The Vines

Partagez

Koma
Tueur de coiffeurs
Tueur de coiffeurs

Masculin Nombre de messages : 200
Age : 29
Jeu(x) du moment : Dragon Quest VIII / Rogue Galaxy / FFXII / Ghost In The Shell SAC
Date d'inscription : 24/06/2007

The Vines

Message par Koma le Ven 6 Juil 2007 - 11:28

Il fallait que je fasse un topic de présentation sur ce groupe depuis longtemps. Je dois continuer la propagande, mwahahahahaha. Enfin, si ça permet à certains de découvrir et d’apprécier wink

Il sont australiens comme l'étaient Silverchair, autre groupuscule austral qui se réclamait de Nirvana. Ils sont jeunes et pas forcément beaux. Ils ne portent pas les chemises de bucheron et le jean déchiré du père Cobain... Et pourtant. Et pourtant on retrouve chez ce groupe, l'énergie qu'on aimait chez Nirvana. Pas les même mélodies cependant (quoique des fois). Un cran au-dessus des boutonneux de Silverchair et pratiquant une musique sans la pose (à l'inverse d'autres Nirvana-wanabees : Muse) ils font finalement autant penser à Supergrass qu'au trio de Seattle, je vais parler de mon groupe favori avec Nirvana :



Quelques vidéos :

Morceaux rock et grunge :
Ride : http://youtube.com/watch?v=yYfnf6ydcb0
Highly Evolved : http://youtube.com/watch?v=ppJAAC69uE8
Get free live @ Printemps de Bourges : http://youtube.com/watch?v=R-JXTZVva6U
Outtathaway ! : http://youtube.com/watch?v=XSqDxGe-_9o
TV Pro (live @ Printemps de Bourges) : http://youtube.com/watch?v=0d43ryt9eQs
Anysound : http://youtube.com/watch?v=LiIboq6XCOg
Animal Machine live @ Printemps de Bourges : http://www.youtube.com/watch?v=DgazZzSWR3s
Gross out : http://youtube.com/watch?v=Oh0igV2Fglw
In The Jungle live @ BDO : http://youtube.com/watch?v=9tzLH-IPEZs
Don’t listen to the Radio : http://youtube.com/watch?v=1Q3m94xbxmA

Ballades :
Homesick : http://youtube.com/watch?v=5_pCU4qfaZA
Winning Days : http://youtube.com/watch?v=sEqZgBhSBlE
Vision Valley : http://youtube.com/watch?v=AAbNmjGA6O4
Spaceship (le live est pas terrible comparé à la version album, mais le solo de fin est toujours aussi vibrant) : http://youtube.com/watch?v=k6mwxRFcVL0
Ms Jackson en live (cover de Outkast) : http://youtube.com/watch?v=OdzuYta0PcE
Going Gone version acousitque : http://youtube.com/watch?v=hbawOYeNfhI
Autumn Shade II (live) : http://youtube.com/watch?v=mgqT3oje_Xg




Le noyau d'origine des Vines s'est rencontré dans la banlieue de Sydney dans le milieu des années 90 où Craig Nicholls, Patrick Matthews et David Oliffe se sont croisés en travaillant chez McDonalds. Ils ont décidé de formé un groupe avec Nicholls à la guitare et au chant, Matthew à la basse et aux chœurs et Oliffe à la batterie. Ils jouent des reprises de Nirvana lors de fêtes tout en travaillant leurs chansons sur l'enregistreur 4 piste de Nicholls.
Le groupe s'appelle The Vines en référence au groupe dans lequel le père de Nicholls jouait des reprises d'Elvis Presley, groupe nommé The Vynes.

Highly Evolved - Succès mondial

Leur premier single Factory suscite l'intérêt dans leur pays natal, mais les Vines signent avec Heavenly record au Royaume-uni. Ils ont enregistré l'album avec Rob Schnapf qui a travaillé avec les Foo Fighters, Beck et Elliott Smith.Le singleHighly Evolved attire un tel enthousiasme de la critique que le NME en fait le single de mars 2002. Ce single a été classé 32ème dans les charts britanniques et s'est aussi classé dans le top 100 australien.

La sortie de l'album a vu un succès critique encore plus important qui leur a valu d'apparaître en couverture de Rolling Stone et du NME.Ce premier album s'est classé troisième au classement britannique, 5eme en Australie, 11eme au États-Unis. Le groupe a même joué au Late show with David Letterman et aux MTV Awards.

Quelques singles ont été tirés de l'album, notamment Get free, Outtathaway et Homesick.

Highly Evolved s'est vendu à plus de 1,5 millions d'exemplaire à travers le monde et a été distribué par Capitol Records.

Le succès instantané a quelque peu grillé l'esprit du groupe. Oliffe n'apprécia guère les histoires de drogues des autres membres comme par exemple les concerts donnés sous l'influence des drogues et de l'alcool. Le groupe s'est adjoint l'aide d'un nouveau guitariste Ryan Griffiths et du batteur Hamish Rosser. Craig Nicholls et Matthew se sont sérieusement battu lors d'une after à Boston en 2002.

En mai 2003, le groupe retourne en studio a Woodstock, New York avec Rob Schnapf a la production.

Tandis que Craig Nicholls parlait d'avoir une production de haute qualité, il fait part à l'édition australienne de Rolling Stones en mars 2004 de sa philosophie contradictoire : « J'ai cherché à ce qu'il soit, dans ma tête, quelque chose de grand, avec de grandes idées et ce genre de choses. Mais en même temps, ça ne signifie pas qu'il ne peut pas être juste simple. Je pense que les chansons reste l'essentiel ».

Winning Days

Leur second album Winning Days (Jours Gagnants en français), sorti le 29 mars 2004, s'est classé en 7ème position du top australien, 23eme aux USA et 29 en Grande bretagne. Ride, le premier single, s'est hissé à la 25ème position au Royaume-Uni et 44ème en Australie. Les Vines ont fini leur tournée Invasion Australienne avec Jet et The Living End, tournée commencée le 11 mars 2004 à Houston, Texas. Le second single extrait de l'album s'intitule Winning Days qui n'a pas figuré dans les classements australiens et qui s'est classé 42ème au royaume-uni. Il y a eu spéculation sur le fait qu'Animal Machine soit le single américain, et seulement la version promo américaine le notifie. Cependant, il y a eu une suite américaine à Ride, puisque la chanson fut utilisée pour la publicité d'une voiture Nissan et dans un spot de pub d'Ipod aux USA en 2005.

Losing days - Périodes difficiles

Apres la conclusion de la tournée Winning Days, le groupe s'est trouvé en période difficile. Winning Days n'a pas eu le succès d'Highly Evolved, et a reçu un accueil mitigé de la part des critiques et du public. Le chanteur du groupe est devenu assez amer et fut légèrement descendu dans les médias après quelques mauvaises expériences lors de la tournée américaine.

Il refit parler de lui en mai 2004 après avoir agressé un photographe lors d'une émission de radio australienne. Lors du procès, intenté par le photographe, l'avocat de Craig Nicholls, révele que Nicholls souffre du syndrome d'Asperger qui le rend particulierement instable en période intenses de stress. Après l'incident, le management du groupe décide d'arrêter la tournée Winning Days mais s'accorde à dire que les Vines enregistreront un autre album.

Vision Valley
Milieu 2005, le groupe a annoncé qu'il travaillait sur son troisième album. En novembre, le manager du groupe a annoncé qu'ils avaient fini l'enregistrement de toutes les chansons prévues sur l'album. Le mixage et le mastering étaient annoncés pour janvier 2006. Milieu décembre 2005, il fut découvert qu'une des chanson de l'album avait été diffusée. Le manager du groupe a alors demandé à ce que la chanson qui n'était alors pas mixée soit retirée du blog sur lequel on pouvait la télécharger, et le batteur Hamish Rosser a demandé aux fans de ne pas diffuser la chanson sur internet.
Don't listen the radio est sorti comme premier single de l'album et mis en téléchargement le 7 mars 2006 sur iTunes. Gross out était disponible le 18 mars et était la chanson diffusée en décembre 2005 sans le consentement du groupe.

Vision Valley est sorti le 1 avril 2006 en Australie, le 3 avril en Europe et le 4 avril aux États-Unis. L'album contient des chansons courtes, l'album dépasse de peu les 30 minutes de durée.

Anysound est le second single officiel extrait de l'album, le clip vient juste d'etre terminé.


En 2006, le groupe est formé de :

Craig Nicholls - Chanteur et guitariste (depuis 2002)
Ryan Griffiths - Guitariste (depuis 2002)
Hamish Rosser - Batteur (depuis 2003)
Brad Heald - Bassiste (depuis 2006)

Anciens membres :

David Oliffe - Batteur (2002)
Patrick Matthews - Bassiste et Choriste (2002 - 2005)


Koma
Tueur de coiffeurs
Tueur de coiffeurs

Masculin Nombre de messages : 200
Age : 29
Jeu(x) du moment : Dragon Quest VIII / Rogue Galaxy / FFXII / Ghost In The Shell SAC
Date d'inscription : 24/06/2007

Re: The Vines

Message par Koma le Ven 6 Juil 2007 - 11:28

Car les Vines sont conduits par un illuminé génial et imprévisible à la fois : Craig Nicholls.





The Vines, c’est la bande de Craig Nicholls le givré. Les Vines sont souvent connus pour les frasques de leur leader, qui a l’habitude de massacrer ses chansons en livre, bondir partout, se rouler par terre, grimacer et fracasser son matériel et foutre le bordel (il se cache dans un placard et surgit pour surprendre un journaliste venu en interview, il envoie chier subitement un autre qui lui parle d’une question acide, il fracasse l’appareil magneto d’un troisième journaliste ou en tabasse un quatrième, il se bat sur scène avec son bassiste..), et pour sa grosse consommation de marijuana.



Petites explications au génie et à la folie de Nicholls… le syndrôme d’Asperger, diagnostiqué en 2005 chez lui.

Le syndrome d'Asperger est un trouble neurologique ayant des conséquences sur l'interaction sociale, la sensorialité, la communication. C’est à proprement parler une forme atténuée d’autisme.

Il est souvent révélé par des passions hors-norme dans leur type et leur intensité (« intérêts restreints »), relatives par exemple aux sciences et à l'informatique.

C'est un trouble envahissant du développement (TED) .

Le syndrome d'Asperger est pour certains identifié comme une anomalie de la Théorie de l'esprit (il consisterait en une difficulté à se représenter les intentions d'autrui).

Cela se traduit souvent par une sensibilité artistique supérieur de la personne et des troubles de vie en société à cause de comportements anti sociaux.
Pour info, Andy Warhol et Bob Dylan sont des Asperger.

Craig a quelques passions dans la vie : le coca, l’herbe, la musique et les pétages de plombs. Avant la sortie de WD, il tourne un an au régime herbe et burgers. Puis durant la promo WD, il détruit un magnéto sous crise d’angoisse et colère sur une rumeur de split. Il arrête l’herbe durant le silence de l’enregistrement VV (y’a maintenant bientôt un an), et quand ils réapparait, il a grossi, il a des cernes, une coupe de merde et sa voix en live est fragile, les médicaments destinés à son traitement Asperger l’ont très fatigué, il ne saute plus partout et ne se roule plus par terre dans les sets joués en promo.



L’avenir du groupe est pas mort, mais bon, à ce train là je flippe quoi.

Passons aux disques now.

--------

Chez les Vines, deux influences s’opposent au fil des chansons : le grunge énervé, et la pop planante. Les chansons varient et lorgnent plutôt vers une pop enlevée, dont McCartney s’est fait le chantre avec les Wings quelques années plus tôt (Homesick, Country Yard, Factory) ; alors que d’autres ont un son plus garage-rock, style musical incarnée trente ans plus tôt par les fers de lance du mouvement, à savoir les Stooges, et, plus récemment, par Nirvana (Highly Evolved, Outtathaway, In the Jungle).

Ca c’était la découverte du premier album.


Car les Vines ont produit 3 galettes…


Highly Evolved en 2002
Winning Days en 2004
Vision Valley en 2006


Vines époque Highly Evolved

Highly Evolved est le Vines pur, nerveux, rêche et désaccordé, gueulard et pop, grunge et fou. 1969, Ain't no room ou Homesick pulvérisent leurs races de chacal, la première étant la chanson rock planante ultime de l’album, la seconde un putain de morceau à la Supergrass, la troisième une ballade à faire chialer. On parlera aussi de l’hymne des vignes Get free, tube grunge, ou de In the Jungle et Highly evolved, morceaux rock balancés et Factory et son air de pop de gamin attardé couplé à un refrain vénère.


Vines époque Winning Days

Winning Days est celui avec lequel j'ai commencé, et c'est une bombe ; rien que pour "Ride", le single tubesque, "Fuck The World" et "Animal machine", un concentré de fureur et "Tv pro", LA chanson planante parfaite, du folk lunaire ("Rainfall", "Sunchild"), du psychédélisme revisité ("TV Pro") ou de vraies ballades ("Autumn Shade II", "Amnesia"). Les Vines montrent ici l'étendue de leur talent. Plus mature et ambitieux que son prédécesseur, Winning Days ne renie pas ses influences mais les cultivent joliment sans qu'un arrosage intensif soit nécessaire, bien qu’on perde une part de nature nerveuse et folle de HE.


Vines époque Vision Valley sans le nouveau bassiste

Vision Valley est un très bon album du sens technique (mélodies structurées, son nickel, etc...) mais en même temps, j'ai l'impression d'avoir une espèce de deuxième Winning Days un peu plus sous marijuana, un peu plus planant ou traînant, chais pas trop comment expliquer. Après, je le trouve super et je pense qu'en l'écoutant encore et encore je vais vraiment l'aimer, mais la toute petite pointe de déception, c'est d'avoir beaucoup attendu pour espérer des trucs de la hauteur de 1969, TV pro ou ain't no room, quasiment irrefaisables.

Donc c'est sur qu'il faut pas attendre le sommet artistique et de puissance des Vines sur cet album, au risque de se décevoir. Ca manque également un peu de naturel, manque de guitare crissantes désaccordées et de cris animaux, en fait ce son un peu trop léché à mon goût.

Mais cet album a son ambiance qui se révèle après plusieurs écoutes. "Spaceship" est une ballade qui poutre sa mère de mélancolie et son solo qui meugle à la fin fait chialer, et des chansons pop ("Candydaze" ou "Vision Valley") ou vénère (Fuck yeah, Gross out) cotoient le psyché grunge ("Dope train") et l’ambiance rock hypnotisante et grunge ("Futuretarded").

--------

Ce qui me plait aussi chez les Vines, c'est qu'ils ont déjà montré qu'ils n'en n'avaient rien à branler de rien ni de personne. Les Vines font leur petit bonhomme de chemin. Et si ils devaient ne plus tourner à cause de l’autisme de Craig, ca ne poserait même pas de problème.



Les Vines, ca ne sera jamais un groupe de légende. Pourquoi ? Parce qu'ils sont trop planqués, trop rares, trop dans leur truc et refusent le jeu des médias carnivores. Et tant mieux. Pourtant je suis certain que dans une vingtaine ou une trentaine d'années, j'aurai peut être des enfants, qui iront fouiller dans mes CD et se demanderont ce que c'est ce truc. A ce moment je serai fier de leur faire découvrir les Vines. (Bon et comme par hasard ils trouveront ça à chier :p)



Certains détestent ce groupe et le trouvent minable, d’autres jugent qu’il est bien sans plus. Evidemment, pour moi, il a pas l’influence de Nirvana ou des Beatles, mais c’est mon plus gros coup de cœur, et un coup de cœur, c’est un truc dont on s’entiche à mort sans pouvoir expliquer complètement pourquoi on aime ça, y’a un feeling au dela qui fait qu’on aime. Et les Vines est le groupe actuel que j’adule le plus, presque en égalité avec Nirvana, et à un tout autre niveau des Libertines que j’adore aussi par exemple, mais que je ne pourrais comparer avec.



[singles]
# Highly Evolved :

-Highly evolved
-Get free
-Outtathaway!
-Homesick

#Winning Days :

-Ride
-Winning Days

# Vision Valley :

-Don’t Listen To The Radio
-Gross Out
-Anysound

[liens]
Site officiel : www.thevines.com
Site d’un fan français : www.thevines.fr
Forum où je traine : http://vinesforum2.forumactif.com/index.forum

Sinon, si les luiens sont encore valides : http://sadartha.zikforum.com/Discussion-Generale-c2/Espace-Musique-f6/Vrac-f17/Les-uploads-du-pere-Koma-t181-0.htm

J'ai uppé Highly Evolved et Winning Days, voire Vision Valley (mais pas sur)

    La date/heure actuelle est Lun 20 Fév 2017 - 9:37