué toute une partie de ma vie à pas mal de jeux, et de tout ceux que j'ai pu rencontrer (virtuellement pour la plupart) je ne peux pas dire que ca à rendu sociable ne serais-ce qu'une personne. C'est même incompatible pour moi. Bien au contraire, ca isole les gens. Même les MMORPG, ou autres jeux sur internet prônant la possibilité de communication entre les joueurs, coupent les joueurs du monde réel autour d'eux.

Enfin, la violence est abordée en fin d'article mais avec quelques réserves semble-t-il, l'auteur précisant surtout que la violence apparente de certains jeux n'est généralement pas gratuite mais perçue comme un moyen et non une fin, la lutte du bien contre le mal. Bien sûr, nous savons tous qu'il y a des exceptions à cette règle. Une violence qui existe en tout cas dans l'imaginaire depuis les premiers contes de fée.

Certe la violence existe en effet depuis toujours, mais ellle à toujours représenté le mal, et été utilisée par les méchants. Maintenant, la violence est même devenue nécessaire pour la survie de l'avatar. Elle est de plus en plus ratachée au "bien", ou alors banalisée. Plus c'est violent et sadique, plus ca rapporte de points. Un exemple : tuer au couteau dans un doom-like économise des balles, est plus efficace, et ne fait pas de bruit ce qui fait qu'on ne se fait pas repérer". La violence est certe souvent nécessaire pour avancer, mais il reste quand même un coté sadique par plaisir dans certains jeux, et personnellement je vois plus trop le rapport entre un Halo et la belle aux bois dormants ^^



Enfin tout ca pour dire que l'article doit quand même être intéressant à lire, mais que ce résumé donne un peu l'impression que ces 2 points sont un peu survolés ou détournés, pour absolument trouver une excuse à tout les préjugés.

Magus
Gamer confirmé
Gamer confirmé

Masculin Nombre de messages : 428
Age : 36
Jeu(x) du moment : FFXII et FFVI (ca fais pro FF lol)
Date d'inscription : 25/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Magus le Mar 13 Fév 2007 - 17:46

Pour une fois qu'il ne nous traite pas comme des débiles et qu'ils ont une vision et un discour un peu moins dure sur le JV, je trouve cela comme un pas en avant de leur part qui n'est pas négligable Very Happy

Anansi
Magicien
Magicien

Masculin Nombre de messages : 3263
Age : 40
Jeu(x) du moment : shadows of the damned, infamous 2
Date d'inscription : 22/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Anansi le Mar 13 Fév 2007 - 17:52

d un pur point de vue physique , les jv développent les réflexes mains/oeuil . les bon joueurs seraient donc plus habiles et rapides a réagir . dingue non ? et cela développe aussi la câpacité a une réflexion abstraite . ex : quand on bute sur une énigme et qu on y réfléchit hors du jeu .

Ekty
GameOnien
GameOnien

Masculin Nombre de messages : 4397
Age : 30
Jeu(x) du moment : Tactics Ogre!!!!!!!!!!!
Date d'inscription : 20/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Ekty le Mar 13 Fév 2007 - 18:51

Ouai je rejoins Sale dans ses réflexions, l'histoire de la sociabilité du "no life" à travers le jeu est peu fondée.....je me demande où ils ont pêchés ça. L'histoire de la violence....ouai là je suis à peu près en accord avec m'article. Après quant à l'accroisement des capacités de réflexion, là je dis oui mais non.......parce que bon buter de mecs pendant 20 heures de jeu je vois pas une quelconque recherche la dedans. Après pour les réflexes je suis OK.
Enfin l'article est trop court et ce serait sympa de chopper plus de détail sur l'étude pour se faire une meilleure idée.
En tout cas ca fait plaisir de voir quelquechose qui démonte pas les jeux vidéo ^^

Dale
Gamer
Gamer

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 34
Date d'inscription : 26/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Dale le Mer 14 Fév 2007 - 9:36

L'article complet :
http://www.scienceshumaines.com/les-jeux-videos-sont-ils-bons-pour-le-cerveau-_fr_15191.html


Toujours pas satsfait de la partie sur la violence. La question est habilement détrounée. Le sujet de la violence gratuite est vite enterré sans même un semblant de réponse.

Pi
GameOnien
GameOnien

Masculin Nombre de messages : 4012
Age : 34
Jeu(x) du moment : NBA 2K11, Outland
Date d'inscription : 16/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Pi le Mer 14 Fév 2007 - 11:43

@Ekty a écrit:Ouai je rejoins Sale dans ses réflexions,

Quand Ekty veut être sérieux, il faut toujours qu'il fasse une ch'tite faute qui tue tout son post.. Very Happy

Xogu
Gamer confirmé
Gamer confirmé

Masculin Nombre de messages : 430
Age : 25
Jeu(x) du moment : Le grand, le beau, le magnifique: FF Tactics.
Date d'inscription : 23/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Xogu le Mer 14 Fév 2007 - 13:33

On défend le Jeu vidéo ??? Ils devaient avoir bu quand ils ont écrit ça ils vont se faire lincher!
Non ca fait plaisir pour une fois qu'on ne prend pas le JV pour un divertissement débile.. Mais je vois pas en quoi le JV peut rendre social: on peut causer vite fait de jeu avec un autre joueur mais ca crée pas vraiment de relation..
Pareil pour le coté stimulant : aller bosser les maths apres 1 heure de JV c'est assez dur vu qu'on est encore plongé dans ses pensées.

Par contre défendre le jeu pour savoir si ça rend violent ou non c'est cool ( et d'actualité) idem pour le passage: "Il ne manque qu'un chose, expliquer à ceux qui s'étonnent de la réaction d'un joueur en pleine partie lorsqu'on veut lui parler, d'essayer d'interrompre un lecteur en pleine lecture pour faire la comparaison. " ca c'est du vécu! Very Happy

Pipasrei
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 6533
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Pipasrei le Mer 14 Fév 2007 - 13:59

Grace au jeu vidéo, j'ai fais de très gros progrès en anglais. Donc ca a un coté apprentissage

Ekty
GameOnien
GameOnien

Masculin Nombre de messages : 4397
Age : 30
Jeu(x) du moment : Tactics Ogre!!!!!!!!!!!
Date d'inscription : 20/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Ekty le Mer 14 Fév 2007 - 18:06

pie a écrit:
@Ekty a écrit:Ouai je rejoins Sale dans ses réflexions,

Quand Ekty veut être sérieux, il faut toujours qu'il fasse une ch'tite faute qui tue tout son post.. Very Happy
Hein quoi encore........merde c'est sale ça Very Happy

Pi
GameOnien
GameOnien

Masculin Nombre de messages : 4012
Age : 34
Jeu(x) du moment : NBA 2K11, Outland
Date d'inscription : 16/01/2007

Re: Les bienfaits du jeu video chez Sciences Humaines

Message par Pi le Jeu 15 Fév 2007 - 12:01

rei a écrit:Grace au jeu vidéo, j'ai fais de très gros progrès en anglais.

Moi, mon compte en banque s'est vidé, ma copine m'a plaqué, mes parents ne me parlent plus depuis que j'ai hypothéqué leur baraque, je suis au chomage, et je n'ai plus d'amis.
Par contre j'ai progressé en anglais et j'ai amélioré de 3 centièmes la connexion cerveau/pousse/index.






8)


Qui a dit caricatural?

    La date/heure actuelle est Ven 20 Jan 2017 - 0:22