Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8557
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 11:00
Me semble pas qu'on ai pas de sujet sur ce point délicat du jeu vidéo mais la sortie prochaine de Manhunt 2 me fait lancer la discussion à ce sujet. Interdit au UK, interdit à présent en Irelande aussi, interdit en Australie probablement, et de toute façon interdit en Allemagne, pays où tout est interdit en matière ludique dès que ça implique humain VS humain, Manhunt 2 relance la polémique sur "les jeux vidéo c'est pour les enfants", donc "un jeu comme Manhunt 2 n'a pas a exister".

On sait tous ici ce que liberté de création veut dire. On sait tous aussi que la majorité des joueurs actuels sont majeurs, a priori responsables, et donc conscients du côté surréaliste d'un jeu comme Manhunt 2. A titre perso, je n'ai rien contre ce type de jeu du moment que les extrêmes ne sont pas trop extrêmes. Mais on touche là à une frontière délicate qui dépend de plus des cultures relatives à chaque pays. Est-ce que l'inceste est violent ? Est-ce que montrer un viol est plus brutal qu'une décapitation sauvage ? Est-ce que la violence psychologique est plus hard que la violence physique qui passe souvent mieux à la télé ? Est-ce que Manhunt 2 a le droit d'exister, d'être vendu, et donc potentiellement joué par des gamins de 12 ans dont on sait qu'ils ont déjà probablement goûté à tous les GTA ?
avatar
Kessiere
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1237
Age : 30
Jeu(x) du moment : Yakuza,PES 6
Date d'inscription : 22/01/2007

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 11:33
Je pense malheuresement que tout ce que tu cites est acceptables, pourquoi "malheursement"?
Car il ne s'agit que du reflet de la réalité, les meurtres, les viols existent dans la vie réelle, de là je ne vois pas pourquoi on ne pourrait les intégrer au scénario d'un JV.

Bien sur je ne parle pas du potentiel cas ou il s'agirait de violer et de torturer (ce qui existe en jeu hentai, mais c'est trés particulier) mais bien des jeux ou sont évoqués de tel actions.

Je pense nottamment à Drakengard ou à Silent Hill qui touche à de nombreux "tabous" et ce de maniére assez réussit.

Bref pour moi tout est acceptable du moment que c'est justifié soit par le scénar', soit par le parti prit totalement surréaliste du jeu (genre GTA je me fous totalement qu'on tue tout le monde sans disctinction, tellement le jeu se veut clairement déconnecté de la réalité).
avatar
X-Fab
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Masculin Nombre de messages : 1454
Age : 38
Jeu(x) du moment : Mass Effect 3, Silent Hill Downpour, Resident Evil : Operation Raccoon City
Date d'inscription : 16/04/2007
http://www.webotaku.com

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 11:33
Ca me rappelle l'affaire Rule of Rose. Il ne faut pas que je commence à poster sur ce sujet, ça me fait écrire des romans et ça m'énerve.
En plus je ne suis pas réellement objectif sur des jeux tels que ceux-là, car tant qu'ils se vendront mieux qu'un RPG, je trouverai ça dommage ^^.

Plus sérieusement, quand j'entends parler des jeunes qui bavent devant GTA (et autres Saints Row machin truc), qui restent avant tout des jeux à l'éthique douteuse selon moi, ça me fait pleurer. Je comprends à ce moment les raisons de telles censures. Ceci dit il est clair qu'ils ne sont pas le public visé et qu'on n'a pas le droit d'interdire ce type de soft aux adultes, et de les priver de leur passion.

Les GTA et cie abordent des thèmes tendancieux sur le ton de la dérision alors que violer des putes n'est pas foncièrement marrant à mon humble avis. Par contre, lorsque les jeux sont censés montrer l'impact malsain de tels actes par des métaphores contenant une certaine violence psychologique (comme dans Silent Hill), je trouve ça bien, car ils comportent un vrai message percutant. En l'occurence, ça me ferait mal au cul que le prochain Silent Hill soit interdit en France parce que le film a fait peur à la fille d'un représentant de l'état, alors qu'elle n'était pas censée le voir... Au pire, la solution pourrait être potentiellement d'intégrer un système de controle parental dans ces jeux... Why not... Mais laisse tomber les délais d'adaptation... Débat sans fin que celui-ci, d'autant plus que les décisionnaires ne maîtrisent pas leur sujet la plupart du temps...
avatar
Squall
Gamer acharné
Gamer acharné
Masculin Nombre de messages : 599
Age : 30
Jeu(x) du moment : L.A. Noire, InFamous, The Witcher, Yakuza 2
Date d'inscription : 23/01/2007
http://radus-87-games.fr

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 11:55
Perso,j'ai touché assez jeune à GTA sans que ça me perturbe et me donne envie de tuer tout le monde en leur roulant dessus...Comme l'a dit Corran,ce jeu est déconnecté de la réalité.Donc pour moi,le débat sur la violence dans les trucs type GTA,ça a pas trop lieu d'être...

Manhunt,c'est autre chose...Je sais pas combien d'entre vous ont eu le "bonheur" de tester le premier,mais c'est tout autre chose...C'est un des seuls jeux(le seul même) que je n'ai pas supporté...

Le réalisme(enfin,toutes proportions gardées) était trop ppussé...Je veux dire que tuer quelqu'un avec un sac plastique,le voir se débattre et tout ça,c'étazit retranscrit de manière plausible...

D'autre part,ce jeu avait pour moi un gros problème d'éthique:sur le peu que j'en ai fait,les meurtres étaient totalement gratuits!!!Je dis pas que quand on a une raison pour tuer,ça passe mieux...Mais il y a une différence entre un Doom Like genre Call of Duty où on peut se dire "Je tue car c'est la guerre" et un Manhunt où plus on fait souffrir sa proie quand elle meure,plus on est récompensé!!!

Donc j'ai pas de solution miracle...C'est vrai u'il est bête d'interdire cela à ceux que ce genre de jeux attirent et ne perturbent pas.Mais un meilleur contrôle dans les magasins,déja,ça serait pas du luxe.Et,au pire,un ontrôle parental comme le dit X-Fab...Mais bon,si le gosse achète son jeu tout seul,c'est à lui que le code sera donné...Donc le parental control...Quand on peut acheter,à 12 ans,un Silent Hill,un Resident Evil(ce qui fut mon cas...) ou même aujourd'hui un GTA sans que ça gène qui que ce soit...
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8557
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 12:22
Manhunt je l'ai fait et je l'ai trouvé mine de rien intelligent à jouer. Un Splinter Cell de l'extrême sans concession même si oui, il faut une certaine maturité pour jouer à ce type de jeu. Les mises à mort étant nombreuses et plus qu'explicites, il y a pour moi un tri naturel entre les joueurs qui vont jouer à ce jeu et ceux qui vont bloquer dès le début en le trouvant "trop". Je me souviens à l'inverse aussi d'un jeu qui avait été tué dans l'oeuf et serait sorti en quantité ultra limité : Thrill Kill... un pauvre jeu de baston minable (je dois en avoir une copie bêta chez moi), mal animé, et dont l'ambiance sado-maso-satanique lui avait vallut les foudres des médias et associations. Sauf que le résultat final était aussi caricatural que raté.

Pour les Manhunt, j'ai plus souvent été étonné que les gens n'y voient pas le côté survival extrême. Comme toujours pour moi c'est une question de contexte. On te place dans la peau d'un mec qui est le pion d'un jeu malsain. En face de toi tu as des psychopathes, meurtriers, tueurs, etc. Tes seuls moyens de survivre et d'avancer, c'est de tomber aussi bas qu'eux, même si assez souvent, tu peux avancer sans trop de casse. Finalement, Manhunt, ça n'est rien de plus pour moi qu'un Running Man version hardcore, mais j'insiste sur le fait qu'un jeu doit toujours être apréhender dans un contexte précis pour moi et je ne trouve pas qu'il franchit certaines limites de la violence car même si les morts sont brutales, on ne tombe pas dans la torture inutile et vicieuse, un peu à la Hostel.

Dans le même ordre d'idée, je ne conçois même pas l'idée d'un jeu grand public où l'on violerait à tour de bras pour pouvoir avancer. J'ai pourtant touché aux jeux jap qui mélangent inceste, viol et manga. Mais là encore, c'est d'une part tellement carictatural et fantasmagorique, le tout sans tomber dans certains excès (on ne viole pas de bébé, ni de gamine de 4 ans), que je ne peux le prendre que comme un jeu (vite lassant en plus)
avatar
LDD
Autodidacte
Autodidacte
Masculin Nombre de messages : 3863
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 14:19
Les jeux vidéo, c'est le mal...

Merci Alain.
avatar
Moggy
Boule de poil
Boule de poil
Nombre de messages : 7058
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006
http://croccritik.blogspot.fr/

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 17:38
Un jeu, le plus violent qu il soit, ne doit pas etre interdit mais peut etre, qu effectivement les enfants se doivent d etre mieux controler lorsqu il s achetent un jeu. et donc les revendeurs ont leur part de responsabilités (si le jeu à été acheté chez les revendeurs). quand jbossais en magasin, jai refuser de vendre Silent hill 4 a un mioche et devant sa mere. oui Silent hill c est un cas quand meme. faut pas laisser un mome de 7/8 ans jouer à ça. ce n est pas pareil pour un GTA qui jouent à fond sur la morale et la violence, car au fond, je pense que ça ne pertube pas un mioche. ce que je veux dire c est que les enfants ont plus peur des histoires glauques, psychologiquement dérangeantes, tristes ou ce qui se rapproche de la realité parfois.

j entends partout dire que notre generation a été bien plus traumatisé par Princesse Sarah ou Remi sans famille plutot que Ken le survivant. doit on voir le fait que la violence exageré ou une ambiance sombre n a pas vraiment d impact sur le tres jeune enfant ?
qu il joue a manhunt ne me derange pas si le jeu ne fait finalement pas "peur". les momes savent faire la part des choses egalement.



si on censure comme cela des jeux comme rules of rose (enfin on l a echappé belle la) ou Manhunt, qu on censure egalement des films de merde comme Irreversible dans lequel il n y a aucune qualité cinematographique. Mais juste parce que c est le format cinema et que ce dernier est mieux ancré dans notre culture, on est plus indulgent !

tout ça pour dire finalement, qu il n y a pas le meme traitement entre le cinema et le jeu video et le delire du "ahoui mais dans le jeu video y a u ne interaction donc les mioches sont plus impliqué donc plus a fond dedans" ça passe pas. les momes savent faire la par des choses. en revnahce, oui on peut les preserver des jeux comme silent hill qui ne sont tout simplement pas fait pour eux. mais de la a interdire purement et simplement ! merde quoi !
avatar
Ultimate Kuja
Hardcore Gamer
Hardcore Gamer
Nombre de messages : 1652
Age : 26
Date d'inscription : 23/11/2006
http://www.twitch.tv/darkwaluigi

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 18:13
mouais.... quoique ca me ferait chier de laisser un gamin de moins de 10 ans devant un GTA...
Pour Silent Hill, je sais pas... je serais pas choqué de voir un jeune de chez jeune y jouer, je pense pas que ce soit vraiment malsain ( perso, j'ai aimé me faire peur à tout age, et je ne suis devenu ni depressif ni serial-killer)

Je vais meme dire que je ne suis pas sûr de laisser un moins de 12 ans jouer à un God of war... alors que je surkiffe ce jeu. je sais pas mais il y a quand même des softs qui te font "jouir" d'etre violent, et je suis pas sûr que les plus jeunes puissent vraiment faire la part des choses....

En revanche je suis d'accord sur le rôle des revendeurs, mais il faudrait une réglementation... parceque le gamin à qui tu as refusé de vendre le silent hill, si ca se trouve il l'a acheté l'heure suivante dans un carrefour, tu vois...

Bref, on se posait déjà les mêmes questions à la sortie de Mortal kombat...
avatar
Moggy
Boule de poil
Boule de poil
Nombre de messages : 7058
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006
http://croccritik.blogspot.fr/

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 18:20
bof les mioche trouvent ça jouissif ok, mais ils savent faire la part des choses. on est pas americains Very Happy
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6633
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 18:29
Personnellement, je pense que c'est idiot d'interdire la sortie des jeux... surtout avec ce que l'on voit à la TV.

Je pense que l'achat des jeux vidéo se fais malheuresement au cas par cas, et non par age.

Car certains seront plus choquer, ou bien influencer par un jeu malgré qu'il possèdent l'age nécessaire, d'autre prendront ca comme un autre jeu vidéo, malgré qu'il ont un age plus bas.

Perso, j'ai commencer très jeune le premier silent hill, resident evil, GTA... C'est pas pour autant que je vais massacrer du monde
avatar
Moggy
Boule de poil
Boule de poil
Nombre de messages : 7058
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006
http://croccritik.blogspot.fr/

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 18:49
Perso, j'ai commencer très jeune le premier silent hill, resident evil, GTA... C'est pas pour autant que je vais massacrer du monde

ah ? :oops: ... Shocked

heu... moi non plus hein Very Happy
avatar
Squall
Gamer acharné
Gamer acharné
Masculin Nombre de messages : 599
Age : 30
Jeu(x) du moment : L.A. Noire, InFamous, The Witcher, Yakuza 2
Date d'inscription : 23/01/2007
http://radus-87-games.fr

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 18:54
Non,c'est vrai que c'est du cas par cas...Perso,Silent Hill m'a jamais dérangé à l'époque...(limite plus maintenant...Rolling Eyes)...Mais Manhunt,je l'avais testé pour cet aspect "Splinter Cell Trash",mais je crois que c'était trop pour moi...A ce moment...(maintenant,je dis pas...Twisted Evil)


Non,je tue personne qui ne le mérite pas,promis!!!

Mais bon...J'ai ma Black List... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Peut être reprebndre ce Manhunt,d'aileurs... Razz
avatar
Jimeo
Webmestre
Webmestre
Masculin Nombre de messages : 5270
Age : 37
Jeu(x) du moment : Rocket league
Date d'inscription : 21/10/2006
http://www.gameon.fr

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 19:07
De toute façon plus la peine de parler de manhunt 2 vu qu'il ne sort plus chez nous non plus...

source:

http://www.gameblog.fr/news_1513_de-pire-en-pire
avatar
Squall
Gamer acharné
Gamer acharné
Masculin Nombre de messages : 599
Age : 30
Jeu(x) du moment : L.A. Noire, InFamous, The Witcher, Yakuza 2
Date d'inscription : 23/01/2007
http://radus-87-games.fr

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 19:18
Ah d'accord,carrément...Bon,bah vont se rabattre sur les produits à Biloo...PC et X Box 360,surement,non?
avatar
Moggy
Boule de poil
Boule de poil
Nombre de messages : 7058
Age : 34
Jeu(x) du moment : yougad
Date d'inscription : 15/11/2006
http://croccritik.blogspot.fr/

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 19:33
qules bandes d abrutis serieux...


si manhunt 2 avait été un film, les choses se serait passé autrement, et on aurait accepter qu il sorte....triste monde
avatar
Dark Inquisitor
Inquisitor of the Force
Inquisitor of the Force
Masculin Nombre de messages : 8557
Age : 42
Jeu(x) du moment : Ghost Recon Wildlands (PC) / Persona 5 (PS4)
Date d'inscription : 23/01/2007
http://www.dark-inquisitor.com/darkinquisitor.htm

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 20:14
Rien n'est encore fait... attendons et au pire, le jeu finira sur PC only puisque là, aucun contrôle au-delà de celui de l'éditeur lui-même. Quant à Nintendo et Sony, je me marre... Nintendo avec ses jeux développés pour 5000 euros en 4 couleurs sur une Wii qui n'est plus qu'une console grand public pour moi, et ne sera jamais une console pour gamers (ce qui ne veut pas dire qu'elle ne vends pas), et Sony qui avec les ventes PS3 au raz du sol se permet de refuser des jeux ou limite dénigrer les GTA qui ont toujours boosté ses ventes, c'est beau.
avatar
Squall
Gamer acharné
Gamer acharné
Masculin Nombre de messages : 599
Age : 30
Jeu(x) du moment : L.A. Noire, InFamous, The Witcher, Yakuza 2
Date d'inscription : 23/01/2007
http://radus-87-games.fr

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Jeu 21 Juin 2007 - 21:56
Les deux posts précédents=C'est pas faux...


C'est vrai que la censure ciné est assez laxiste,alors que pour que pour les JV,on nous les casse avec des sell qui servent a rien...Un sell-12 pour FFXII...Je cherche encore...

Quant à Sony qui vend deux consoles et demi et qui dénigre l'un de ses seuls best seller...(l'un des plus prolifiques,en tout cas...)...Et zou,Rockstar va filer chez Biloo...Parce que chez Bobox,on s'en fout si le jeu est violent...Du moment que ca se vend...$$$
avatar
Pipasrei
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 6633
Age : 30
Jeu(x) du moment : Atelier Iris, Virtua tennis 2
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Ven 22 Juin 2007 - 9:22
Bientot l'association Brigitte Bardot va sans doute réagir, je viens d'apprendre que dans le jeu, on pourra foutre un chat dans un micro onde.

En meme temps, le concepteur est un peu idiot car, il devais bien se douter que le jeu aurait été censurer ou interdit
avatar
Azertoc
Explorateur de mondes
Explorateur de mondes
Masculin Nombre de messages : 2318
Age : 32
Jeu(x) du moment : Jeux divers et indés
Date d'inscription : 27/01/2007
http://azertoc.free.fr/

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Ven 22 Juin 2007 - 9:57
Oui mais non je suis pas d'accord là ya du favoritisme.

Hey quand on a foutu un gremlins dans un micro onde elle a pas ouvert sa gueule hein !!!!!


FAVORITISME j'vous l'dit !!! c'est une honte !
avatar
Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?
Masculin Nombre de messages : 5467
Age : 26
Jeu(x) du moment : Persona 5 (PS4), FIFA 17 (PS4), Street Fighter V (PS4), Pokémon Version Lune (3DS)
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Ven 22 Juin 2007 - 13:03
Shaun a écrit:Les deux posts précédents=C'est pas faux...


C'est vrai que la censure ciné est assez laxiste,alors que pour que pour les JV,on nous les casse avec des sell qui servent a rien...Un sell-12 pour FFXII...Je cherche encore...


FFXII était deconseillé aux moins de 16 , mais c'estvrai que c'était du n'importe quoi

quand jbossais en magasin, jai refuser de vendre Silent hill 4 a un mioche et devant sa mere. oui Silent hill c est un cas quand meme

Et surtout je crois pas qu'un gosse de 7-8 piges soit capables de comprendre Silent Hill qui propose en plus un univers assez malsain . Après interdire un jeu , je ne pense pas que ce soit la solution car ces jeux là ne concernent pas vraiment des gamins.
avatar
Twinsunnien
Ashou
Ashou
Masculin Nombre de messages : 4906
Age : 35
Jeu(x) du moment : Top Spin 4, LBA Tactile, Mario 3D Land
Date d'inscription : 22/01/2007

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Ven 22 Juin 2007 - 13:26
Bon, alors:

Déjà, entre le Jeu vidéo et le cinéma (+ la téloche tant qu'à y être), ce n'est pas consommé de le même façon. La plupart du temps les parents ne comprennent pas les Jeux vidéos (ça change avec la nouvelle gén, elle-même gameuse), mais bon, les parents connaissent mieux la téloche et le cinéma que le JV. Ensuite, au JV, on y joue généralement seul (la plupart du temps), alors qu'au cinéma on y va avec des potes, la famille, et la téloche c'est en famille aussi généralement. De là à dire que la télé ou le ciné sont moins violents que le JV, faut pas abuser non plus.

Ensuite, quelle utilité ont ces jeux violents? Evacuer une pression, permettre de faire dans le JV ce qu'on ne peut/doit pas faire dans la vie réélle. Seulement y'a des cons (oui il y a tjs des cons) qui sont incapables de faire la diffèrence (on me dit que ce sont plutôt des fous ) entre vie réélle/imaginaire.

Bon, après, on fait de sempiternelle comparaison JV/Ciné/téloche, seulement le cinéma a plus de 100 ans, la télé est bien implantée depuis près de 50 ans, le JV??? Il n'a pas encore 30 ans (pas tout à fait on va dire), mais surtout, ça fait une petite dizaine d'année qu'il est devenu un puissant moyen d'"enternainement", donc tout jeune en fait. Donc ça fait peur.

Après reconnaissons qu'il y a des abus, un gosse n'a pas à jouer a un Silent Hill ou autre Resident Evil (oui je vais ptet un poil loin là), mais c'est tout. Personnelement je ne suis pas attiré par les jeux hyper violent (comme je ne suis pas attiré par le ciné hyper gore), donc c'est une question de sensibilité, et d'éducation je pense, si les parents contrôle les jeux (en s'y connaissant mieux notamment), y'aura plus de soucis.

Après censure, y'a tjs eu de la censure, aussi bien au ciné qu'a la télé, au début c'était hyper censuré, donc faut juste être patient.

Puis Manhunt 2 j'm'en tamponne le coquillard Razz .

Mais Silent hill 5 il sortira bien en France hein???? Neutral

Eternel débat que la violence dans les jeux vidéos. Very Happy
avatar
Pi
GameOnien
GameOnien
Masculin Nombre de messages : 4012
Age : 34
Jeu(x) du moment : NBA 2K11, Outland
Date d'inscription : 16/01/2007

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Ven 22 Juin 2007 - 13:28
j'ai vite traversé le topic histoire de. Alors s'cusez si je répète certains trucs.
Alors perso, je pense que la vente et la revente des jeux doivent être mieux controlé. Aujourd'hui quand tu veux acheter un jeux d'occaz', tu tombes souvent sur un Silent Hill entre Gran turismo et SPyro le dragon. Logique?
Déjà les jeux les plus violents, devraiet se trouver en vitrine, même d'occaz'.
Les interdire c'est assez stupide.
De toute façon, les gens ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas. Alors ils censurent. CEs personnes qui censurent n'ont jamais joué à un jeu vidéo, ils ne comprennent pas le fait de "jouer". Ils se cantonnent à "croire" que le jeu vidéo est une réprésentation de la vie ou de la société, ce qui est faux. Ils croivent que jouer au jeu vidéo, d'une certaine manière, c'est se projeter dans une réalité proche de la nôtre, tellement proche de la nôtre, qu'ils s'imaginent que les actions réalisés dans un jeu vidéo seront immédiatement reproduites dans la "réalité".
A partir de là, tuer une personne dans un jeu, c'est forcement reproduire cela dans la vie courante.



Je répéterais une phrase de Marcus concerant cette idée:
"J'ai souvent joué à Mario, pourtant je n'ai jamais voulu être plombier"

Je pense juste que les mentalités évolueront quand la classe dominante seront ceux qui sont nés en plein boom du jeu vidéo.....On appellera ça le Pixel boom.
avatar
Tuân
HOLLA BACK
HOLLA BACK
Masculin Nombre de messages : 1857
Age : 33
Jeu(x) du moment : Terra Battle (iOS) - Ni no Kuni (PS3) - Ace Attorney: Miles Edgeworth (DS)
Date d'inscription : 27/10/2006
http://www.tuan-hollaback.com

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Ven 22 Juin 2007 - 15:25
Ce n'est pas les jeux qu'il faudrait contrôler, mais les joueurs.
avatar
LDD
Autodidacte
Autodidacte
Masculin Nombre de messages : 3863
Age : 27
Date d'inscription : 04/02/2007

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Ven 22 Juin 2007 - 16:24
Pie met le doigt sur le point qui fâche, l'argument le plus fort des lobbies bien-pensants anti-JV : c'est que là où un film ou une série nous offre un spectacle (réalité passive), le jeu vidéo fait du joueur un acteur au coeur d'une réalité (UNE réalité, pas LA réalité) active, donc.
Remarquez que les jeux qui posent problème, ce ne sont pas ceux qui montrent de la violence, mais ceux qui font de nous le "responsable", l'acteur principal de cette violence. On en revient à l'analyse de P... Jésus, qui dit que les censeurs de nos loisirs ne connaissent rien en JV et voient dans le jeu un moyen de révéler l'immoralité qui siège dans les tréfonds de l'âme du joueur (car le joueur est un être diabolique).
Ce qui est con : en fait, ce serait à mon avis plutot l'inverse : les jeux agissent comme un exutoire libérateur qui permet de se défouler sans être obligé d'aller tuer des gens dans la rue justement. C'est un peu uneforme moderne de la catharsis aristotélicienne, en somme.

Pour en revenir au cas précis de Manhunt 2, je trouve dommage qu'il subisse ce sort. Non pas que ce jeu soit forcément une merveille, mais c'est le principe qui choque : bon sang, et la liberté d'expression dans tout ça ?
La solution ultime (mais parfaitement possible à mettre en oeuvre) serait que les revendeurs de JV fassent preuve d'intelligence, avec pourquoi pas, un contrôle similaire à celui qui existe pour la vente d'alcool.
avatar
Twinsunnien
Ashou
Ashou
Masculin Nombre de messages : 4906
Age : 35
Jeu(x) du moment : Top Spin 4, LBA Tactile, Mario 3D Land
Date d'inscription : 22/01/2007

Re: Violence dans les jeux vidéo, jusqu'où peut-on aller ?

le Ven 22 Juin 2007 - 20:22
Je veux juste dire un truc, peut être que c'est pas intelligent (mais zavez l'habitude hein?).

Mais au début le cinéma faisait peur aussi, quand les frères lumières projetaient leurs films, parfois très simpliste, ils provoquaient chez les gens un grand sentiments de peur. Comme la fois où ils ont projeté un film montrant un train en marche, les spectateurs ont tellement flippés qu'ils sont sortis en courant en croyant qu'un vrai train arrivait dans la salle du cinéma. Ca peut faire sourire, mais le gens étaient flippés parce qu'ils ne comprennaient rien à ce qu'il se passait à l'écran (me suis mal exprimé pardon), et donc aujourd'hui les gens voulant casser du JV le font parce qu'ils n'y comprennent rien.

En fait je viens de dire un truc que tout le monde savait, sauuuuuuf, sauf que desormais le ciné est dans les moeurs de tous, voilà, pourtant il y a eut des périodes très sensibles, où la censure allez à tous va, par exemple dans les années soixante, le cinéma américain des "majors" montrait systématiquement une belle famille WASP (White anglo saxon protestant) bien sous toute les coutures, si ça ce n'est pas de l'auto censure.

Bon, tout ça pour dire que aujourd'hui le JV grandis, y'a des détracteurs (je refais ma blague avec Massey Fergusson ou pas??? Very Happy ) du JV, mais quand la génération "playstation" (nous quoi Very Happy ) sera grand père/mère (rayez la mention inutile Very Happy ), et bien vous verrez que ce type de censure n'existera plus, ce n'est pas une question d'être acteur ou voyeur là, c'est juste une question de moeurs Very Happy

Ensuite je voudrais aborder le fait que de nos jours le JV est cher à developper, de plus certains jeux se ressemble, alors pour vendre, il faut se démarquer, chercher tjs plus de sensations, c'est la surenchères et nous n'en finissons plus.

Après, le

Alain Finkielkraut a écrit:et la liberté d'expression dans tout ça ?

ben pas d'accord. Faut pas abuser quand même, la liberté d'expression permet de faire des jeux/films/séries/articles/romans de merde. Je suis pour la liberté d'expression, seulement il ne faut pas se cahcer derrière elle pour défendre des jeux immoraux ou totalement inutiles. Rule os roses est il un bon? Dites moi oui et alors je ne comprends pas pourquoi il n'est pas dans ma ludothèque. Allez vous sincérement acheter Manhunt 2? Moi pas. De là, pourquoi chouinner parce qu'il ne sortira pas chez nous? Ca y est on interdit un truc alors tout le monde le veux? Le jour où le canabis sera légalisé, y'aura moins de drogués dans les rues, vous verrez. Alors pourquoi pleurer ce jeu (ou même Rule of roses) laissez pisser. Oui mais laisser pisser pour Rule of roses ou Manhunt 2, et ce seront les Silent Hill 5 et autres Resident Evil qui seront interdit. Vous croyez franchement que des firmes come Konami ou Capcom laisseront un marché européén (certe mal aimé mais juteux tout de même) sans leurs licences importantes? Oui mais dans ce cas, les nouveaux jeux, frais donc, seront interdits. Certes, c'est un risque à courrir, mais bon, faut voir aussi que le joueur lambda n'a pas dix milliards d'€ à débourser, donc du moment qu'il a des jeux plaisant (mais forcement fait pour le plus grand nombres) tout va bien. La galère des europééns pour avoir des RPGs est en passe d'être anéantie (pffff fô qu'j'arrête là ça part en sucette) euh, et je sais pas où je veux en venir, pôrdon :oops: .

VOilà, c'est pas clair dans ma tête (comme d'hab') mais bon, j'ai dis des conneries (obligé), des trucs que je vais ptet regretter (ça c'est sûr), mais bon, le fait qu'on pleure pour RUle of roses ou Manhunt 2, des jeux qui m'indiffère totalement, ça m'énerve un peu Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum